in

Mark Zuckerberg affirme que son entreprise est toujours axée sur les réseaux sociaux

Mark Zuckerberg déclare que le metaverse n’est pas l’activité principale de son entreprise

Le pivot de Mark Zuckerberg vers la construction du metaverse a entrainé une pléthore de réactions négatives. Mais le PDG de Meta a précisé que les produits et les services du metaverse ne sont pas l’activité principale de la société.

Zuckerberg a déclaré que 80% de ses investissements sont toujours destinés à l’activité principale des médias sociaux de Meta. Le PDG de Meta a souligné que le pari metaverse n’est pas l’activité principale de l’entreprise.

« Environ 80 % de nos investissements vont vers le cœur de métier, ce que nous appelons notre famille d’applications, c’est-à-dire Facebook, Instagram, WhatsApp Messenger et l’activité publicitaire qui y est associée. Puis un peu moins de 20 % de notre investissement va à Reality Labs », a expliqué Zuckerberg mercredi lors de la conférence New York Times Dealbook.

« Donc, la grande majorité de ce que nous faisons est (et continuera d’être) les médias sociaux pendant un certain temps. Ce le sera jusqu’à ce que le metaverse devienne une chose plus grande ».

Zuckerberg reste optimiste concernant le metaverse

L’année dernière, Zuckerberg a annoncé le changement de nom de Facebook en Meta. La société a investi une somme importante dans la technologie metaverse. Mais depuis, il a signalé près de 20 milliards de dollars de pertes sur son segment métaverse « Reality Labs ».

Les pertes se sont accumulées. Par conséquent, certains investisseurs ont exprimé leur inquiétude. Selon eux, Zuckerberg a perdu de vue l’activité principale de son entreprise dans le domaine des médias sociaux en échange d’un projet de longue haleine qui pourrait prendre des années avant de récolter des bénéfices financiers.

« Vous pouvez débattre si 20% est trop pour ce pari. Mais ce n’est pas notre activité principale », a déclaré Zuckerberg.

En outre, il a parlé des dépenses de Reality Labs. Il a affirmé que 40 % sont consacrés aux investissements dans la réalité virtuelle. Néanmoins, Zuckerberg s’est montré optimiste quant à l’investissement de plusieurs milliards de dollars de son entreprise dans le metaverse.

Le chef de Meta a également donné son avis sur les modifications apportées par Apple à la publicité en ligne qui ont particulièrement touché son entreprise. Il s’est également lancé dans le débat sur l’App Store de l’entreprise. Il pense qu’il est « problématique » pour une entreprise d’avoir un contrôle total sur les applications qui se trouvent sur les appareils des gens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.