Accueil / Ecosystème / Facebook vs Sony : qui dominera le marché des casques VR en 2020 ?

Facebook vs Sony : qui dominera le marché des casques VR en 2020 ?

facebook vs sony casques vr

Alors que Sony dominait jusqu’à présent le marché des casques VR, Facebook connaît une croissance effrénée grâce à son Oculus Quest et pourrait rapidement dépasser son concurrent japonais…

Jusqu’à présent, depuis la première génération de casques VR en 2016, le marché de la réalité virtuelle était largement dominé par Sony avec son triomphal PSVR. Cependant, d’ici la fin de l’année 2020, Facebook pourrait bien connaître une ascension fulgurante et se hisser en nouveau leader de l’industrie en termes de ventes.

Selon les analystes de Statista, les deux entreprises représentent 70% des ventes de casques VR en 2019 contre 63% en 2018. Sony accaparait 43% de parts du marché en 2018, mais devrait tomber à 36,7% de parts du marché en 2019 !

A l’inverse, Facebook devrait passer de 19,4% à 28,3% de parts du marché. La firme de Mark Zuckerberg aurait donc gagné près de 10% de parts en seulement un an. En troisième position, derrière Facebook, on retrouve HTC qui serait passé de 12,9% de parts du marché en 2018 à 13,3% en 2019. Microsoft arrive au pied du podium avec 3,2% de parts en 2018, et les autres constructeurs se partagent les 21,7% restants.

Facebook rattrape Sony grâce à l’Oculus Quest

facebook statista

De toute évidence, la croissance impressionnante de Facebook est liée au succès de l’Oculus Quest. Ce casque VR lancé en mai 2019 marque une évolution majeure puisqu’il fonctionne de manière autonome, sans PC ni capteurs de tracking. De plus, lors de l’Oculus Connect 6, Facebook a annoncé qu’il serait bientôt possible de l’utiliser sans contrôleurs grâce au hand-tracking et de le brancher à un PC via un câble pour profiter du catalogue du Rift.

Le PlayStation VR, vieillissant, souffre la comparaison. Déjà lors de sa sortie, ce casque VR proposait des contrôleurs et un système de tracking nettement inférieurs à ceux de l’Oculus Rift ou du HTC Vive. Face au Quest, sa dépendance à la PS4 et son câblage encombrant font aussi figure de faiblesses.

Lorsqu’un puissant PC était requis pour profiter du Rift ou du Vive, l’accessibilité était le principal point fort du PSVR puisque de nombreux joueurs possédaient déjà une PS4. Désormais, le Quest coûte moins cher que l’achat d’une PS4 et d’un PSVR.

Le seul avantage du PSVR est donc aujourd’hui son catalogue de jeux, certes chargé de pépites. Néanmoins, Facebook dominera largement le marché s’il continue à gagner du terrain en 2020. La firme de Zuckerberg vient d’annoncer le lancement de son monde virtuel ” Horizon ” pour 2020, et semble donc bien engagée pour poursuivre sa conquête.

Pour reprendre son rôle de leader, Sony n’a d’autre choix que de sortir un PSVR 2 dès 2020. Ce n’est toutefois pas dans ses projets puisque le constructeur a déjà annoncé que le PSVR 2 sortirait quelque temps après la PS5. Quoi qu’il en soit, pour rivaliser avec le Quest, il semble nécessaire que Sony propose un casque VR autonome et au moins aussi avancé que celui de Facebook en termes de fonctionnalités…

De manière générale, les analystes de Trend Force estiment que les ventes de casques VR ont augmenté de 25% entre 2017 et 2018 pour atteindre 4,65 millions. En 2019, les ventes devraient augmenter de 29%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *