in , ,

Étude – L’intérêt du grand public pour la RV va bien au-delà du jeu vidéo

Une étude menée par greenlight démontre que les consommateurs s'intéressent à la réalité virtuelle pour d'autres usages que le jeu vidéo

Selon une étude menée par Greenlight VR, l’intérêt du grand public pour la réalité virtuelle s’étend bien au-delà du domaine du jeu vidéo. Pour être exact, le gaming n’arrive qu’en sixième position des catégories d’applications suscitant l’intérêt des utilisateurs de casques RV interrogés.

Une étude intitulée « 2016 Virtual Reality Consumer Report », menée par Greenlight VR auprès de 1200 consommateurs américains âgés de 18 à 60 ans, vient d’être publiée. Contrairement aux idées reçues, le sondage démontre que l’intérêt du grand public pour la réalité virtuelle dépasse largement le domaine du jeu vidéo.

Cette catégorie n’arriverait en réalité qu’en sixième position dans la liste de secteurs d’applications identifiés par les utilisateurs interrogés. 61% d’entre eux affirment être intéressés ou très intéressés par le VR gaming. La catégorie qui suscite le plus d’intérêt est le tourisme, avec 73,5% de personnes intéressées. Les applications proposant à l’utilisateur de voyager, de partir à l’aventure dans un environnement directement tiré du monde réel fédèrent ainsi le plus grand nombre d’enthousiastes.

Des centres d’intérêts variés

En deuxième place, on retrouve les applications permettant de visionner des films et des vidéos, avec 67,3% d’amateurs. Cette catégorie est suivie de près par celle des événements live pour lesquelles l’attrait s’élève à 67%. Viennent ensuite les applications consacrées à la décoration d’intérieur et à l’architecture avec 65,9% d’opinions positives. En cinquième place, le domaine de l’éducation en RV intéresse 63,9% des sondés.

realite-virtuelle-education

Selon Clifton Dawson, le CEO de Greenlight VR, « la réalité virtuelle a toujours été davantage qu’un média dédié au jeu vidéo et les consommateurs l’ont bien compris ». En se basant sur les résultats de différentes études, la firme s’est aperçue que certains acteurs de l’industrie semblent trop focalisées sur le gaming et devraient considérer davantage l’ouverture du public aux autres types d’applications pour développer leur contenu et leur stratégie marketing. 

Parmi le panel de 1200 consommateurs interrogés, 86% de ceux qui ont déjà expérimenté la réalité virtuelle se disent convaincus par leur expérience et sont très enclins à essayer d’autres applications. De manière générale, le grand public témoigne d’un intérêt surprenant et étonnamment diversifié pour la réalité virtuelle.

Un intérêt plus marqué pour les casques RV abordables

greenlight-vr-depenses

Par ailleurs, l’étude démontre que les consommateurs sont moins enclins à dépenser beaucoup d’argent dans la réalité virtuelle qu’ils ne l’étaient en octobre dernier, lors du précédent sondage mené par Greenlight VR. Désormais, le casque de réalité virtuelle le plus prisé est d’ailleurs le Samsung Gear VR, suivi par le PlayStation VR, au détriment des modèles haut de gamme comme l’Oculus Rift ou le HTC Vive.

greenlight-vr-casques

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.