Accueil / Produits / Casque VR / HTC VIVE / Actualités / Catlateral Damage, quand la VR vous transforme en chat

Catlateral Damage, quand la VR vous transforme en chat

Catlateral Damage

Cette création indépendante ancrée dans la catégorie des jeux “What The Fuck” se voit profiter des performances des casques de réalité virtuelle. Catlateral Damage, réservé aux mordues des félins domestiques propose une expérience hors du commun sur HTC Vive et bientôt sur PlayStation VR.

Plus forts que n’importe quelles entreprises créatrices de technologies VR, nos amis félins semblent s’intéresser à la réalité virtuelle. Omniprésent des les vidéos sur internet, les chats nous ont toujours forcés à vouer un culte à leur égard, Catlateral Damage n’est que l’illustration de leur domination. Ce FDCS (Firt-person destructive cat simulator) est un jeu à l’instar de Job Simulator, où nos amis poilus nous autorisent à découvrir leur vie de pacha. Loin d’être un simulateur de vie animale rythmée par le classique crédo “manger/siester/déféquer”, la création de Chris Chung met l’accent sur le côté destructeur et bordélique de nos animaux préférés, en s’inspirant majoritaire de son vécu.

J’ai toujours rêvé de pouvoir jouer à un jeu où l’on peut voir à travers les yeux d’un chat. J’ai utilisé mon expérience personnelle en prenant en référence de nombreux félins. – Chris Chung, développeur indépendant de Catlateral Damage

Catlateral Damage nous propose donc 2 modes de jeu jouables : Objective dont le but est de détruire le maximum de chose dans un laps de temps réduit, et “Litterbox” signifiant littéralement litière pour chat, permettant au joueur de profiter du gameplay original sans aucune restriction. En ce qui concerne notre vie féline, nous avons le choix entre plusieurs environnements pour nous faire les griffes comme un manoir, un musée, un chalet et même encore un supermarché. La génération procédurale des maps vous permet de profiter du monde sans d’éventuelles latences. Cependant, on regrette que la VR n’ajoute qu’un point de vue immersif au jeu indépendant bien que la qualité soit au rendez-vous. Si vous deviez vous procurer Catlateral Damage, faites-le avant tout pour votre amour des chats.

À force de parler de ces sales bêtes, on en oublie les origines de cette oeuvre. Chris Chung a donné vie à son jeu grâce à son prototype présenté au concourt 7DFPS game jam (compétition internationale de développement de jeu en vue à la première personne)  ainsi qu’une campagne Kickstarter soutenue par plus de 2500 fans. Et si ce “cat-addict” est déjà très fière de sa création, il ronronne de plaisir en constatant l’adaptation de son jeu au PlayStation VR.

Catlateral Damage

Catlateral Damage est d’ores et déjà disponible sur Steam pour 9.99 € avec l’HTC Vive, il faudra attendre octobre prochain pour sa version console.

Source : Playstation Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *