in

Hardley, une nouvelle salle de dépistage en réalité virtuelle

Hadley réalité virtuelle

Hadley utilise maintenant la réalité virtuelle au profit des professionnels de la santé et des étudiants.

Aujourd’hui, l’expérience VR high-tech en réalité virtuelle est disponible pour les professionnels au service des personnes souffrant d’une perte de vision. Hadley, une organisation à but non lucratif, est le leader national de l’apprentissage à distance et en ligne pour les adultes malvoyants.

Pour cette entreprise, la réalité virtuelle est désormais un outil pédagogique précieux pour les professionnels de la santé, les cliniciens étudiants, les optométristes, les thérapeutes en basse vision et ophtalmologistes qui visitent Hadley pour approfondir leurs connaissances sur les ressources disponibles via Hadley pour leurs patients ayant une déficience visuelle.

En 2019, avant la pandémie, Hadley a subi une rénovation complète de son immeuble dans la banlieue nord de Chicago. Elle a développé une nouvelle salle de dépistage en réalité virtuelle. Celle-ci est conçue pour immerger les personnes voyantes dans un monde de vision limitée.

Hadley, une salle de projection en réalité virtuelle utilisant une technologie de pointe

Hadley réalité virtuelle

La salle de projection de réalité virtuelle de Hadley entoure les visiteurs de murs du sol au plafond. Elle présente divers paysages urbains en mouvement et différentes scènes publiques. Elle utilise la technologie de projection de pointe d’Epson. Une fois dans la salle, les étudiants reçoivent des lunettes spéciales qui simulent différentes déficiences visuelles. On cite notamment la dégénérescence maculaire, le glaucome et la rétinopathie diabétique. Cela permet de mieux comprendre la façon dont les personnes malvoyantes voient le monde qui les entoure. Un simulateur de bruit rajoute des voix et d’autres sons ambiants à l’environnement.

Hadley s’est depuis longtemps associé à de nombreuses organisations nationales et internationales. Parmi elles figurent le National Eye Institute et l’Institut national canadien pour les aveugles (INCA). On compte également de nombreuses universités individuelles, programmes d’optométrie et d’ophtalmologie.

« Notre salle VR est un outil extrêmement utile pour les professionnels de la santé et les étudiants », a déclaré Julie Tye. Présidente de Hadley, cette dernière se prépare au lancement différé de la salle de réalité virtuelle depuis le début de la pandémie. « Après une longue attente, nous sommes ravis d’accueillir enfin à nouveau les prestataires de soins de santé à Hadley. L’expérience immersive que nous proposons donne vie à la réalité pour les personnes vivant avec une perte de vision. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *