in

Oculus vs Pico : quel casque VR pour les entreprises ?

oculus pico

Oculus et Pico proposent aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises différents modèles de casques VR. Leurs divers appareils présentent des spécifications techniques plutôt alléchantes au point que ces dernières ont souvent du mal à choisir le bon. Voici une comparaison de certains casques des deux firmes pour leur permettre de savoir lequel leur convient le mieux.

Les fabricants de casques de réalité virtuelle, il y en a désormais pas mal sur le marché. Oculus et Pico en font partie. L’un comme l’autre proposent des casques aux caractéristiques techniques intéressantes, si l’on ne parle que de l’Oculus Quest 2, du Pico Neo 2 Eye et du Pico G2 4K Enterprise. Voici une comparaison de ces trois appareils pour aider les entreprises à choisir celui qui répond le plus à leurs besoins et à leurs attentes.

oculus pico

Oculus vs Pico : focus sur la tarification

En termes de tarification, le Quest 2 d’Oculus est proposé au prix de 660 euros. Le Pico Neo 2 Eye et le Pico G2 4K Enterprise, quant à eux, coûtent respectivement 700 euros et 375 euros. Ces coûts excluent les frais d’expédition, d’importation et la TVA.

Par rapport au Neo 2 Eye de Pico, le Quest 2 est moins cher. Cependant, il peut revenir plus cher sur le long terme, car il faut acheter la licence commerciale, qui coûte dans les 150 euros, tous les deux ans.

Et le pire, c’est qu’on ne peut pas revendre le casque d’Oculus à un autre propriétaire, contrairement aux appareils de Pico. Effectivement, ces derniers peuvent être vendus dans les magasins d’occasion.

À propos du suivi oculaire intégré

En ce qui concerne le suivi oculaire, Pico a un certain avantage sur Oculus. Le Neo 2 Eye bénéficie, entre autres, d’un nouveau système de suivi oculaire intégré. Celui-ci a été mis au point par Tobii. Il peut donc détecter et comprendre la position des pupilles.

Pour les sociétés en quête d’un suivi oculaire pouvant assurer une excellente précision, ce système constitue une bonne solution.

Les entreprises peuvent même s’en servir pour collecter des données et connaître le niveau de concentration des utilisateurs. Il en est de même pour leur réel intérêt.

Qu’en est-il du suivi des mains ?

oculus pico

Ici, c’est le Quest 2 qui mène la danse. Effectivement, le casque VR d’Oculus bénéficie de cette fonctionnalité, ce qui n’est pas le cas pour ceux de Pico. Le suivi des mains permet aux utilisateurs de se servir de leurs mains à la place des contrôleurs tactiles pour réaliser certaines actions.

Le Quest est alors à même de détecter et de suivre l’orientation et la position de leurs mains, et les mouvements de leurs doigts.

Il est bon de souligner que le suivi des mains de cet appareil fonctionne à merveille, ce qui constitue un véritable avantage pour lui.

Quid des degrés de liberté (DoF) ?

Pour ce qui est des degrés de liberté, les casques Pico Neo 2 Eye et Oculus Quest ont tous deux 6 DoF. Le Pico G2 4K Enterprise, de son côté, a 3 DoF. L’emplacement de ce dernier n’est donc pas suivi, ce qui signifie que les utilisateurs ne peuvent pas changer la vue à l’intérieur du monde virtuel.

Avec les deux premiers casques, par contre, ils peuvent changer cette vue à chaque fois qu’ils font un pas en avant. Toutefois, ils sont obligés de délimiter l’espace dans lequel ils peuvent se déplacer, ce qui peut être un peu compliqué pour les débutants.

En somme, le 6 DoF est bien meilleur. Cependant, il est plus onéreux, et il n’est pas toujours nécessaire pour les différents utilisateurs. En effet, s’ils se servent d’un casque VR principalement pour regarder du contenu vidéo, par exemple, le 3 DoF peut suffire amplement.

Zoom sur le développement pour Oculus et Pico

Le développement pour Oculus, tout comme celui pour Pico, présente autant d’avantages que d’inconvénients. En tout cas, la plateforme de développement Pico bénéficie d’une plus grande liberté, et les fonctions au niveau du système sont plus accessibles.

Avantages et inconvénients du développement pour Oculus

Le kit de développement logiciel (SDK) Oculus est bien documenté et pris en charge étant donné le nombre important de développeurs. L’environnement de développement bénéficie d’ailleurs de beaucoup de mises à jour pour toujours résoudre les éventuels bugs.

Cependant, il est assez compliqué de développer des applications pour un casque Oculus avec Unity, surtout si on veut implémenter les fonctionnalités du contrôleur et du casque. En outre, on ne peut pas vraiment interagir avec les paramètres système de l’appareil.

De plus, le fabricant rend le contrôle des appareils difficile pour les développeurs. Des fois, il effectue même des mises à jour pour que ces derniers aient du mal à utiliser certaines fonctions du système. Il ne veut pas, par exemple, qu’ils créent leur propre mode kiosque. Le processus de publication est enfin long et fastidieux.

Avantages et inconvénients du développement pour Pico

oculus pico

Les développeurs ont droit à une bonne documentation, ce qui leur permet de développer des applications pour un casque Pico avec Unity aisément. Ils ont aussi un accès facilité aux paramètres du système.

Ils peuvent d’ailleurs créer leur propre mode kiosque sans la moindre restriction. Au cas où ils ont des questions, ils sont enfin répondus rapidement par l’équipe d’assistance au développement Pico.

Pour ce qui est des inconvénients, il faut savoir que le SDK Pico est derrière le SDK Oculus en matière de développement. La communauté de développeurs pour Pico est en outre bien plus petite que celle d’Oculus. Parfois, la documentation est également insuffisante pour les fonctionnalités spécifiques. L’environnement de travail ne peut enfin être téléchargé directement depuis Unity.

Oculus vs Pico : d’autres différences techniques à considérer

Contrairement à Pico, Oculus a tendance à mettre à jour ses conditions d’utilisation constamment. À cause de cela, les utilisateurs sont obligés de les accepter s’ils veulent se servir de ses casques VR.

De plus, il est indispensable de disposer d’un compte Facebook Workplace avant de pouvoir utiliser un casque Oculus. Et pourtant, pour mettre en marche les casques VR de Pico, il suffit de les allumer.

Cela n’est pas très pratique pour les utilisateurs professionnels puisque les appareils peuvent être échangés régulièrement entre les divers collaborateurs. Voilà donc les principaux points qui différencient les casques Oculus de chez de Pico. Pour prendre la bonne décision, les professionnels doivent impérativement les considérer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *