in

Disney : la réalité virtuelle pour attirer davantage de monde

Disney et réalité virtuelle

Le PDG de Disney, Bob Chapek, réfléchit à long terme à la manière d’attirer davantage de personnes dans les principales attractions de l’entreprise. Selon lui, la réalité virtuelle semble être la solution à court terme.

Bob Chapek, PDG de Disney, a indiqué que l’entreprise passerait d’un service de streaming de films à une « plate-forme de style de vie expérientiel ». Et cela pourrait faire partie des services dédiés « aux 90% des personnes qui ne pourront jamais se rendre dans un parc Disney ». C’est ce qu’il a affirmé lors de la récente conférence D23 de Disney. A court terme, la compagnie envisagerait donc de se tourner vers la réalité virtuelle.

Un exemple proposé par Chapek était le manoir hanté. Il a taquiné la possibilité de se lancer sur cette célèbre attraction « d’un point de vue virtuel ». Lorsqu’on lui a demandé si cela signifiait utiliser « des lunettes, comme Oculus ? », il a répondu par l’affirmatif.

« À court terme, oui », a dit Chapek. « À long terme peut-être pas, peut-être quelque chose de plus ».

Disney a adopté la réalité virtuelle il y a quelques années

Disney a tenté une application hub, « Disney Movies VR », en 2016. Cette application était comme une passerelle vers certaines de ses expériences dans le contenu en réalité virtuelle grand public. En outre, Meta (anciennement Facebook), s’est associé à Disney pour faire de ses casques la première plate-forme de contenu comme « Vader Immortal » et « Star Wars: Tales From The Galaxy’s Edge ». Meta pourrait également être le partenaire de ce à quoi Chapek fait allusion ici. La société pourrait aussi financer et produire elle-même le contenu.

Disney et réalité virtuelle

Disney a une longue histoire d’adaptation de ses parcs à thème physiques aux versions numériques. Des exemples incluent « Disneyland Adventures », qui utilisent le module complémentaire Xbox de détection de mouvement Kinect en 2011. Il offre une version numérique de Disneyland avec une interactivité basée sur les gestes et la voix.

Plus récemment, Disney s’est associé à « The Void » pour des expériences en réalité virtuelle basées sur la localisation. Cela a permis des expériences multisensorielles au moyen de casques VR pour livrer des histoires dans les univers Star Wars et Marvel, entre autres.

La société a même commencé à explorer la perspective de «storyliving» dans des communautés résidentielles conçues par Disney, «gérées par des membres de la distribution Disney» avec des cotisations arequises pour participer à la programmation locale de Disney.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.