in ,

Virry VR – Test du simulateur de safari PSVR récompensé aux Webby Awards

virry vr playstation vr

Développé par Fountain Digital Labs Limited, Virry VR se présente comme un simulateur de safari en réalité virtuelle disponible en exclusivité sur PlayStation VR. L’expérience propose de visualiser des vidéos animalières filmées en 4K à 360 degrés dans différents environnements. Récemment récompensée par un Webby Award dans la catégorie VR, Virry VR est une expérience qui ravira probablement les passionnés de nature, mais qui n’est clairement pas destinée à tous les utilisateurs…

Joueurs : 1 joueur
Date de sortie : mars 2017
Développeur : Fountain Digital Labs Limited 
Genre : Simulateur
Durée de vie : 2 heures

Prix conseillé : 9,99 euros
Plateformes : PlayStation VR
Testé sur : PlayStation VR

Scénario de Virry VR : pas de scénario pour ce simulateur réaliste

En tant que simulateur, Virry VR ne propose bien entendu aucun scénario. L’expérience propose au joueur de découvrir les différents animaux d’Afrique dans leur habitat naturel au travers de vidéos à 360 degrés. La cruauté de la chaîne alimentaire est présentée ici sans édulcorant.

Gameplay de Virry VR : un rythme lent et très peu d’interactions

Les interactions proposées par Virry VR sont très limitées. Concrètement, le joueur se contente de choisir un environnement, puis un animal à observer. Il se trouve ensuite téléporté au cœur de l’environnement choisi, à la place de la caméra. L’angle de vue est évidemment fixe, et aucune option ne permet de se déplacer.  Dans la plupart des vidéos, il est demandé au joueur de secouer sa manette pour jeter de la nourriture à l’animal. Cette action a tout simplement pour effet de lancer la suite de la vidéo, dans laquelle le caméraman jette à manger pour appâter l’animal.

Les phases d’observation sont également entrecoupées de petits quizz, pour lesquels le joueur peut choisir entre trois réponses. L’occasion d’apprendre des informations méconnues sur les animaux. Par exemple, le fait que le nombre de lions a diminué de 30% au Kenya au cours des dernières années, ou que les femelles Hyènes sont plus fortes que les mâles.

Durée de vie de Virry VR : une durée de vie très faible

Au total, Virry VR propose de découvrir 8 animaux différents. Chaque animal vous occupera pendant environ 5 minutes. Le rythme des vidéos est extrêmement lent, mais les expériences restent courtes. Les huit animaux sont répartis entre la savane et la forêt. Une autre expérience propose de suivre le courant d’une rivière. Enfin, l’achat du jeu permet de profiter gratuitement d’un accès à trois caméras live situées dans une réserve naturelle du Kenya pendant trois mois. Toutefois, il ne s’agit pas de caméras à 360 degrés, et l’image sera affichée sur un écran géant virtuel au sein du PSVR.

Graphismes et bande-son de Virry VR : des vidéos filmées en 4K mais un rendu final qui laisse à désirer

Les images de Virry VR sont filmées en 4K, mais la qualité finale est loin d’être excellente. Les vidéos ne sont pas très nettes, et les proportions ne sont pas du tout réalistes. Les animaux semblent gigantesques. De plus, il ne s’agit pas de vidéos 3D ou de vidéos à 360 degrés, mais de vidéos assemblées par le biais d’un processus qui n’est pas toujours convaincant. La bande-son quant à elle permet de réellement s’immerger dans la nature africaine avec les bruits d’oiseaux, les cris lointains d’animaux et le son du vent sec qui souffle sur la brousse.

Immersion de Virry VR : une expérience immersive dans la savane africaine

Malgré des proportions pour le moins étranges, donnant l’impression à l’utilisateur d’être minuscule, Virry VR propose une expérience plutôt immersive. Lorsque les animaux s’approchent de la caméra, la sensation de peur est renforcée par les vibrations du contrôleur. On est encore loin d’avoir l’illusion d’être réellement en Afrique, mais la sensation de dépaysement est plaisante.

Confort de Virry VR : pas très confortable malgré l’absence de motion sickness

Virry VR ne provoque pas de motion sickness, étant donné que le joueur reste immobile. Cependant, l’expérience n’est pas très confortable. Chez certains utilisateurs, le titre peut rapidement donner mal à la tête. On ignore à quoi ce phénomène est dû, mais cette sensation est relativement fréquente avec les jeux PSVR.

Conclusion du test de Virry VR

Certes, la réalité virtuelle ne doit pas se réserver à un public de joueurs chevronnés. Tout le monde à le droit d’accéder aux joies de l’immersion procurée par la VR. Toutefois, on peut se demander s’il est réellement pertinent de proposer de la réalité virtuelle à toutes les sauces. Certaines applications sont tout à fait pertinentes, mais d’autres semblent simplement créées pour surfer sur la tendance. On aurait tendance à ranger Virry VR dans cette deuxième catégorie. En effet, mis à part le fait de pouvoir tourner la tête pour regarder autour de soi, où il ne se passe strictement rien, ce titre n’apporte pas grand-chose par rapport aux documentaires animaliers traditionnels. De plus, de nombreuses vidéos animalières à 360 degrés existent déjà sur YouTube, et proposent parfois du contenu de meilleure qualité. Malgré tout, certains utilisateurs apprécieront probablement cette expérience. Saluons aussi l’initiative de Fountain Digitals Labs qui verse une partie des fonds récoltés à l’association australienne Wildlife Conservation.

Points Positifs

  • Découvrez de nombreuses informations sur la faune africaine
  • Accédez au flux live de trois caméras situées au Kenya

Points Négatifs

  • Une qualité d’image qui laisse à désirer
  • Un rythme très lent
  • Peu d’interactions

Gameplay - 4
Durée de vie - 5
Graphismes et bande-son - 6
Immersion - 7
Confort - 5

5.4

Scénario : Pas de scénario.


Jouabilité :Très peu d'interactions.


Durée de vie : Comptez 2 heures pour faire le tour de l'expérience.


Graphismes et bande-son: Les images sont filmées en 4K mais le rendu final laisse à désirer.


Immersion: Une expérience relativement immersive.


Confort: Un manque de confort malgré l'absence de motion sickness.


User Rating: 2.88 ( 3 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.