Accueil / Gaming / L’ancien directeur du HTC Vive Studio prend la tête du Sixense Studio

L’ancien directeur du HTC Vive Studio prend la tête du Sixense Studio

joel breton sixense studio

Le fabricant d’accessoires VR Sixense a décidé de se recentrer sur le software et lance son propre studio de création de contenu en réalité virtuelle. Celui-ci sera dirigé par Joel Breton, jusqu’alors directeur du HTC Vive Studio…

Si vous êtes passionné de VR, vous connaissez probablement Sixense. Cette entreprise est (tristement) connue pour son projet de contrôleur 6DoF dont la campagne Kickstarter s’est soldée par un échec et le remboursement complet de tous les contributeurs. Depuis lors, la firme s’est tournée vers une clientèle d’entreprise.

Cependant, au cours des dix dernières années, ces expériences successives ont permis à l’équipe software de Sixense de mieux comprendre les principes au coeur de l’interaction entre les humains et les environnements immersifs. C’est pourquoi la firme vient de créer une nouvelle division logiciel nommée ” Sixense Studio “.

Sixense Studio veut devenir l’un des principaux créateurs de contenu VR

sixense studio

Cette division sera prise en charge par Joel Breton, jusqu’alors directeur de la division de création de contenu Vive Studio de HTC. Au sein du Sixense Studio, son rôle sera de superviser la création de contenu et de nouer des partenariats et des accords avec la base de clients de Sixense. Selon le CEO de Sixense, Amir Rubin, l’expérience de Joel Breton va permettre de produire des applications aussi bien pour les entreprises que pour le grand public et ainsi stimuler la croissance de la firme.

Joel Breton est à l’origine de jeux VR à succès comme les jeux Ready Player One, Knockout League, ou encore Skyworld Kingdom Brawl. Avant de diriger le Vive Studio, il a aussi oeuvré pour Sega, GT Interactive ou MTV Networks. Il s’agit donc d’un véritable expert de la création de contenu, et on peut donc s’attendre à ce que Sixense produise certains des futurs hits du marché du VR gaming dans les années à venir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *