jeux vidéo
in

Le fondateur d’Oculus suggère de rendre les blessures et les morts dans les jeux vidéo…réelles

Développer des jeux vidéo qui peuvent blesser, voire tuer les joueurs dans la vraie vie, ça pourrait être excitant selon le fondateur d’Oculus, Palmer Luckey. Il n’a pas hésité à suggérer son idée aux développeurs de jeux vidéo et d’expériences de réalité virtuelle.

D’après Luckey, le fondateur des sociétés Oculus et Anduril, le concept de jeux vidéo qui peuvent blesser et tuer les joueurs pour de vrai constitue un incontournable de la science-fiction. Et pourtant, on refuse de l’accepter dans la vraie vie malgré la popularité des différents sports extrêmes. Il se demande alors pourquoi ce fameux concept n’a pas sa place dans le monde réel. Il suggère ainsi de développer des jeux vidéo qui peuvent vraiment blesser et tuer les joueurs.

jeux vidéo

Jeux vidéo capables de tuer dans le monde réel : une véritable immersion

Les développeurs de jeux vidéo et d’expériences de réalité virtuelle sont toujours en quête de moyens permettant de rendre leurs systèmes plus attrayants et immersifs. La suggestion de Palmer Luckey répond parfaitement à ce besoin.

Cependant, le fait de se blesser ou de mourir en jouant à un jeu est bien loin de ce que l’industrie avait sûrement à l’esprit en créant les différents titres.

De plus, les graphismes et la narration des jeux actuels ont connu une amélioration considérable. Le développement de titres dangereux, qui peuvent engendrer des répercussions physiques ou même la mort, n’est de ce fait pas vraiment nécessaire pour profiter d’une expérience immersive digne de ce nom.

Une suggestion qui fait l’objet de plusieurs débats

jeux vidéo

Palmer Luckey a tweeté mardi dernier pour suggérer aux développeurs de jeux vidéo son idée de créer des titres physiquement dangereux. Bien entendu, sa proposition a fait l’objet de multiples débats.

Beaucoup se demandent quelle mouche l’a piqué. Certains disent même qu’il s’est peut-être fait gélifier les os par un géant de Skyrim, et veut ressentir ce que cela fait dans la vraie vie.

En somme, la suggestion de Luckey a soulevé des questions importantes. Celles-ci doivent toutefois rester sans réponse pour l’instant. En tout cas, il est essentiel de surveiller de près les futures mises à jour qu’Oculus va annoncer.

Commentaires

Répondre
  1. Je suis pas vraiment pour le fait de faire un Sword Art Online like, ce serait stressant sur tout le long de l’expérience et comment dire…la mort c’est pas cool 🙁

  2. C’est justement parce que la pratique du jeu vidéo, à l’abri derrière nos écrans, nous permet de transcender nos “instincts de survie” que nous nous sentons “libres” d’explorer des mondes dangereux / recourir à des stratégies impensables tant elles nous mettraient en péril…

    Offrir plus de sensations physiques au joueur est une excellente idée, et c’est justement ce qui commence enfin à se démocratiser, ne serait-ce que pour parler des vibrations des nouvelles manettes de PS5.

    Cependant, et par rapport à mon premier point, impliquer le bien-être du joueur au point même de le blesser est absolument ridicule d’intérêt. On dirait le fantasme de quelqu’un qui n’a jamais ressenti la douleur… Et pour des raisons moins éthiques, pour en revenir à nouveau sur mon premier point, le joueur ne fera plus l’expérience d’un JEU-vidéo, mais d’un instrument de torture, n’engrangeant que du stress intense, et un fort sentiment d’insécurité.

    Il faut aussi comprendre que le jeu-vidéo, dans sa formule, n’a pas nécessairement le besoin ultime de se transcender lui-même pour atteindre une restitution aussi fidèle des sensations. Son essence même se trouve dans l’interprétation du joueur, notamment lorsqu’il fait preuve de mise en scène distinguée pour ses éléments.

    De tels recours sensoriels (hormis l’idée de décharges électriques moindres et localisées, qui peuvent être sans danger et même amusantes) n’ont à mon avis aucune place à se faire dans le monde du jeu-vidéo, car c’est justement son artifice même qui s’efforce de plus en plus à palier à se manque de ressenti. L’emploi de la véritable douleur ne serait qu’un raccourci inapproprié et faignant.

    On dirait une blague du Gorafi !

  3. Je trouve ça ignoble le but d’un je video est de se mettre dans la peau d’une autre personne, sans courrire acun risque (exemple: faire des sauts immense ,tirer etc… )alors pourquoi courrire un risque le jeu video en nui même.
    Sinon très bonne article

  4. Alors tuer et blesser non bien sur car les conséquences pourraient être désastreuses comment peut on penser qu’une personne s’handicaperai durablement volontairement par contre ressentir la souffrance je trouve ça plutôt intelligent en effet à partir du moment où l’on rend responsable les écrans et surtt les jeux vidéos de l’ensauvagement et de la dérive violente des jeunes le fait qu’ils puissent ressentir la douleur de ce qu’ils font ds les jeux vidéos contrebalancerait cette supposition. Ce n’est pas, a mon avis, la solution miracle mais imaginez un instant, ressentir des douleurs aux mains qd vous matraquez des gens ou des zombies a coup de barres prendre une violente douleur à l’épaule quand vous tirez comme un forcené dans n’importe quel FPS je pense vraiment que certains y réfléchirai a plusieurs fois avant de faire une partie “pour se détendre” de massacre et tuerie de masse alors qu’à l’heure actuelle l’industrie vidéo-ludique se fait taxer d’irresponsable car elle montre une violence a tt va sans aucune conséquence réelle. Je pourrait développer mais ce serait trop long en tt cas la base de mon opinion est la.

  5. Étant une personne qui cherche pus vraiment le besoin de vivre, je me retrouverais vraiment heureux dans ce format de jeu. Évidemment tant que celui-ci est abordable (le jeu est addictif). Bref je suis partant pour que ça existe

  6. En soit se n’est pas une si mauvaise idée de rendre la douleur réelle dans certains jeu de l’occus sachant que cette amélioration ne sera JAMAIS nécessaire au bon fonctionnement du jeu ceux qui veulent l’utiliser le ferons les autres non. Après ce genre de concept existe déjà, au canada il y a une combinaison qui reproduit la douleur ressentie lors du jeu mais la mort n’est pas une obligation je préférerais pouvoir complètement m’immerger comme dans SAO avant de pouvoir mourrir dans un jeu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
apple appareils xr

Un dépôt de brevet d’Apple pourrait révéler un contrôleur en forme de dé à coudre

événementiel VR

Événementiel : la VR en train de révolutionner le secteur