in ,

7 millions d’avatars actifs mensuels façonneront l’avenir du métavers

Vcore

Jusqu’à un million d’utilisateurs actifs quotidiens pourraient potentiellement jouer et gagner dans le métavers IMVU avec Vcore ERC-20, un jeton nouvellement lancé.

Les avatars constituent une représentation visuelle, agissant au nom de leurs homologues humains. Ceux-ci pourraient obtenir des droits de vote pour façonner le développement du métavers IMVU. Cela se fera avec la sortie d’un nouveau jeton, le Vcore ERC-20.

Lors de la conférence Enter, la conférence Metaverse à Londres, en décembre 2021, Together Labs, basé au Royaume-Uni à Palo Alto, en Californie, a annoncé son jeton VCORE ERC-20. Celui-ci sera disponible pour les utilisateurs uniquement en dehors des États-Unis et du Canada en 2022 via sa plate-forme sociale IMVU.

L’utilisation du jeton influencera « le futur du métavers ». Notons que la plate-forme IMVU compte actuellement plus de 200 000 créateurs actifs et plus de 1 000 000 d’utilisateurs actifs quotidiens. Elle est disponible sous forme d’expérience de bureau ou via une application iOS ou Android.

Table des matières

Vcore ERC-20, positionné comme un élément constitutif de la Blockchain

Le jeton VCORE débloquera les droits de vote. Par ailleurs, il pourra être échangé contre de l’argent à l’intérieur et hors du métavers. Il est possible d’acheter ce jeton Ethereum pour posséder, investir, vendre des objets virtuels. En outre, les utilisateurs peuvent être récompensés pour leurs efforts pour contribuer à l’économie virtuelle.

INVU a l’intention de positionner le jeton VCORE comme un élément constitutif de la Blockchain pour « accélérer la transition vers une économie Blockchain complète ».

Vcore ERC-20

La société a publié son premier jeton, VCOIN, en janvier 2021. Celui-ci était principalement réservé pour les paiements peer-to-peer sur IMVU.

Le jeton VCORE n’est disponible que pour les utilisateurs en dehors des États-Unis et du Canada. D’ailleurs, sur chaque page du site, on constate des avertissements contextuels empêchant la participation des résidents de ces pays. Les résidents américains et canadiens pourront utiliser le jeton VCOIN d’INVU pour effectuer des achats sur le réseau.

IMVU, de nombreux partenaires et investisseurs

L’économie P2P d’IMVU permet aux utilisateurs de concevoir et de vendre des biens et des destinations virtuels. Actuellement, plus de 200 000 personnes gagnent leur vie en vendant des articles dans IMVU en transformant des articles virtuels en argent.

IMVU est en partenariat avec des marques de mode telles que Collina Strada et Gypsy Sport. L’objectif est de créer des avatars de marque à vendre sur la plate-forme. Outre cela, l’entreprise prévoit d’ajouter d’autres NFT à l’avenir.

Vcore ERC-20

En 2020, la plate-forme a été classée parmi les 10 meilleures applications sociales préférées des générations Z et Y. Elle comptait 7 millions d’utilisateurs actifs mensuels (MAU) et 14 milliards de crédits mensuels.

Les participants à la prévente incluent BITKRAFT Ventures, Sky9 Capital, GoldenTree Asset Management, Jump Capital, PEER Venture Partners, Cointelligence Fund, Meteorite Labs et Marina Capital.

John Burris, directeur de la stratégie et de la chaîne de blocs de Together Labs, a déclaré : « Cette prévente initiale visait à se connecter et à susciter l’intérêt des principaux acheteurs stratégiques de crypto et de métavers qui connaissent bien notre domaine. Nous sommes très heureux d’avoir cette sélection de participants dans le cadre de notre projet. »

« L’intégration de la crypto-monnaie et des NFT aura un impact sur l’économie virtuelle. On espère aussi qu’elle rapportera de l’argent aux créateurs qui échangent les jetons ».

Transition vers l’économie de Blockchain, impossible sans l’implication des Etats-Unis ?

Blockchain

Cependant, le jeton VCORE n’est pas disponible pour les résidents américains et canadiens. Ainsi, il est difficile de voir comment il alimentera la transition vers l’économie de la Blockchain.

Les États-Unis sont un leader de l’adoption de la cryptographie, ouvrant la voie à la convivialité de la cryptographie. De ce fait, sans l’implication des États-Unis, il est difficile de voir comment cela pourrait fonctionner seul.

Mais les réglementations sont conçues pour protéger les utilisateurs. Et interdire son accès ou sa vente aux États-Unis pourrait être un signal d’avertissement dont le reste du monde doit prendre note.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.