Accueil / Produits / Casque VR / Daydream View : Google baisse le prix de son casque VR de 30 $

Daydream View : Google baisse le prix de son casque VR de 30 $

google daydream vr réalité virtuelle

Face au faible succès rencontré par le Daydream View, Google vient de baisser le prix de son casque VR à hauteur de 30 dollars. Une bonne nouvelle pour les consommateurs, mais un mauvais signe pour l’industrie de la réalité virtuelle. 

Malgré un chaleureux accueil de la part de la presse et des spécialistes, le succès ne semble pas au rendez-vous pour le casque Daydream View de Google. La firme américaine vient de réduire le prix de son appareil de 30 dollars. Deux mois après sa commercialisation, le tarif du View est passé de 79 dollars à 49 dollars. On peut aisément en déduire que le casque VR attire beaucoup moins les consommateurs que le smartphone Pixel du constructeur.

Google appelle les constructeurs Android à la rescousse

Google ne cache pas sa déception. Selon Amir Efrati, du site The Information, le nombre d’utilisateurs du casque est largement inférieur à celui prévu par la firme. Pour compenser cet échec relatif, Google a demandé à plusieurs constructeurs de smartphones Android de créer leurs propres casques fonctionnant sous la plateforme Daydream et de les livrer gratuitement avec leurs téléphones.

Rappelons en effet que Daydream ne se résume pas au casque View. Il s’agit d’une plateforme de réalité virtuelle basée sur Android, dédiée aux smartphones haut de gamme. Le design de référence du View et de son contrôleur à détection de mouvement peuvent être utilisés par les constructeurs tiers pour développer leurs propres casques. Il s’agit du premier véritable investissement de Google sur le marché de la réalité virtuelle. Malheureusement, pour le moment, les chiffres laissent penser que le géant de la tech a perdu son pari.

Plusieurs explications à l’échec du Daydream View

Plusieurs facteurs peuvent expliquer le lancement raté du Daydream View. Tout d’abord, ce casque n’était au départ compatible qu’avec le smartphone Pixel, un appareil qui s’est rapidement retrouvé en rupture de stock face à une forte demande. Depuis, seul un autre smartphone compatible, le Moto Z, a  été commercialisé. Pour le moment, on ne compte que trois autres téléphones Daydream-ready en prévision.

De même, il est peu probable que Samsung, principal constructeur de smartphones Android, propose une compatibilité avec Daydream. Rappelons que le géant sud-coréen propose sa propre plateforme de réalité virtuelle, Gear VR, développée en partenariat avec Oculus.

Notons également que la plateforme est actuellement dépourvue de contenu réellement intéressant. Hormis l’application YouTube VR et quelques jeux sympathiques, les utilisateurs de Daydream n’ont pas grand-chose à portée de main pour se divertir.

Enfin, depuis quelques semaines, la réalité virtuelle n’a plus vraiment le vent en poupe auprès du grand public. Lors du CES 2017 du début de ce mois de janvier, attendu comme un rendez-vous incontournable et le passage d’un nouveau cap pour la VR, le faible nombre d’innovations présentées a beaucoup déçu. Même Mark Zuckerberg a récemment déclaré que la réalité virtuelle n’était pas encore suffisamment intéressante pour se démocratiser.

Cette baisse de prix permettra peut-être à Google d’augmenter les ventes de son casque Daydream View. Néanmoins, en l’absence de contenu réellement utile ou intéressant sur la plateforme Daydream, ce casque ne parviendra pas à se défaire d’une image de vulgaire gadget.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *