in ,

Meta réduit les saccades dues aux soucis de connexion quand on utilise Air Link avec AFI

AFI

Meta vient de lancer AFI ou Air Link Framerate Insurance sur Meta Quest en tant que nouvelle fonctionnalité expérimentale. Comme son nom le laisse entendre, elle permet de réduire les saccades causées par des soucis de connexion WiFi lorsqu’on utilise Air Link. Pour cela, elle simule les images perdues.

Air Link est une fonctionnalité permettant d’utiliser le Quest comme un casque PC VR sans fil. Pour en profiter, on doit se servir d’une connexion WiFi. Elle a débarqué sur le casque VR autonome de Meta début 2021 sous forme de mise à jour logicielle. À l’heure actuelle, on en compte quelques alternatives tierces, dont ALVR et Virtual Desktop. Ces deux outils sont disponibles depuis déjà un bon bout de temps.

Pour ceux qui ne sont pas encore habitués à employer Air Link, l’utilisation d’un réseau Wi-Fi domestique est loin d’être une bonne idée. En fait, mieux vaut privilégier un émetteur dédié. Effectivement, si on choisit la première option, le signal pourrait être perturbé par des obstacles, tels que des murs ou des interférences provenant d’autres réseaux. Cela pourrait alors entraîner des saccades. Heureusement pour les utilisateurs ne disposant pas d’un émetteur dédié, Meta propose donc désormais AFI.

AFI

AFI : une solution pratique, mais pas miracle

Afin de s’adapter aux éventuelles perturbations dues à des soucis de connexion, Air Link se sert par défaut d’un débit binaire dynamique. Cependant, lorsqu’elle reçoit une image tardivement, elle répète automatiquement l’image précédente, même si l’utilisateur a déjà bougé sa tête. Il fait alors face à des saccades.

Bien entendu, cela n’est pas du tout agréable à voir, et pourrait même le rendre malade. Selon Meta, c’est justement là qu’intervient la nouvelle fonctionnalité AFI. Ainsi, lorsqu’elle ne reçoit pas une nouvelle image à temps, elle génère immédiatement une autre image synthétique.

Pour cela, elle analyse le mouvement entre les images précédentes. Cela lui permet d’extrapoler de façon crédible ce mouvement vers l’avant. D’après la firme de Mark Zuckerberg, cette extrapolation n’est pas parfaite. Néanmoins, elle permet de réduire autant que possible les saccades dues aux soucis de connexion.

En somme, Air Link Framerate Insurance n’est donc pas une solution miracle, mais peut tout de même aider à faire face aux problèmes de réseau occasionnels. Meta n’a pas manqué d’ajouter que la fonctionnalité ne compense pas les connexions WiFi de très mauvaise qualité. À noter qu’elle est désactivée par défaut.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.