Accueil / Produits / Casque VR / Oculus Rift / Actualités / Fin de la bataille entre Zenimax et Oculus qui trouvent un accord

Fin de la bataille entre Zenimax et Oculus qui trouvent un accord

Accord secret Zenimax Oculus

Après quatre ans de conflit judiciaire,Zenimax et Oculus sont parvenus à un accord à l’amiable. On ignore en revanche les termes précis de cet accord financier.

Suite et fin pour cette lutte sans fin lancée en 2014 ? Zenimax abandonne toutes ses poursuites contre Oculus avec qui il y avait un conflit de propriété intellectuelle.

Accord secret Zenimax Facebook Oculus

Zenimax / Oculus : un vol de secrets industriels complexe

Facebook peut désormais dormir tranquille. ZeniMax ne s’en prendra plus à sa filiale Oculus, qui est derrière le célèbre casque Oculus Rift. En 2013, John Carmack quittait Bethesda pour rejoindre Oculus comme directeur technique. Dans son travail, il avait mis à profit des codes et travaux datant de l’époque durant laquelle il était encore dans la filiale de ZeniMax. C’est sur cette situation, plutôt légère que s’appuyait la firme pour attaquer Oculus en justice. Léger mais suffisant pour la cour fédérale de Dallas.

Oculus avait en effet été condamné à verser 50 millions de dollars en février 2017 au titre de dommages et intérêts. Une somme réduite de moitié par un autre juge en juin 2018. L’accord dont on ignore donc le détail, fait les affaires de tout le monde à en croire le communiqué de presse. « Nous sommes heureux qu’un accord ait pu être signé et sommes pleinement satisfaits par ce dénouement » souligne ainsi le PDG de ZeniMax, précisant qu’il continuerait de défendre la propriété intellectuelle de l’entreprise. Du côté de Facebook, on annonce être « heureux de mettre tout cela derrière nous ». Fin d’une série qui avait à l’époque fait grand bruit et dans laquelle Mark Zuckerberg avait été appelé au tribunal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *