in ,

House of Cards – La réalité virtuelle mise en lumière dans la saison 5

house of cards samsung gear vr

Dans la saison 5 de la série américaine House of Cards, l’un des personnages utilise un casque de réalité virtuelle Samsung Gear VR. C’est l’une des premières fois qu’une série télévisée populaire met en lumière la VR, et cette référence pourrait contribuer à la démocratisation de cette technologie nouvelle.

La réalité virtuelle est à l’honneur dans l’épisode 5 de la saison 5 de House of Cards. Dans cet épisode, l’ancien soldat Will Conway, incarné par Joel Kinnaman, le jeune rival politique de Frank Underwood, essaye une application en réalité virtuelle développée par son ami censée aider les vétérans de guerre à surmonter leurs traumatismes. Le personnage enfile un casque Samsung Gear VR, et s’immerge dans un environnement virtuel au sein duquel il est muni d’un fusil. Après quelques secondes, les souvenirs de la guerre reviennent brutalement dans son esprit et Conway n’a d’autre choix que de retirer son casque.

House of Cards : le potentiel thérapeutique de la VR mis en lumière

Il s’agit là d’un clin d’œil des plus réalistes à la réalité virtuelle. Plusieurs hôpitaux utilisent effectivement la VR pour aider les soldats traumatisés à surmonter leur anxiété. Par exemple, les chercheurs de l’Université de Californie du Sud explorent le potentiel thérapeutique de la réalité virtuelle avec une application intitulée Bravemind, exposant les vétérans à leurs traumatismes pour leur permettre de les surmonter.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que House of Cards utilise une référence technologique dans un moment émouvant. Dans la précédente saison, le personnage de Frank Underwood, incarné par Kevin Spacey, développait une addiction aux jeux Call of Duty et Monument Valley.

House of Cards : Kevin Spacey est un grand fan de réalité virtuelle

https://youtu.be/qNTIo45bOu0

Cette fois, la VR est utilisée pour refléter la faiblesse d’un homme. Cette application en réalité virtuelle met en lumière la peur de Conway, le principal adversaire du protagoniste. Elle fait écho à la perception qu’ont beaucoup de consommateurs de cette technologie, qu’ils perçoivent comme ridicule. À travers sa terreur du virtuel, Conway perd sa crédibilité. Le Gear VR est utilisé comme un totem pour symboliser les ambitions déconnectées du réel de ce personnage.

Toutefois, dans le monde réel, le producteur de la série, Spacey, est un grand fan de réalité virtuelle. Le célèbre acteur américain est persuadé que cette technologie va révolutionner de nombreux domaines comme le sport, l’événementiel et l’éducation. Il considère même que la VR est le futur du cinéma, grâce à sa capacité à restituer des expériences en trois dimensions sans les altérer. Si House of Cards semble a priori tourner la VR en dérision, le véritable objectif de Kevin Spacey est donc très probablement d’attirer l’attention sur cette technologie pour inciter les spectateurs à l’essayer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.