in

La plateforme de réalité augmentée avec NFT Anima reçoit le soutien de Coinbase

NFT de réalité augmentée

Anima cherche à utiliser la réalité augmentée pour modifier la façon dont l’art et les objets de collection peuvent être vus et partagés, notamment grâce aux NFT.

Les NFT pour la réalité augmentée connaissent certainement leur heure de gloire en 2021. Toutefois, la question de savoir ce qu’ils font ou ce que l’on peut faire avec eux se pose de plus en plus fréquemment. Désormais, les gens commencent à réfléchir davantage à la manière dont les actifs numériques peuvent évoluer à l’avenir.

En savoir plus sur la société Anima

Anima est une startup cryptographique créative créée par les fondateurs de l’application Ultravisual. Elle a pour but d’aider les artistes à porter leurs créations numériques sur une plus grande scène numérique. Ceci afin de déterminer à quoi ressemble l’avenir des objets d’art non traditionnels en réalité augmentée.

Alex Herrity, le cofondateur de la startup Anima explique : « Il semble que les NFT pour la réalité augmentée s’éloignent d’un marché plus spéculatif où tout tourne autour des retours sur vos achats. Je pense que c’est sain et c’est bon pour nous spécifiquement parce que nous voulons faire des choses plus accessibles. »

En quoi consiste l’activité de la startup avec les NFT et la réalité augmentée ?

Leur vision consiste à trouver des moyens pour que les objets numériques interagissent avec le monde réel. Récemment, la lenteur du développement de la réalité augmentée est devenue une préoccupation majeure pour Anima. Ses créateurs ont adopté une attitude expectative face aux nouvelles versions d’Apple et de Facebook.

Les cofondateurs d’Anima n’ont pas manqué d’admettre que les espaces de NFT et de réalité augmentée en sont encore à leurs débuts. Ainsi, ils pensent que les deux espaces ont suffisamment mûri pour que des solutions soient mises en évidence.

Elle collabore avec quelques artistes dans le cadre de ses premières expériences d’intégration d’objets d’art numérique dans l’AR.

Elle lancera à la fin du mois prochain une place de marché basée sur la plateforme Palm de ConsenSys, où elle espère présenter un plus grand nombre de ses futurs partenariats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *