Accueil / Produits / Casque VR / Oculus Rift / Actualités / Oculus Rift S officiel : tout savoir sur le nouveau casque VR de Facebook

Oculus Rift S officiel : tout savoir sur le nouveau casque VR de Facebook

Oculus Rift S

Oculus a d’officialisé le Rift S, une version améliorée du Rift. Voici les améliorations apportées, la date de sortie et le prix de ce nouveau casque de réalité virtuelle.

Sorti au troisième trimestre 2016, l’Oculus Rift s’est imposé comme l’un des meilleurs casques de réalité virtuelle. Ce casque, fonctionnant avec un PC haut de gamme, n’a cependant guère évolué depuis sa sortie. Oculus a profité de la GDC 2019 pour présenter son successeur, le Rift S, et a présenté les améliorations apportées au modèle original sans oublier de mentionner son prix et sa date de sortie. Il coûte 449 euros en France et est livré depuis le 21 mai 2019.

Les améliorations apportées par l’Oculus Rift S

Le Rift S n’est pas véritablement un nouveau casque de réalité virtuelle. Il s’agit avant tout d’une version 1.5 du Rift sorti en 2016. Il s’accompagne des Oculus Touch à l’allure légèrement différente. Les jeux et applications du Rift sont compatibles avec la version S. Voici les principales améliorations apportées.

Un nouvel écran et lentilles pour ce modèle

Oculus a indiqué que le nouveau casque utiliserait deux panneaux OLED  d’une résolution de 1280 x 1.440 pixels chacun, soit une définition totale de 2560 x 1440 pixels. Cela représente 40 % de pixels en plus que son prédécesseur et surtout, chaque pixel a désormais 3 sous-pixels au lieu de deux. Une image plus détaillée certes mais des noirs un peu moins profonds du fait du LCD IPS. Le taux de rafraîchissement passe de 90 Hz à 80 Hz. L’angle de vision reste de 110 degrés. Pour avoir essayer le casque, nous remarquons, un effet d’œillère que ne l’on ressentait pas auparavant.

Le Rift S utilise, par ailleurs, des lentilles nouvelle génération similaires à celles de l’Oculus Go. Ces lentilles permettent notamment d’éliminer l’effet « God Rays » reprochés au Rift.

5 caméras dans le Rift S pour le suivi

A la différence du Room Scale de l’Oculus Rift qui nécessitait de configurer des capteurs externes, le Rift S utilise 5 caméras embarquées pour le suivi de mouvements. 2 se trouvent sur le devant, 1 de chaque côté et une enfin est positionnée sur le dessus. Le champ couvert par le suivi de mouvements devrait donc être plus large que celui du Quest qui n’embarque que 4 caméras.

Des contrôleurs assez similaires au Rift

Peu de changements à noter au niveau des contrôleurs. Ils sont similaires aux Oculus Touch d’origine si ce n’est que la bague de suivi se trouve sur la partie supérieure et non sur la partie inférieure. Il s’agit des mêmes contrôleurs que ceux de l’Oculus Quest. Parfaitement ergonomique ce petit changement esthétique permet tout de même à l’utilisateur des Oculus Touch de les rattraper quand ils tombent vers l’arrière. Les quelques heures passées en compagnie du casque nous confirme que l’on retrouve très rapidement ses habitudes.

Notons qu’Oculus les a directement intégrés dans les nouveaux produits alors que les acheteurs du Rift avaient attendus les contrôleurs. On remarque le même défaut que sur ceux du Rift : l’absence de batteries rechargeables. Cela vous oblige à changer régulièrement les piles.

Une sangle de type Halo PlayStation VR

Alors que le Rift classique utilisait une sangle semi-rigide, le Rift S adopte la sangle rigide de type Halo que l’on retrouve sur le PlayStation VR. Plus volumineux, ce système de sangle est aussi plus confortable car permettant un meilleur équilibre de la pression sur la tête. Le système de sangle Halo a été réalisé en association avec Lenovo. Attention, il faut nécessairement desserrer la bande velcro avant de desserer le dispositif. Celle-ci ne semble pas très solide.

D’autres détails sont notables avec le Rift S

Oculus a revu l’écartement au niveau du nez afin de laisser moins de lumière passer. Pas de réglage matériel de la distance interpupillaire sur ce modèle mais un réglage logiciel. Côté audio, la version S utilise un système similaire au Go et au Quest avec le son passant par les sangles latérales. Un son plus naturel donc qui permet aussi d’écouter l’environnement. Vous pouvez toutefois décider d’utiliser vos propres écouteurs grâce à une prise Jack de 3,5 mm.

Ordinateur recommandé

Avec la commercialisation de ce casque, Oculus change les recommandations informatiques. Auparavant, la firme évoquait un processeur i5 4590, 8 Go de RAM et une carte graphique GTX 970 pour jouer de manière optimale. Elle précise la compatibilité avec l’AMD Ryzen 5 1500X et les cartes graphiques NVIDIA GTX 1060 et AMD Radeon RX 480. Autant dire que la plupart des nouvelles configurations PC embarquent des composants plus puissants.

Un processeur AMD Ryzen 5 2600, une NVIDIA RTX 2060 et 16 Go de RAM devrait assurer un confort non négligeable aux joueurs. De plus, une telle configuration s’achète à partir de 800 euros. Pour une puissance équivalente, il fallait débourser près de 1500 euros à la commercialisation du modèle ultérieur. Ainsi, l’Oculus Rift S sera compatible avec un large parc de machines.

Vous aurez également besoin d’un port 1x USB 3.0 pour le micro-casque, mais comme il n’y a plus de capteurs, c’est le seul qui vous sera nécessaire. Il existe un adaptateur Mini DisplayPort dans la boîte pour les ordinateurs portables. Impossible d’utiliser le casque sans ce port sur portable. Sur PC fixe, le fabricant Lenovo a opté pour Oculus n’a pas évoqué le support VirtualLink, il y aura peut-être un adaptateur à l’avenir.

Test de l’Oculus Rift S : un produit abordable, mais qui ne convient pas à tout le monde.

MAJ : Il y a quelques semaines, nous avons pu tester le nouveau bébé d’Oculus. Force est de constater que la technologie proposée s’avère toujours aussi sympathique. Nous apprécions notamment le fait de pouvoir rentrer dans la zone de jeu et en sortir. Le confort s’avère correct, malgré une mousse frontale moins agréable que son aîné. On regrette surtout la qualité du son. Les haut-parleurs criards ne rendent pas honneur aux différents jeux disponibles sur le store Oculus et sur Steam.

Si nous n’avons pas rencontré le problème, bon nombre d’acheteurs se sont plaints du système de gestion de l’espace inter-pupillaire. En effet, l’Oculus Rift S ne dispose pas de réglette manuelle comme sur le Rift et le Quest. Il faut passer par le logiciel. Or celui-ci ne permet pas d’égaler le niveau de confort escompté.

Par ailleurs, le suivi des trackers posait quelques problèmes. Quand les Oculus Touch passaient dans le dos de l’utilisateur, ceux-ci n’étaient pas correctement reconnus par l’appareil. La firme s’est rattrapée à la fin du mois de juin en en proposant une mise à jour. Elle corrige grandement le problème.

L’avantage de l’Oculus Rift réside dans sa forte compatibilité avec Steam VR. Cette fois-ci , c’est la plateforme d’achats de jeux qui n’avait pas encore adapté ses services au nouveau casque. Du même coup, les joueurs rencontraient des bugs et ne voyaient pas les bons contrôleurs en jeu. Certains jeux refusaient tout simplement de se lancer.

Bref, après un lancement un peu chaotique le Rift S reste le produit le moins cher pour jouer en VR sur PC. Toutefois, la concurrence entamée par Steam avec le Valve Index pourrait changer les choses.

MAJ : HTC lance le Cosmos pour concurrencer l’Oculus

Le fabricant taïwanais a dévoilé le 12 septembre 2019 la date de sortie du HTC Vive Cosmos. Il propose une résolution combinée de 2880 x 1700 pixels qui est donc supérieure à celle de l’Oculus Rift S . En revanche, le champ de vision reste identique (110 degrés). Celui-ci dispose d’une visière flip-up qui permet de jeter un coup d’oeil sur l’environnement réel sans enlever le casque. Tout comme son concurrent, le HTC Vive Cosmos dispose d’un système Inside Out qui capte les mouvements des utilisateurs grâce à six caméras intégrées. Les contrôleurs ressemble fortement à ceux du Rift S.

Le fabricant joue également sur la modularité avec un système d’ajout de modules. Le produit sera utilisable avec les trackers Lighthouse dès 2020, par exemple. Par ailleurs, il se dote du Vive Reality, un système d’exploitation conçu pour la VR. Le HTC Vive Cosmos sera disponible à partir du 3 octobre 2019 pour 799 euros.

Consultez notre test de l’Oculus Rift S.

Prix et date de sortie de l’Oculus Rift S

Le Rift S est disponible depuis le 21 mai 2019. Son prix de vente atteint 399 dollars soit la moitié du prix du Rift à sa sortie, et  449 euros en France.

Sources & créditsSource : Upload VR - Crédit : https://uploadvr.com/oculus-rift-s-official/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *