in

Des scientifiques aident à combattre l’arachnophobie grâce à la réalité augmentée

arachnophobie réalité augmentée

Aujourd’hui, il est désormais possible d’affronter votre peur à travers un écran de téléphone. En effet, des scientifiques ont lancé une nouvelle application en réalité augmentée pour aider les personnes souffrant d’arachnophobie. 

Des chercheurs de l’Université de Bâle en Suisse ont développé Phobys. Il s’agit d’une application de réalité augmentée. Celle-ci fournit une « thérapie d’exposition » afin que les individus touchés par l’arachnophobie affrontent leur peur de manière sûre et contrôlée.

« Il est plus facile pour les personnes ayant peur des araignées de faire face à une araignée virtuelle qu’à une vraie », a déclaré dans un communiqué Anja Zimmer, auteur principal d’une étude sur l’application, publiée dans le « Journal of Anxiety Disorders » en août.

arachnophobie réalité augmentée

L’équipe de recherche a mené un essai clinique de deux semaines avec 66 participants atteintes d’arachnophobie. Certains d’entre eux ont utilisé l’application pour effectuer une série de rencontres avec une araignée en réalité augmentée. D’autres ont agi comme un groupe de contrôle sans interaction avec l’application. Les participants ont ensuite été invités à s’approcher d’une vraie araignée dans une boîte transparente aussi près qu’ils le pouvaient.

« Le groupe qui s’était entraîné à l’aide de Phobys a montré beaucoup moins de peur et de dégoût dans la situation réelle de l’araignée. Il a pu se rapprocher beaucoup plus de cette dernière que le groupe témoin », a déclaré l’Université de Bâle.

D’autres projets en réalité augmentée pour aider les individus souffrant d’arachnophobie

Phobys, l’application en réalité augmentée comporte 10 niveaux. Les personnes victimes d’arachnophobie peuvent les parcourir avec des évaluations à la fin de chaque niveau. Cela commence par une expérience rapide de « test de votre peur » qui vous donne une base de référence de peur/dégoût à partir de laquelle opérer.

L’application convient « à ceux qui souffrent d’une peur légère et cliniquement insignifiante des araignées. Ils doivent être âgés d’au moins 16 ans ». Les chercheurs disent que toute personne ayant une peur intense – qui peut se manifester par des symptômes tels que la transpiration ou des palpitations cardiaques – devrait consulter un spécialiste avant d’utiliser cet outil en réalité augmentée.

arachnophobie réalité augmentée

Les chercheurs de l’université de Bâle ne sont pas les seuls à avoir pensé à ce type d’application.  Anna Chakravorty, étudiante en beaux-arts de l’Université de l’Alberta a aussi présenté des concepts pour un projet de jeu d’araignée en réalité augmentée. Une approche similaire est observée avec l’application Arachnophobia. Celle-ci utilise des araignées en dessins animés. L’araignée réaliste Phobys en réalité augmentée, quant à elle, booste l’expérience.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *