in

La nouvelle équipe « Labs » de Google rassemble AR/VR, Project Starline et Area 120

Google Labs

La réorganisation de Google déplace AR/VR, Starline et Area 120 vers une nouvelle équipe baptisée « Labs ».

Google transfère quelques-uns de ses projets prospectifs notables en une seule équipe baptisée « Labs ». Il les met sous la direction du vétéran de Google, Clay Bavor. Avant de prendre les rênes de Google Labs, ce dernier a dirigé l’équipe AR/VR de l’entreprise.

En 2016, Clay Bavor a supervisé le lancement de la plateforme Daydream VR basée sur Android. Il s’agissait d’une entreprise ambitieuse. Mais sa commercialisation a été abandonnée en 2019. Un accueil décevant de ses efforts d’insertion de smartphones et des mauvaises performances sur le marché de son casque 6DOF Daydream, Lenovo Mirage Solo en sont les raisons.

L’équipe a également aidé à développer ARCore. Celui-ci est le kit de développement logiciel augmenté permettant d’apporter la réalité augmentée basée sur smartphone à des millions d’appareils Android. Plus récemment, Bavor a dirigé le Project Starline de Google. Il s’agit d’un système expérimental d’affichage de champ lumineux que la société considère comme un type de « fenêtre magique ».

Google Labs se concentre sur l’extrapolation des tendances technologiques

Google Labs

Le projet Starline et ses efforts AR/VR ont tous deux une lignée commune au sein de l’entreprise. Mais il semble que Google ajoute une touche entrepreneuriale à Labs. En effet, l’équipe inclura l’inclura Area 120, l’incubateur technologique interne qui a vu le lancement réussi de plusieurs startups. On cite notamment Threadit, Stack, Adlingo, Gamesnacks, Avera AI et Orion WiFi.

Cela ne signifie pas que l’entreprise relance les Google Labs des années 2000, utilisés comme banc d’essai public pour démontrer de nouveaux projets comme Gmail, Google Calendar et Google Wave. La réorganisation est « axée sur le démarrage et la croissance de nouveaux domaines d’investissement tournés vers l’avenir dans l’ensemble de l’entreprise ».

« Au centre de cette organisation se trouve une nouvelle équipe appelée Labs. Celle-ci se concentre sur l’extrapolation des tendances technologiques et l’incubation d’un ensemble de projets à long terme à fort potentiel », indique une note de service interne à l’entreprise.

Google n’a pas officiellement annoncé Labs. Mais la société l’a tacitement confirmé en reconnaissant le nouveau titre de Bavor. Elle le qualifie de « rôle élargi » qui se concentrera sur des projets technologiques à long terme qui soutiennent directement leurs produits et activités de base.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.