in

Abus sexuels dans le metaverse : Un coréen condamné à 4 ans de prison

Abus sexuels dans le metaverse : Un sud-coréen condamné à 4 ans de prison

Un coréen d’une trentaine d’années a été condamné à 4 ans de prison pour des abus sexuels dans le metaverse. Il a produit et stocké des contenus à caractère sexuel impliquant des mineurs qu’il a attirés sur le metaverse.

L’identité de l’homme n’a pas été rendue publique. Selon les médias locaux, il aurait incité des victimes mineures à filmer et envoyer des images et des vidéos intimes. Cela se serait passé de décembre dernier à mars de cette année. Ainsi, il a été condamné à 4 ans de prison pour abus sexuels dans le metaverse.

L’agresseur a rencontré les victimes mineures sur une plate-forme metaverse sud-coréenne. Il a offert des cadeaux pour les attirer. A travers un avatar, il a pu dissimuler son âge réel.

Abus sexuels dans le metaverse : Un sud-coréen condamné à 4 ans de prison

En plus de la peine de prison, le délinquant est obligé de suivre 80 heures de programmes de traitement pour criminels sexuels. Il ne pourra pas également travailler dans les entités liées aux adolescents ou aux personnes handicapées pendant 7 ans.

La condamnation est basée sur le fait que le délinquant ciblait des mineurs. Elle reconnaissait également que le contenu exploitant n’était pas distribué ou à but lucratif.

En juin, un député du Parti démocrate, Shin Hyun-young, a lancé une proposition visant à sanctionner les délits et abus sexuels dans le metaverse. Et le mois dernier, le ministère sud-coréen des sciences a annoncé des principes éthiques pour le metaverse pour la protection des mineurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.