in ,

La musique, une solution pour diminuer « le cybermalaise » de la réalité virtuelle ?

La musique, une solution pour diminuer « le cybermalaise » de la réalité virtuelle ?

Le cybermalaise est certainement l’un des freins à l’immersion en réalité virtuelle. Mais après avoir effectué une série de tests, des chercheurs de l’Université d’Edimbourg ont constaté que la musique peut diminuer les symptômes liés à celui-ci.

Le mal de la réalité virtuelle, se traduisant par des maux de tête, des nausées, une fatigue oculaire et des étourdissements est courant, après avoir utilisé des appareils numériques. Mais des chercheurs de l’Université d’Edimbourg ont découvert qu’écouter de la musique pourrait réduire ces symptômes. Selon eux, une expérience immersive accompagnée d’une musique apaisante pourrait prévenir le cybermalaise, qui affecte un grand nombre d’utilisateurs.

Le cybermalaise est causé par une incohérence entre les signaux visuels et les mouvements réels du corps. Dans un environnement virtuel, l’utilisateur peut voir des mouvements rapides ou des mouvements qui ne correspondent pas aux mouvements de son corps réel. Cette désynchronisation peut entraîner une confusion pour le cerveau et provoquer des symptômes de malaise.

Une musique apaisante réduit l’intensité globale du cybermalaise

39 personnes (entre 22 ans à 36 ans) ont participé aux tests. Bien évidemment, ces individus ont été amenés dans un environnement virtuel. Ils ont effectué un trajet dans trois manèges en montagnes russes. Seul l’un de ces manèges n’était pas accompagné de musique apaisante ou joyeuse.

A la fin du trajet, les participants ont été questionné sur leurs états. Ils ont subi des tests de suivi oculaire, des tests de mémoire et de temps de réaction. On a observé s’ils présentaient de sévères symptômes de cybermalaise. C’est ainsi que l’on a observé le pouvoir de la musique apaisante pour réduire ce mal de la réalité virtuelle. En effet, ce type de musique a réduit l’intensité globale de ce « cybersickness ».

« Notre étude propose une musique apaisante ou joyeuse comme solution aux cybermalaises dans la réalité virtuelle immersive. La réalité virtuelle a été utilisée dans des contextes éducatifs et cliniques. Mais l’expérience des cybermalaises peut temporairement altérer les capacités de réflexion d’une personne et ralentir ses temps de réaction. Le développement de la musique en tant qu’intervention pourrait encourager la réalité virtuelle à être utilisée plus largement dans les contextes éducatifs et cliniques », a expliqué le Dr Sarah E MacPherson, de l’Université d’Édimbourg.

Notons que l’étude a été menée, en collaboration avec le Centre Inria de l’Université de Rennes.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.