in

Driveclub VR – Le jeu de course en RV a ses lettres de noblesse

Driveclub pour Playstation VR

Actuellement présenté au Tokyo Game Show, le jeu Driveclub VR pour PlayStation VR s’avère très convaincant en termes de graphismes et de jouabilité. Ce titre pourrait être le premier grand jeu de course en réalité virtuelle. 

Parmi les amateurs de jeux de course, on distingue depuis bien longtemps deux catégories de personnes. Certains préfèrent visualiser leur véhicule en laissant la caméra voler derrière la voiture, pour une visibilité maximale. D’autres ont tendance à privilégier l’immersion en choisissant la vue de l’intérieur du cockpit, percevant ainsi le circuit dans les yeux du pilote.

Driveclub VR, la course en vue subjective pour tous

driveclub-vr-cockpit

Ces derniers peuvent être considérés comme des joueurs plus chevronnés, amateurs de réalisme et de difficulté poussée.  Aujourd’hui, grâce à la réalité virtuelle, tout un chacun peut apprécier les sensations offertes par cette jouabilité. Grâce à la vision stéréoscopique et au head-tracking, les casques HMD permettent de regarder autour de soi et de renouveler très rapidement la prise d’informations, exactement comme au volant d’une véritable voiture. Il est donc beaucoup plus simple de jouer en vue subjective à des jeux de courses.

Le Oculus Rift et le HTC Vive proposent déjà de nombreux jeux de course en réalité virtuelle. Cependant, jusqu’à présent, aucun n’a atteint la qualité de Driveclub VR sur PlayStation VR, actuellement présenté au Tokyo Game Show 2016.

L’esprit Driveclub est préservé

driveclub-playstation-vr

Le jeu Driveclub est l’un des plus beaux jeux de la PlayStation 4, mais se limite à 30 FPS. Or, la version PlayStation VR atteint les 60 FPS ! Le jeu est graphiquement superbe, malgré la suppression ou la réduction de certains effets visuels par rapport à la version console.

En particulier, les effets lumineux ont été soigneusement préservés pour conserver l’esprit Driveclub et son charme unique. Chaque cockpit est impressionnant de réalisme, et donne envie d’utiliser ce mode de vue. Sans atteindre le réalisme d’un jeu PC, Driveclub VR semble plus lissé grâce à l’écran du PS VR.

Rappelons que Driveclub sur PS4 a fait l’objet d’un des lancements les plus catastrophiques dans l’histoire récente du jeu vidéo. Ses fonctionnalités réseau, longuement vantées par les éditeurs, ne fonctionnaient pas du tout lors de sa sortie. Il faut donc rester méfiant, malgré l’efficacité de la démo présentée au TGS. Cependant, Driveclub VR pourrait bien être le premier véritable jeu de course en réalité virtuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.