Accueil / Gaming / Mad Box : une console de jeux VR Ready… par une entreprise inconnue

Mad Box : une console de jeux VR Ready… par une entreprise inconnue

mad box vr

La Mad Box est une console de jeux fabriquée par Slightly Mad Studios, le développeur de la saga de jeux de course Project Cars. Selon la firme, il s’agira de la console la plus puissante du marché. Elle sera compatible avec les écrans 4K, mais aussi avec des casques VR avec un affichage à 60 FPS par oeil. Une promesse étonnante, dans la mesure où l’entreprise n’a aucune expérience dans le hardware… 

Jusqu’à présent, le marché des consoles de jeux n’a pas encore embrassé la réalité virtuelle. Hormis le PSVR de Sony pour la PS4, aucun casque VR n’est disponible pour les consoles de salon. Microsoft prévoyait de lancer un casque pour la Xbox One, mais a changé d’avis au dernier moment. De même, suite à l’échec de son casque Virtual Boy dans les années 90, Nintendo se montre méfiant et refuse de produire un casque pour la Switch.

Contre toute attente, c’est une entreprise pratiquement inconnue qui a décidé de mettre les mains dans le cambouis. En effet, le CEO de Slightly Mad Studios, Ian Bell, vient d’annoncer sur Twitter son projet de lancer une machine dénommée ” Mad Box ” proposant une compatibilité 4K, un moteur de jeux gratuit pour développer des jeux, et surtout de la réalité virtuelle sans fil à 90 FPS par oeil pour un total ahurissant de 180 FPS.

Avec Mad Box, Ian Bell veut défier Microsoft, Nintendo et Sony

Pour être exact, Slightly Mad Studios n’est pas une entreprise inconnue. On lui doit notamment la saga de jeux de course Project Cars qui est d’ailleurs compatible avec les casques de réalité virtuelle sur PC. Cependant, la firme n’a aucune expérience dans la construction de hardware. Il s’agit donc d’un projet particulièrement ambitieux, qui peut même sembler un peu fou…

Cependant, peu après sa publication sur Twitter, Ian Bell a tempéré l’effet de surprise en précisant que le lancement de la Mad Box aura lieu ” dans trois ans ou plus “. Le chef d’entreprise précise aussi qu’il a commencé sa carrière il y a 28 ans en assemblant des PC. Il n’est donc pas ” totalement ” inexpérimenté dans le hardware, même si on peut douter que cette expérience l’aide réellement à concurrencer des géants comme Sony et Microsoft…

Cependant, Ian Bell affirme être en négociation avec plus de 20 groupes de construction de hardware pour atteindre ses objectifs. Quoi qu’il en soit, il faudra donc attendre 2021 au plus tôt pour découvrir si la Mad Box tient ses promesses (en espérant que le projet se concrétise réellement)…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *