Amazon, Brevet, ETRI, Facebook, google, HTC, IBM, Intel, Intellectual Ventures, Magic Leap, Microsoft, nokia, Qualcomm, Samsung, Siemens, Sony,
Accueil / Secteurs d'applications / Commerce / Top 15 des entreprises créatrices de technologies VR

Top 15 des entreprises créatrices de technologies VR

entreprises créatrices de technologies VR

Oculus Rift, Gear VR, Vive … Quelle sont les entreprises derrière ces technologies qui nous propulse dans un monde virtuelle ? Voici le top 15 des entreprises créatrices de technologies VR.

Sony, entreprises créatrices de technologies VR

 

Sony

Le géant japonais s’annonce comme un très grand acteur de la VR avec le lancement prochain de son casque. En association avec son produit phare, la PlayStation 4, le PlayStation VR de Sony compte bien en effet dominer le marché grâce à son accessibilité à la réalité virtuelle haut de gamme.

Même si la société est prête à réduire drastiquement ses ressources pour son support en cas de résultats de vente négatifs, l’entreprise a alloué plus de 366 brevets pour la technologie VR et ne semble pas encore prête à  lâcher l’affaire. Nous en serons plus en octobre prochain, date de sortie du casque de Sony.

Microsoft, entreprises créatrices de technologies VR

Microsoft

La multinationale américaine sous la direction de Satya Nadella se place juste derrière Sony parmi les entreprises créatrices de technologies VR. Bien que le casque de Microsoft soit plus orienté vers une réalité augmentée, le Microsoft Hololens reste une prouesse technique sans équivoque.

Le support né de plusieurs années de développement et de recherche prend en compte l’environnement de son porteur, et interagie avec lui sous la forme d’hologramme. Destiné à un public un peu plus professionnel, le Microsoft Hololsens est le symbole même des progrès technologiques de son créateur.

Nous avons eu l’occasion de rédiger un test à son sujet.

Samsung, entreprises créatrices de technologies VR

Samsung

Le constructeur coréen fait partie des précurseurs de la technologie VR. Généralement connu dans le milieu pour son casque de réalité virtuelle à destination des mobiles construit en partenariat avec Oculus VR, Samsung a réussi son pari et se place en seconde place des ventes de support RV pour smartphone avec son Gear VR.

En dépit d’un nombre de brevets moins important que ces deux prédécesseurs, Samsung reste une menace d’une grande qualité pour toutes les compagnies s’aventurant dans les eaux dangereuses de la réalité virtuelle.

Qualcomm, entreprises créatrices de technologies VR

Qualcomm

La quatrième des entreprises créatrices de technologies VR est américaine spécialisé dans la technologie mobile. La compagnie avait rejoint d’ailleurs rejoint Google dans la levée de fond de plus de 542 millions de dollars pour la startup Magic Leap.

La firme a déposé de nombreux brevets sur le “Traitement des données”, une méthode de calcul particulièrement adapté à des fins de surveillance, gestion ou prévision de donnée en fonction des supports d’enregistrement. Qualcomm a notamment introduit récemment SnapDragon Virtual Reality Software, un kit de développement dédié à la création d’expériences immersives sur smartphone et casque de réalité virtuelle.

Qualcomm, entreprises créatrices de technologies VR

 Google

Le célèbre moteur de recherche voue une véritable passion pour la technologie de la réalité virtuelle. Après avoir lancé le Google Cardboard en 2014, un casque low-cost pour smartphone, la filiale de la société Alphabet se prépare à lancer son nouveau casque de réalité virtuelle. Les ambitions de Google sur le marché de la réalité virtuelle sont connues de tous, la compagnie donne ainsi suite à sa domination sur le marché des carboards en proposant une plateforme pour ses utilisateurs Androïd baptisée DayDream .

Google profite d’ailleurs de sa longueur d’avance pour continuer de modéliser le monde en 3D. Après Street View, l’entreprise a annoncé récemment son envie de modéliser l’intérieur des bâtiments avec Projet Tango.

Facebook, entreprises créatrices de technologies VR

Facebook

Le rachat d’Oculus VR par le réseau social de Mark Zuckerberg a eu l’effet d’une bombe dans le milieu de la réalité virtuelle. Désormais en possession du créateur de l’un des produits phares, Facebook s’est créé sa propre autoroute dans la course à la création technologique.

Si les capacités de l’Oculus Rift ne sont plus à prouver, la compagnie semble également s’intéresser à la création de films en réalité virtuelle en mettant à disposition sa propre caméra à 360°. Maintenant que son casque est disponible à la précommande, Facebook veut faire de son réseau social un lieu de partage de vidéo à 360°.

HTC, entreprises créatrices de technologies VR

HTC

Concurrent direct des entreprises précédentes, HTC en collaboration avec le studio américain Valve a également apporté sa contribution à la réalité virtuelle. Le fabricant taïwanais risque gros avec son HTC Vive. Néanmoins, le casque issu de cette association a prouvé mainte fois ses capacités à transporter son utilisateur dans un autre monde. Établissant le lient deux univers, il n’a fallu très peu de temps avant que d’autres compagnies proposent des améliorations pour le support, notamment le système “Arm Tracking” de Manus VR.

Le groupe taïwanais reste optimiste et estime que la VR dépassera le marché des smartphones d’ici 4 ans.

IBM, entreprises créatrices de technologies VR

 

IBM

IBM, connu pour son projet très largement inspiré de l’univers virtuel d’un célèbre animé japonais, dédie une grande partie de son temps au développement de technologie VR. La multinationale spécialiste en produit informatique ne s’arrête pas à la simple adaptation de contenu distractif. La société développe en parallèle une application mobile pour Tesco, utilisant tout son savoir-faire en matière de réalité augmentée.

Amazon, entreprises créatrices de technologies VR

Amazon

L’entreprise de commerce électronique américaine reste plutôt discrète quant à sa future approche de la réalité virtuelle. Pourtant si l’on se fie aux pistes sérieuses, il y a fort à penser que Amazon nous réserve quelques surprises dans ce domaine. Et les rumeurs vont encore bon train, entre plateforme vidéo et contenu exclusif, les suppositions sont nombreuses quant à l’objectif final de cette annonce de recrutement d’un responsable VR.

L’entreprise devrait toutefois véritablement se diriger vers des expériences narratives immersives bien qu’elle n’est donnée à ce jour que peu de détails.

Siemens, entreprises créatrices de technologies VR

Siemens

Le groupe international d’origine allemande spécialisé dans les technologies de pointe est un exemple du potentiel de la réalité virtuelle à s’adapter à tout type d’environnement. Siemens utilise la VR pour développer des simulations 3D permettant aux personnes pratiquant des métiers à haut risque de s’entraîner dans un environnement virtuel. Des inventions préventifs capable de sauver des vies en préparant l’être humain à tout type situation urgente.

Nokia, entreprises créatrices de technologies VR

Nokia

En dépit de sa baisse de popularité évidente sur le marché des ventes de mobiles, Nokia rattrape le coup selon les données de LexInnova avec son lot de plus de 169 brevets dédié à la réalité virtuelle. Cependant, comparée aux autres membres de ce top, l’entreprise finlandaise semble être tout comme IBM encore un peu à la traîne sur la partie technique. Après le rachat de sa division mobile par Microsoft, l’entreprise se lance pied joint vers les caméras à 360°. Reste à savoir si la caméra Ozo est le nouveau signal de départ qu’attend Nokia.

ETRI, entreprises créatrices de technologies VR

ETRI

L’institution de recherche gouvernementale coréen numéro 1 dans le dépôt de brevet eau USA participe à la diversification de technologie VR. Avec l’aide de sa branche médicale spécialiste en recherche cognitive robotique, “il n’est plus qu’une question de temps avant que la “télémédecine” autorise les docteurs à communiquer virtuellement avec leur patient“. Le directeur  You Bum-Jae est confiant dans ces propos et on a hâte de voir en application ces inventions dans le milieu.

Magic leap, entreprises créatrices de technologies VR

Magic Leap

Spécialisée dans la réalité augmentée, Magic Leap nous réserve de belles surprises à venir. Sa levée de fond record de 1.4 milliard de dollars est plus qu’un simple encouragement. L’entreprise travaille sur un système de toute nouvelle génération comparable au casque de Microsoft. L’entreprise a su rester discrète sur ces prototypes. Après avoir présenté à multiples reprises ses capacités en vidéo, nous avons hâte d’apercevoir le résultat de tous ses investissements.

Si vous aussi, les travaux de Magic Leap vous intriguent, voici l’article rentrant un peu plus en détail sur la mystérieuse start-up.

 

 

INTEL, entreprises créatrices de technologies VR

 

Intel

Avec “seulement” 109 brevets déposés, le premier fabricant mondial de semi-conducteurs a annoncé vouloir participer aux festivités de la réalité virtuelle. Si Intel nous a déjà fait part de ses envies d’un casque réalité virtuelle, l’entreprise américaine pourrait également proposer un système de tracking et d’interaction pour la technologie VR, à l’instar de Leap Motion.

Intellectual ventures, entreprises créatrices de technologies VR

Intellectual Ventures

Connu pour être l’une des compagnies technologiques les plus détestées, Intellectual Ventures est réputé pour son achat de brevet prévisionnel lui permettant ainsi de poursuivre en justice ses concurrents pour contrefaçon. La réalité virtuelle n’a pas échappé à l’entreprise qui a ainsi déposé plus de 90 certificats sur le marché.

Cependant, il n’y a encore aucune information sur la réalité de ces “projets”. Espérons que Intellectual Ventures n’aboutisse pas à un résultat en accord avec sa triste réputation.

Vous connaissez le visage des entreprises sujettes à modéliser notre futur monde virtuel. Votre œil avisé remarquera qu’Apple ne figure pas dans la liste en raison de sa grande discrétion sur le développement de ses produits. Néanmoins, tout porte à croire que de futurs produits homologués Apple devraient voir le jour, bien que le CEO Tim Cook ne considère pas la réalité virtuelle comme étant un marché de niche.