in

Hermès prépare son entrée dans le monde du metaverse

Hermès

Hermès a déposé une demande de marque couvrant les jetons non fongibles (NFT), les crypto-monnaies et le metaverse. Cela intervient des mois après qu’il ait porté plainte contre le projet NFT MetaBirkins qui a prétendument utilisé sa marque Birkin pour vendre des objets de collection numériques.

Hermès prépare le terrain pour une entrée dans le metaverse. Selon un dépôt du 26 août auprès de l’Office des brevets et des marques des États-Unis (USPTO), sa marque déposée couvre les logiciels téléchargeables pour afficher, stocker et gérer les biens virtuels, les objets de collection numériques, les crypto-monnaies et les NFT « à utiliser dans les mondes en ligne ».

Par ailleurs, Hermès a déposé des marques pour des « services de magasin de vente au détail proposant des biens virtuels ». On compte également des salons de mode et des salons professionnels dans des « environnements de réalité virtuelle, augmentée ou mixte en ligne » et pour « fournir un marché en ligne aux acheteurs et aux vendeurs de biens virtuels ».

La nouvelle demande de marque intervient des mois après qu’il ait déposé une plainte contre le fondateur de Metabirkins, Mason Rothschild. Ce dernier a prétendument utilisé le nom Birkin pour gagner de l’argent grâce aux ventes de sa collection NFT Metabirkins.

MetaBirkins aurait arraché la marque de sac Birkin d’Hermès en ajoutant le préfixe générique «Meta» à la célèbre marque Birkin. Cela aurait créé l’illusion que la marque MetaBirkins était une partie de la marque de luxe Hermès Birkin.

Hermès n’est pas la première à sauter dans le train du metaverse

D'autres marques embarquent dans le metaverse

Le procès contre Rothschild pourrait être l’une des raisons pour lesquelles la société a décidé de déposer ses propres protections. Celles-ci couvriront les produits et jetons liés au metaverse, au crypto et aux NFT. La marque de luxe n’est ni la première ni probablement la dernière à sauter dans le train du metaverse.

En mars de cette année, le « Metaverse Fashion Week », un événement de mode numérique de 4 jours a eu lieu. Il a mis en vedette des « wearables » sur des pistes virtuelles. Il a vu l’apparition de marques de luxe telles que Dolce & Gabbana, Etro, Tommy Hilfiger, Estée Lauder et Elie Saab.

Le mois dernier, les données de Dune Analytics ont révélé que les grandes marques telles que Nike, Gucci, Dolce & Gabbana, Adidas et Tiffany & Co. avaient amassé un total de 260 millions de dollars de ventes grâce aux NFT.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.