Accueil / Secteurs d'applications / Culture / Le Mur de Berlin reconstitué dans la réalité virtuelle, 30 ans après sa chute

Le Mur de Berlin reconstitué dans la réalité virtuelle, 30 ans après sa chute

mur de berlin vr

La startup TimeRide a reconstitué le Mur de Berlin en réalité virtuelle afin de permettre à tout un chacun de s’immerger dans l’époque de la Guerre froide. Une expérience à la fois terrifiante et éducative…

Il y a quasiment 30 ans, le 9 novembre 2019, le Mur de Berlin s’effondrait enfin. Un moment historique, qu’il ne sera malheureusement pas possible de revivre à moins d’inventer la machine à remonter dans le temps.

Cependant, la startup allemande TimeRide a décidé d’utiliser la réalité virtuelle pour créer une reconstitution parfaite de cet événement. L’expérience, sobrement intitulée ” TimeRide Berlin “, est proposée depuis le mois d’août 2019.

L’objectif de la startup n’est pas de proposer une expérience comparable à la visite d’un musée, mais bel et bien de permettre à l’utilisateur de s’immerger dans le passé. À travers ce court périple, vous découvrirez la façon dont l’Allemagne vaincue fut divisée en secteurs après la Seconde Guerre mondiale.

Au départ, le spectateur se trouve dans un bus plein à craquer à l’approche du Checkpoint Charlie : l’une des frontières les plus célèbres de la Guerre froide. Les gardes de l’Allemagne de l’Est, chargés de fermer la frontière à la nuit tombée pour empêcher un exode massif vers l’ouest, hésitent à retenir le bus pour vérifier l’identité des passagers. Après quelques minutes, le véhicule est finalement autorisé à traverser le brouillard pour entrer à Berlin-Est.

Par la suite, l’utilisateur peut choisir entre trois protagonistes : un carreleur rebelle, un croyant sincère désabusé, et un punk de Berlin-Ouest. Le personnage sélectionné guidera l’utilisateur durant son tour.

Revivez la traversée du Mur de Berlin en réalité virtuelle

Le spectateur pourra ensuite contempler le square Gendarmenmarkt dont les deux cathédrales portent encore les séquelles de la WWII, ou encore le Leipziger Strasse et ses préfabriqués qui représentaient alors l’apothéose du luxe…

La propagande communiste aboyée dans les mégaphones résonne dans les airs, et les citoyens font la queue pour des rations de produits frais. Tout est fait pour procurer une sensation d’immersion maximale.

À la fin du trajet, le bus atteint sa destination finale : le Palais de la République, démoli en 2008. On retrouve également bien entendu des images de la chute du mur de Berlin, moment phare inoubliable de l’Histoire.

Cependant, si la traversée de la frontière en réalité virtuelle procure une sensation de suspens, il ne faut pas oublier la terrible réalité du Mur de Berlin. On estime qu’environ 327 personnes ont péri en tentant de passer de l’Est à l’Ouest, même si ces chiffres donnés par le gouvernement allemand restent contestés.

Même si TimeRide est consciente qu’une expérience prenant place à l’ère des Nazis aurait pu susciter encore plus d’intérêt, la startup a préféré éviter ce tabou historique. L’objectif de cette expérience est avant tout d’éduquer les nouvelles générations sur cette période, afin que les erreurs du passé ne soient plus jamais commises…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *