Accueil / Ecosystème / Le marché de la réalité mixte mobile devrait exploser d’ici 2024 selon Juniper

Le marché de la réalité mixte mobile devrait exploser d’ici 2024 selon Juniper

réalité mixte mobile juniper

Selon une étude menée par Juniper Research, le marché de la réalité mixte mobile sur smartphone, tablette et lunettes pourrait atteindre une valeur de 43 milliards de dollars d’ici 2024 . Cet essor serait principalement lié à l’apparition de la 5G et du Edge Computing…

Le marché de la réalité mixte mobile est promis à un bel avenir. Selon une nouvelle étude publiée par Juniper Research, il pourrait atteindre une valeur de 43 milliards de dollars d’ici 2024 contre seulement 8 milliards de dollars en 2019.

L’étude, intitulée Augmented & Mixed Reality: Impact Assessments, Sector Analysis & Forecasts 2019-2024, identifie la 5G et le Edge Computing comme les deux technologies clés qui vont permettre d’accélérer le développement de cette technologie à partir de 2020.

Le marché de la réalité mixte mobile va décoller grâce à la 5G

En incorporant ces technologies à leurs lunettes AR, les fabricants pourraient rencontrer le succès escompté. Les contenus et services propulsés par cette technologie devraient augmenter l’intérêt du grand public pour ces appareils, et ainsi stimuler leur adoption.

Les analystes vont plus loin en estimant qu’il sera bientôt indispensable d’exploiter le Cloud Computing pour délivrer du contenu en réalité mixte de qualité. En exploitant la puissance de calcul via le Cloud, les constructeurs seront en mesure de réduire la taille des appareils et de faciliter leur utilisation en public.

En outre, l’étude prédit quelle sera la catégorie d’applications qui rencontrera le plus de succès au cours des cinq prochaines années. Il s’agirait des jeux vidéo, qui représenteraient 67% des applications de lunettes AR d’ici 2024. Les applications de réseaux sociaux, quant à elles, représenteront 40% du total des revenus générés par la réalité mixte.

Au total, 75% des applications de réalité mixte grand public devraient être proposées sur smartphone. Les développeurs privilégieront cette plateforme à cause des frameworks déjà existants comme Apple ARKit et Google ARCore, de l’immense base de 6 milliards d’utilisateurs de smartphones, et des boutiques d’application déjà établies facilitant la distribution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *