Accueil / Produits / Casque VR / Oculus Rift / Accessoires réalité virtuelle / Sixense : le tout 1er contrôleur VR 6DoF est annulé, après 5 ans de retard

Sixense : le tout 1er contrôleur VR 6DoF est annulé, après 5 ans de retard

sixense stem annulation

Sixense renonce à commercialiser son Stem, le tout premier contrôleur à détection de mouvement 6DoF pour casque VR dont la campagne Kickstarter a débuté en 2013. La firme va rembourser tous ses contributeurs à 100%, et préfère se tourner vers le marché des entreprises.

En 2013, Sixense lançait une campagne Kickstarter pour financer son projet : Stem, le tout premier contrôleur à détection de mouvement 6DoF pour les casques de réalité virtuelle. Avec cet accessoire, les utilisateurs des futurs casques VR pourront utiliser leurs mains de façon intuitive dans le monde virtuel.

A l’époque, aucun accessoire similaire n’existe pour l’Oculus Rift DK1. C’est une révolution. Le projet ambitieux séduit tous les fans de VR, et Sixense parvient rapidement à lever 604 978 dollars auprès de 2383 contributeurs.

Malheureusement, 5 ans plus tard, l’accessoire n’a toujours pas été livré. Entre temps, le HTC Vive est sorti avec ses contrôleurs à détection de mouvement Vive Wands. De même, l’Oculus Rift s’est étoffé de contrôleurs 6DoF Oculus Touch. Désormais, face à ces solutions fournies par les principaux constructeurs de casques VR, le Stem semble inutile malgré sa précision supérieure.

C’est la raison pour laquelle Sixense a tout simplement décidé de renoncer à commercialiser son produit auprès du grand public. Tout comme Jaunt qui vient d’abandonner la VR, Sixense semble être une victime de la hype démesurée née autour de la VR au début des années 2010.

Sixense abandonne le grand public pour le secteur de la santé

Cependant, il convient de préciser que tous les contributeurs Kickstarter du Stem vont être intégralement remboursés via PayPal. En effet, début 2018, Sixense a noué un partenariat avec l’entreprise Penumbra du secteur de la santé.

Cette dernière souhaite utiliser la technologie 6DoF pour des applications telles que l’entraînement des chirurgiens dans la VR ou la rééducation des patients. Au total, Penumbra acheté 90% de l’entreprise pour 20 millions de dollars.

Il n’y aura donc aucun problème pour Sixense à rembourser tous les contributeurs et toutes les précommandes à 100%. De plus, la firme va continuer à développer sa technologie pour le marché des entreprises.

Outre le secteur de la santé, Sixense s’intéresse à d’autres cas d’usage comme la formation professionnelle. Elle développe notamment une application permettant aux ouvriers d’apprendre à souder à la perfection dans la VR.

Malgré tout, le CEO de l’entreprise, Amir Rubin, reste convaincu que le marché de la VR grand public est voué à s’envoler. Au cours des derniers mois, il avoue avoir notamment été très impressionné par le jeu Beat Saber, ou encore par le nouveau casque sans fil Oculus Quest de Facebook. D’ici quelques années, lorsque le grand public aura besoin de contrôleurs plus précis, Sixense envisage de faire son retour.