Accueil / Produits / Casque VR / Samsung Gear VR / Actualités / Virtual Boy – Le premier casque de réalité virtuelle disponible

Virtual Boy – Le premier casque de réalité virtuelle disponible

Virtual Boy réalité virtuelle

Car un peu d’Histoire ne fait pas de mal, aujourd’hui nous allons découvrir le tout premier casque de réalité virtuelle apparu sur le marché, le Virtual Boy de Nintendo. C’est aussi l’occasion pour nous de parler de l’émulateur qui permet de faire revivre le père des casques VR et du généreux forumeur The King of Spain qui nous offre un tutoriel afin d’en profiter dans les meilleures conditions possibles et sans motion sickness.

Car Oculus Rift n’est pas la toute première brique de la réalité virtuelle, loin sans faut, il y eu en temps jadis un autre casque de réalité virtuelle, créé par Nintendo, le Virtual Boy. Il faut tout de même préciser que le Virtual Boy n’est pas non plus le tout premier casque de réalité virtuelle de l’Histoire, mais le casque de Nintendo est le premier casque commercialisé pour le grand public et la première console 32 bits de Nintendo. Mais on pourrait parler plus d’une tentative de commercialisation que d’une vraie commercialisation car le Virtual Boy n’est ni plus ni moins qu’un immense échec commercial.

Virtual Boy

C’est même le plus gros échec de Nintendo en terme de console puisque, sortie en 1995, elle n’aura été vendue qu’à 770 000 exemplaires aux Etats-Unis et au Japon (pas de commercialisation en Europe) et malgré une constante baisse du prix du casque, la production est arrêtée seulement un an après la commercialisation, en 1996. Créé par Gunpei Yokoi, créateur de la Game Boy et de la Game and Watch, le casque était muni d’une manette de jeu et, à la différence des casques actuels, ne devait pas être porté sur la tête mais posé sur une table, grâce à des pieds, pour ensuite y placer sa tête. Bien que pour l’époque cette technologie était très avancée, de très nombreux problèmes techniques ont tué dans l’œuf le Virtual Boy.

Virtual Boy

L’un des premiers est clairement le pire, à l’heure où d’autres consoles, comme la Playstation, révolutionnaient la dimension graphique des jeux vidéos avec un affichage 3D incroyable et en couleur, la console de Nintendo n’affichait que du rendu 2D, en relief, offrant une forme de rendu en réalité virtuelle, mais surtout, ne pouvait afficher que des graphismes construits sur 5 nuances de rouge sur fond noir. Une version avec plus de couleur avait été pensée, mais le prix fut bien trop élevé et le rendu catastrophique.

Virtual Boy

Qui plus est, si aujourd’hui les casque VR provoquent des nausées et des maux de tête, ce n’est rien comparé à ce que provoquait le Virtual Boy, qui devenait presque injouable au bout de 10 minutes de jeu. Sans compter le nombre peu important de contenu, au niveau des jeux et la mauvaise qualité de ces derniers, tous ces éléments ont enterré pour toujours le Virtual Boy et les espoirs de commercialisation de la réalité virtuelle sur des années. A noter que la motion sickness était si importante que même Nintendo avait programmé son casque pour empêcher les joueurs de dépasser les 15 minutes de jeu consécutives, cette limite pouvait à l’époque être passée en bridant le device afin de continuer à jouer, bien qu’on se demande quel genre de cerveau pouvait supporter plus de 15 minutes de jeu sur cette console.

Mais aujourd’hui, un émulateur se propose de faire revivre cette relique de la réalité virtuelle en permettant de rejouer aux jeux disponibles sur le Virtual Boy.  Ainsi via l’émulateur nommé RetroArch, seulement utilisable avec un Android et sur le Google Cardboard VR, vous permettra de rejouer aux 22 jeux qui étaient disponibles sur le Virtual Boy, à savoir :

  • 3D Tetris
  • Galactic Pinball  Flipper
  • Golf
  • Insmouse no Yakata
  • Jack Bros.
  • Mario Clash
  • Mario’s Tennis   Sport
  • Nester’s Funky Bowling  Sport
  • Panic Bomber
  • Red Alarm
  • SD Gundam: Dimension War
  • Space Invaders: Virtual Collection
  • Space Squash Sport
  • Teleroboxer Sport
  • V-Tetris Puzzle
  • Vertical Force
  • Virtual Bowling Sport
  • Virtual Boy Wario Land
  • Virtual Fishing
  • Virtual Lab
  • Virtual League
  • Waterworld

Heureusement pour notre santé mentale et physique nous aurons la possibilité de passer des graphismes en 5 nuances de rouges à 5 nuances de noir et blanc, mais surtout, tous les problèmes de motion sickness du Virtual Boy, principale source de vomissement entre 1995 et 1996, ont été réglés et vous pourrez vous lancer dans des séances de jeu sans craindre des perturbations. Une bonne occasion pour les historiens du jeu vidéo et de la réalité virtuelle de découvrir un morceau d’histoire dans des conditions saines, mais aussi aux rétro-gamer de s’en donner à cœur joie et enfin à tous les petits curieux qui voudraient augmenter leur culture sur la VR.

Pour pouvoir profiter de cet émulateur dans les meilleures conditions, vous pourrez trouver l’émulateur RetroArch ici, mais aussi tout un tutoriel pour faire les bons réglages afin de jouer aux jeux de la Virtual Boy de Nintendo. En tout cas, cet échec est peut être la cause du rejet actuel de la réalité virtuelle de la part de Nintendo.