in , ,

NASA – Le voyage spatial avec le casque de réalité virtuelle Playstation VR

NASA

Les voyages spatiaux devenant de plus en plus longs et de plus en plus difficiles physiquement et psychologiquement, la NASA cherche naturellement à ne pas mettre en danger des êtres humains. Ainsi, c’est avec des robots spatiaux que la NASA compte optimiser ses voyages dans l’espace, avec l’aide de Sony et de son casque de réalité virtuelle.

Les dangers de l’espace

Une virée spatiale n’est clairement pas de tout repos pour un être humain et peut devenir très dangereux en cas de problème technique. En effet, dans l’espace, les spationautes sont presque totalement livrés à eux mêmes, même s’ils peuvent recevoir des conseils de la part de scientifiques sur Terre. Ce genre de problème peut parfois mener les membres de la NASA à sortir dans l’espace pour procéder à de la maintenance technique risquée et très pointue.

NASA

La solution de la NASA

De ce constat, il est clair que la NASA cherche une solution bien moins risquée pour l’homme afin de faire des voyages spatiaux, surtout que de nos jours, ces voyages mènent l’humanité toujours plus profondément dans le vide spatial, sur des contrées inconnues et dangereuses. C’est vers la robotique que la NASA a placé son dévolu. Un robot serait ainsi parfait pour devenir le technicien de toute une station spatiale. Mais il est clair pour la NASA que la science n’est pas encore assez avancée en terme d’intelligence artificielle pour laisser un robot sans soutien humain gérer une chose aussi pointue qu’un véhicule spatial. Une IA demanderait, déjà, énormément de fond et pourrait être trop sujette à des avaries.

Robot NASA

Ainsi, la NASA cherche à faire du robot une simple enveloppe physique dans la station, enveloppe physique qui serait alors contrôlée de la Terre par un scientifique. Pour cela, rien de mieux que d’avoir un retour audiovisuel à la première personne et un contrôle main à main avec le robot, surtout pour des travaux techniques et mécaniques et pour cela, rien de mieux que la technologie développée pour la réalité virtuelle.

Sony NASA

Un partenariat NASA – Sony

C’est avec Sony que la NASA a choisi de faire un partenariat dans un projet de contrôle à distance avec le Playstation VR, comme elle l’avait fait avec Microsoft et son HoloLens. Ainsi, le scientifique sur Terre porte un casque de réalité virtuelle lui donnant l’exacte même vue que le robot dans l’espace et contrôle les mouvements du robot spatial avec des PS Move. Pour l’instant le projet n’en est qu’à ses balbutiements et c’est à travers une démo de Sony sur la PS4 que la NASA teste cette idée.

Playstation VR NASA

Cette démo, nommée Mighty Morphenaut, permet de tester ce contrôle à distance entre un utilisateur et un robot, qui devra alors faire les mêmes gestes que l’utilisateur tout en lui renvoyant un retour image et son immersif. Cette démo a d’ailleurs soulevé le plus gros problème de cette idée, la latence. Cette latence, le temps entre le geste fait par l’homme et la reproduction de ce geste par la machine, ne pose pas de problème dans un contrôle entre Terre et Lune. Mais si l’on pousse la distance à Mars, cette latence atteindrait entre 3 et 21 minutes, une latence rendant tout simplement impossible toute tentative de contrôle précis et réactif.

Bien que la démo Mighty Morphenaut ait été faite main dans la main avec Sony, la NASA n’exclue en aucun cas l’utilisation de l’Oculus Rift ou de l’HTC Vive et suit attentivement l’évolution de la prometteuse réalité virtuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *