Accueil / Produits / Casque VR / Oculus Rift / Oculus Quest : Facebook lance un casque VR sans fil digne du Rift

Oculus Quest : Facebook lance un casque VR sans fil digne du Rift

oculus quest oc5

L’Oculus Quest est le nouveau casque VR de Facebook, dévoilé dans le cadre du keynote Oculus Connect 5. Il s’agit d’un casque de réalité virtuelle sans fil autonome, compatibles avec les jeux et les contrôleurs de l’Oculus Rift et offrant une liberté de mouvement à 6 degrés.

Mark Zuckerberg n’a pas encore réussi à attirer 1 milliard de personnes dans la VR, mais il reste confiant. Selon lui, la réalité virtuelle a besoin de résoudre plusieurs problèmes pour se démocratiser.

Tout d’abord, il est nécessaire de développer un écosystème de produits attrayant pour les développeurs, et de concevoir des produits avec un form factor suffisamment convaincant pour le grand public. Par ailleurs, les casques VR doivent être autonomes et sans fil, mais doivent aussi permettre d’utiliser ses mains dans le monde virtuel.

Pour cause, jusqu’à présent, les casques VR autonomes comme l’Oculus Go n’offrent qu’une liberté de mouvements à trois degrés. L’immersion s’en trouve considérablement atténuée par rapport à ce que peuvent offrir les casques VR pour PC comme le Rift et le HTC Vive.

Oculus Quest : un casque de réalité virtuelle autonome aussi immersif que le Rift

oculus quest gloves

C’est la raison pour laquelle Facebook et Oculus lancent l’Oculus Quest : un casque de réalité virtuelle autonome et sans fil (comme l’Oculus Go), qui permet aussi d’utiliser ses mains grâce aux contrôleurs Oculus Touch (comme l’Oculus Rift).

En outre, l’Oculus Quest offre une liberté de mouvements à six degrés. Il est donc possible de se déplacer dans le monde réel et dans la VR simultanément. Le système de tracking du Quest, baptisé ” Oculus Insight “, repose sur 4 capteurs intégrés au casque. Ces capteurs détectent la position du joueur en temps réel de façon continuelle.

oculus insight tracking

Ainsi, le Quest offre une liberté de mouvement encore plus importante que le Room-Scale du Rift. Oculus parle ainsi d’un tracking ” Arena-Scale ” (à l’échelle d’une arène). Il est possible de jouer dans toutes les pièces d’une maison sans interruption. D’ailleurs, il est possible de mettre en place un système de barrière virtuelle ” Guardian ” dans toutes les différentes pièces.

Ceci offre de nouvelles possibilités pour les jeux vidéo. Il sera par exemple possible de jouer au tennis en VR sur un véritable court grandeur nature, ou de se livrer à des duels de cowboys à l’échelle d’un vrai saloon. Notons d’ailleurs que tous les jeux Oculus Rift peuvent être portés sur le Quest. Dès le lancement, plus de 50 jeux issus du catalogue de l’Oculus Rift seront disponibles. On retrouvera notamment des hits comme Robo Recall, Superhot VR, Moss ou The Climb.

Oculus Quest : prix, date de sortie et caractéristiques techniques

Les lentilles et l’écran de ce nouvel appareil sont les mêmes que ceux de l’Oculus Go, et offrent une définition de 1600×1440 par oeil. Une molette d’ajustement de l’écartement interpupillaire a toutefois été ajoutée. Un casque audio est intégré. L’espace de stockage interne est de 64Go.

Sous le capot, on retrouve le processeur Qualcomm Snapdragon 835. Il s’agit du processeur embarqué par les smartphones Android haut de gamme de 2017, comme le Samsung Galaxy S8. Cette puce équipe aussi le casque autonome Lenovo Mirage Solo. Il s’agit donc d’une nette amélioration par rapport au Snapdragon 821 de l’Oculus Go, même si l’on aurait préféré retrouver le Snapdragon 845 de 2018. L’Oculus Quest sera disponible au printemps 2019, pour 399 dollars.

L’Oculus Quest ne pourra pas être utilisé en extérieur

Le système de tracking du Quest n’est pas basé sur un Room Scale comme le Rift. Il utilise des caméras placées sur l’avant du casque pour scanner l’environnement. Cette différence permet non seulement une grande simplicité (pas de capteurs extérieurs à placer ni de Room Scale à définir) mais permet aussi de l’utiliser dans toutes les pièces de la maison et sur des volumes bien supérieurs à un Room Scale. Beaucoup ont donc déjà imaginé pouvoir l’utiliser dans un immense espace offrant une liberté totale de mouvement ou, mieux encore, en extérieur dans un jardin par exemple pour profiter d’un vaste espace.

Ce ne sera cependant pas possible. L’Oculus Quest a été pensé exclusivement pour l’intérieur. Deux raisons pour cela. Une première raison légale. L’Oculus Quest bloquant la vision, l’entreprise ne peut évidemment pas recommander son utilisation en extérieur du fait des risques d’accident que cela inclus. La seconde raison est technique. Les rayons du soleil viendraient perturber les caméras de tracking. Aucunes lunettes de soleil n’est prévu pour le casque pour corriger ce souci.

Oculus Quest en extérieur jardin

L’Oculus Quest embarquera un ventilateur interne

Notez que pour dissiper la chaleur émise par le processeur embarqué par l’Oculus Quest, les ingénieurs de la filiale de Facebook n’ont eu d’autre choix que d’intégrer un petit ventilateur dans le casque. Un système de dissipation thermique basée sur un radiateur métallique comme sur le Go serait insuffisant pour évacuer la chaleur émise. L’intrusion d’un tel ventilateur pose cependant quelques questions comme par exemple si le bruit émis par celui-ci ne représentera pas une gêne ou bien encore si les vibrations du ventilateur ne viendront pas gâcher l’immersion. Cette solution aura aussi comme impact négatif de réduire l’autonomie de la batterie, un moteur de ventilateur étant gourmand en énergie.