in

L’Union européenne dépense près de 400 000 dollars sur son metaverse mais personne ne vient à sa fête virtuelle

L'Union européenne dépense près de 400 000 dollars sur son metaverse

L’Union européenne aurait construit un metaverse numérique de près de 400 000 dollars. Seules 6 personnes se seraient présentées au gala pour le célébrer.

Mardi soir, le journaliste Vincent Chadwick s’est rendu à la fête.  Son avatar virtuel s’est retrouvé presque entièrement seul. Les avatars numériques et la promesse d’un engagement politique n’étaient apparemment pas un gros tirage. En fait, le metaverse de la passerelle mondiale de l’Union européenne a été lancé à la mi-octobre.

Son objectif est de devenir un « espace numérique partagé ». Effectivement, là, des personnes déguisées en animaux ballons anthropomorphes et dégingandés peuvent se rencontrer. Elles pourront « réfléchir aux problèmes mondiaux pour faire une différence pour notre avenir commun », selon le Compte Twitter des partenariats internationaux de l’Union européenne.

Le département d’aide étrangère de la Commission européenne a dépensé 387 000 € pour développer le monde virtuel. C’est ce que rapporte Chadwick sur la plateforme Devex. La décision n’auraient pas enchanté certains au sein du département. « Déprimant et embarrassant », aurait déclaré un employé de l’aide étrangère à Chadwick. En outre, selon le journaliste, un autre l’aurait décrit comme une « poubelle numérique ».

Les commentateurs de Twitter n’ont pas mâché leurs mots envers le metaverse de l’Union européenne

« Sérieusement ? Il y a une sécheresse massive en Afrique de l’Est. Le HCR (L’Agence des Nations Unies pour les Réfugiés) n’a pas assez de fonds pour nourrir les réfugiés dans les camps. Et vous dépensez de l’argent pour ça ? », a écrit un chercheur en agriculture durable en réponse au tweet officiel de l’Union européenne.

Un porte-parole de l’Union européenne a déclaré à Devex que le public cible du projet de metaverse Global Gateway était les 18-35 ans « qui s’identifient comme neutres à propos de l’Union européenne et ne sont pas particulièrement engagés dans les questions politiques ». En fin de compte, l’objectif est d’attirer ces jeunes via les médias sociaux. Il est important de « les encourager à s’engager » et « d’accroître la sensibilisation à ce que fait l’Union européenne sur la scène mondiale ».

Récemment, la Commission a organisé quelques événements à l’intérieur de son metaverse. On comptait une série de conférences, puis un « Global Gateway Gala » pour clôturer la séquence. Et c’est lors de cet événement du mardi soir que Chadwick s’est retrouvé en solo. Maintenant, le seul événement programmé restant est « Club Nights ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.