Oxford VR lève 12,5 millions $ pour ses thérapies en réalité virtuelle

oxford vr levée fonds

Fondée en 2017 par l’université d’Oxford, la startup Oxford VR est spécialisée dans les thérapies en réalité virtuelle pour les troubles psychologiques. Aujourd’hui, la jeune pousse annonce une levée de fonds de 12,5 millions de dollars.

En 2017, le professeur Daniel Freeman de l’université d’Oxford s’associait à l’ingénieur biomédical Barnaby Perks pour fonder la startup Oxford VR. Celle-ci développe une solution de ” thérapie VR automatisée “.

Nouveau !

Fort de son succès avec plus de 300 000 lecteurs par mois,
realite-virtuelle.com lance

L’objectif ? ” Fournir des traitements psychologiques aux patients pour compléter les thérapies traditionnelles “.

Cette plateforme a pour but de ” transformer les soins de santé comportementaux en aidant les fournisseurs surmenés à étendre l’accès et à standardiser l’excellence clinique et assurer l’adhésion aux protocoles de traitement “.

Oxford VR veut soigner les troubles du comportement grâce à la réalité virtuelle

Pour son premier essai clinique, Oxford VR a expérimenté un programme exposant les patients atteints d’une peur du vide à leur phobie. Dans la réalité virtuelle, les patients étaient placés sur un couloir suspendu dans les airs.

Selon l’étude, publiée par la revue The Lancet Psychiatry, les résultats de l’expérience ont ” largement dépassé les attentes “. Depuis lors, Oxford VR fournit déjà sa solution au NHS du Royaume-Uni. Elle participe aussi au projet gameChange financé par le NHS et visant à soigner les patients atteints de troubles du comportement via la VR.

En outre, la startup a aussi noué partenariat avec AXA Hong Kong et l’Université chinoise de Hong Kong (CUHK) dans un programme pilote visant à tester le potentiel de la VR pour les soins de santé mentale. Aux États-Unis, elle s’est aussi associée au National Mental Health Innovation Center (NMHIC) du Colorado pour mener plusieurs projets pilotes de thérapie VR.

À présent, Oxford VR annonce aujourd’hui une levée de fonds à hauteur de 12,5 millions de dollars en série A. Le principal investisseur est Optum Ventures, épaulé par Luminous Ventures. Les précédents investisseurs Oxford Sciences Innovation, Oxford University Innovation et GT Healthcare Capital Partners se sont également joints à l’effort.

Cette somme va permettre à la startup de poursuivre ses efforts de R&D dans le domaine des thérapies VR pour traiter les troubles tels que l’anxiété, la dépression et le trouble de stress post-traumatique. En outre, elle va l’aider à accélérer son expansion aux États-Unis…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *