in ,

Microsoft acquiert-elle Activision Blizzard pour le métavers ?

Microsoft Activision Blizzard

Microsoft vient d’acheter Activision Blizzard, développeur et éditeur américain de jeux vidéo. Elle considère cette initiative comme un mouvement vers le métavers.

Microsoft a acquis l’éditeur de jeu Activision Blizzard. Cette dernière est connue pour avoir créée les célèbres jeux « Call of Duty », « Candy Crush » et « Overwatch ». Satya Nadella, PDG de la multinationale informatique Microsoft, pense que cette décision constitue un changement de métavers.

L’accord vaut plus de 67 milliards de dollars entièrement en espèces. Cela dépasse l’offre de 63,9 milliards de dollars de Bayer pour Monsanto en 2016 et les 60,4 milliards de dollars qu’InBev a proposés pour Anheuser-Busch en 2008. Et l’achat pourrait faire de Microsoft une entreprise de jeu vidéo plus grande que Nintendo. Cela pourrait aussi renforcer sa puissance sur le marché du jeu vidéo, où il est en rivalité avec Sony et Tencent.

Selon un communiqué de presse officielle, cette acquisition « accélèrera la croissance de l’activité de jeu de Microsoft sur mobile, PC, console et cloud ».  Par ailleurs, cela fournira des éléments de base pour le métavers.

Table des matières

Un accord finalisé en juin 2023

Depuis le changement de nom de Facebook en Meta, le terme métavers est au cœur de l’actualité. Cette technologie, qui représente des mondes virtuels en ligne où l’on peut travailler, jouer et socialiser, suscite l’intérêt de nombreuses entreprises. Notons que l’achat d’Activision Blizzard par Meta sera finalisé en juin 2023, ce qui signifie que nous pourrons pas voir cet accord approuvé avant 18 mois.

Activision Blizzard opère sur un certain nombre de marchés, ce qui pourrait rendre l’approbation réglementaire plus compliquée pour Microsoft. Après l’accord, Bobby Kotick, continuera en tant que directeur général d’Activision. Mais après la transition, il partira.

Activision

Satya Nadella, directeur général de Microsoft, a affirmé qu’aujourd’hui, le jeu est le type d’amusement le plus excitant sur toutes les plateformes. Pour lui, le divertissement tiendra un rôle important dans le développement des plateformes métavers.

Jusqu’à présent, Microsoft a pu éviter les radars des législateurs, contrairement à Facebook et Google. Mais aujourd’hui, elle n’y échappera plus. En effet, avec cet accord, cette entreprise se placera à la troisième plus grande société de jeux au monde.

Activision Blizzard connait des moments difficiles

L’accord avec Microsoft intervient à un moment où Activision Blizzard est en difficulté. En réalité, avant l’annonce, ses actions avaient chuté de plus de 37%. Des affaires de harcèlement sexuel d’employés et de mauvaises conduites de plusieurs cadres supérieurs ont frappé cette société. Le California Department of Fair Employment and Housing (DFEH) a poursuivi Activision Blizzard pour avoir promu une culture de « harcèlement sexuel constant ».

Depuis, de plus en plus d’employés ont présenté d’autres allégations d’inconduite sexuelle. L’entreprise a fini par conclure un accord de 18 millions de dollars avec la US Equal Employment Opportunity Commission en septembre. Récemment, elle a licencié les employés impliqués dans ces affaires.

Microsoft-Activision

Selon certaines rumeurs, Bobby Kotick, aurait démissionné au milieu des enquêtes en cours. Pendant des années, il aurait été au courant des allégations d’inconduite sexuelle et de viol dans son entreprise, mais il n’a pas agi. Microsoft ne détaille pas exactement comment il abordera la résolution de ces problèmes.

La société d’analyse de données Newzoo estime que le marché mondial du jeu a généré 180,3 milliards de dollars de revenus en 2021. Elle s’attend à ce que ce chiffre passe à 218,8 milliards de dollars d’ici 2024.

L’accord Microsoft et Activision Blizzard, une course aux armements du métavers

Microsoft est déjà un leader dans le secteur de la fabrication de consoles. En outre, elle a fait des investissements, notamment en achetant Mojang Studios et Zenimax. Elle a également lancé un service de jeu cloud, qui compte plus de 25 millions d’abonnés. Selon Newzoo, la part de marché des jeux de Microsoft était de 6,5 % en 2020. L’acquisition d’Activision le portera à 10,7 %.

Les 400 millions d’utilisateurs actifs mensuels d’Activision seraient l’un des principaux attraits de l’accord. Cette communauté pourrait jouer un rôle clé dans les divers jeux métavers de Microsoft. De plus, la bibliothèque de jeux d’Activision pourrait donner à la plate-forme de jeu Xbox de Microsoft un avantage sur la Playstation de Sony. Depuis des années, cette dernière bénéficie d’un flux plus régulier de jeux exclusifs.

métavers

Les entreprises technologiques comme Microsoft ont commencé à miser sur le soi-disant métavers. « L’acquisition d’Activision par Microsoft lance la course aux armements du métavers« , a déclaré David Wagner, analyste actions et gestionnaire de portefeuille chez Aptus Capital Advisors.

Une fois l’accord conclu, Microsoft prévoit d’ajouter de nombreux jeux d’Activision au Xbox Game Pass. Elle publiera bientôt des franchises comme Warcraft, Diablo, Overwatch, Call of Duty et Candy Crush. « À la clôture, nous proposerons autant de jeux Activision Blizzard que possible dans Xbox Game Pass et PC Game Pass… », a déclaré Phil Spencer, PDG des jeux de Microsoft.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.