in

Nvidia pense qu’Omniverse est essentiel pour la construction du métavers

Omniverse métavers

Omniverse constitue une boite à outils en ligne interconnectés pour les applications créatives 3D. Nvidia pense que cette plateforme est l’un des éléments clés pour parvenir aux promesses du métavers.

Le métavers représente un environnement virtuel partagé, créé par la somme de tous les mondes virtuels. Cela inclut la réalité augmentée et la réalité virtuelle. Cependant, une promesse clé dans les emplacements du métavers, est une interopérabilité universelle avec d’autres plateformes.

Selon Nvidia, Omniverse est un élément essentiel pour y parvenir. Ce logiciel constitue une boîte à outils de collaboration 3D connectée au cloud. Auparavant en version bêta publique ouverte, il devient accessible pour les abonnements professionnels.

La version gratuite permet une collaboration assez restreinte. Néanmoins, les possibilités sont nombreuses. De plus, un grand nombre d’applications fonctionnent avec ce logiciel. On cite notamment Maya, Autodesk, Blender et Adobe.

Omniverse est une plate-forme pour la collaboration en 3D. Et Nvidia projette d’étendre cela à l’intelligence artificielle, la réalité augmentée, la réalité virtuelle, le développement de véhicules autonomes, les jeux et la robotique.

De nombreuses technologies disponibles pour la création du métavers, selon le vice-président de la plateforme Omniverse

Omniverse métavers

La prise en charge des normes connectées par ce logiciel est ce vers quoi le reste du paysage AR et VR se dirige. Cette entreprise américaine a déclaré qu’il sera possible de déposer les sites d’actifs 3D dans des applications connectées à la plateforme Omniverse. En outre, elle a lancé le nouvel outil Audio2Face. Celui-ci permet une animation faciale d’avatar à partir d’un enregistrement vocal, grâce à l’intelligence artificielle. Ensuite, il l’exporte dans le logiciel ultra-réaliste MetaHuman d’Epic.

Richard Kerris, vice-président de la plateforme de développement Omniverse, considère que la puissance de traitement connectée basée sur le cloud et la prise en charge des normes communes sont essentiels pour créer le métavers. Selon lui, ce dernier est déjà là, et de nombreuses technologies de base sont disponibles pour sa construction. Il a rajouté que la simulation de mondes virtuels est l’une des choses fondamentales dont nous avons le plus besoin pour créer l’IA.

« Si vous souhaitez créer des robots qui savent comment fonctionner dans notre monde, vous devez les entrainer dans un endroit sûr. Il faut les entraîner pendant de longues heures. » Omniverse est similaire à un outil pour accélérer le travail créatif du côté PC. Cela constituerait peut-être également une épine dorsale pour une prochaine vague d’applications créatives AR et VR.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.