[Test] Ultrawings VR – Un simulateur de vol fun et accessible sur Oculus Rift, HTC Vive et Gear VR

ultrawings vr test oculus rift

Ultrawings VR est un simulateur de vol en réalité virtuelle développé par Bit Planet Games disponible sur Oculus Rift, HTC Vive, Steam VR et Samsung Gear VR. Proposant des graphismes colorés et une maniabilité technique mais relativement accessible, le titre propose de prendre les commandes d’un petit avion en vue à la première personne à l’aide des contrôleurs à détection de mouvement Oculus Touch et Vive Wands. Découvrez ce que vaut ce jeu à travers notre test.

Modes de jeu : 1 joueur
Disponibilité : juillet 2017
Prix : 24,99€
Développeur : Bit Planet Games
Genre du jeu : Simulateur de vol
Compatibilité : Oculus Rit, HTC Vive, Samsung Gear VR
Testé sur : Oculus Rift

Scénario de Ultrawings VR : incarnez un jeune pilote dans un archipel tropical

Dans Ultrawings VR, le joueur incarne un jeune pilote au sein d’un archipel tropical. Au début du jeu, le joueur doit passer son baptême de l’air, pour ensuite accomplir différentes missions. Chaque mission accomplie lui rapportera un peu d’argent, qu’il pourra ensuite dépenser en achetant des aéroports au sein de l’archipel. Le titre est toutefois clairement orienté arcade, et le scénario ne mise aucunement sur le réalisme. Ainsi, vous vous retrouverez rapidement à éclater des ballons en lançant des fléchettes tout en pilotant votre petit avion…

Gameplay de Ultrawings VR : un simulateur de vol VR accessible mais technique

Il est possible de jouer à Ultrawings avec une manette, mais la jouabilité est beaucoup plus intéressante en utilisant les contrôleurs à détection de mouvements Oculus Touch ou Vive Wands. Ces contrôleurs vous permettent d’utiliser directement vos mains de façon réaliste pour contrôler l’engin aérien, et renforcent fortement la sensation d’immersion. Avant chaque décollage, le joueur devra ainsi enclencher le moteur en pressant le bouton rouge à sa gauche, activer l’interrupteur à sa droite, passer la vitesse et enfin prendre son envol en tirant le manche. Une fois dans les airs, l’objectif est d’orienter le manche correctement pour aller dans la bonne direction. La maniabilité est plutôt sensible, et le moindre mouvement brusque fera partir l’appareil dans tous les sens. Malgré tout, le jeu reste moins technique et plus accessible qu’un simulateur de vol réaliste.

Après le baptême de l’air, qui fait également office de didacticiel, plusieurs types de missions sont proposées. Le joueur devra par exemple passer au travers de séries d’anneaux, éclater des ballons en lançant des fléchettes, ou encore livrer des chargements en atterrissant à un endroit précis, tout en faisant attention à ne pas trop basculer sous peine de faire tomber le colis dans la mer. Malgré une certaine variété de missions, on a malheureusement vite l’impression de tourner en rond, d’autant que l’enjeu des missions n’est pas des plus passionnants. Chaque mission rapporte de l’argent, et l’argent permet d’acheter des aéroports, mais cela ne sert strictement à rien…

Durée de vie de Ultrawings VR : une durée de vie correcte mais un peu répétitive

La durée de vie d’Ultrawings VR est très correcte, avec un certain nombre de missions à accomplir. Malheureusement la répétitivité et le manque de rejouabilité atténuent cette durée de vie. L’impression de tourner en rond pourra dissuader les moins persévérants.

Notons qu’il est possible de débloquer trois avions différents, chacun proposant ses avantages et ses faiblesses. Chaque avion varie en termes de vitesse et de maniabilité. Il sera donc possible de refaire les missions avec différents avions, mais l’intérêt reste relativement faible.

Graphismes et bande-son de Ultrawings VR : des graphismes colorés mais techniquement un peu faibles

Les graphismes de Ultrawings VR sont très « cartoonesques », colorés, et ne visent clairement pas le réalisme. Ce choix esthétique est plutôt plaisant, mais on regrettera un aspect technique plutôt faible. Le titre se déroule dans un environnement tropical, mais les décors manquent de luminosité.

Toutefois, la distance d’affichage élevée permet d’admirer les différentes îles de l’archipel depuis les hauteurs, ce qui incite à prendre le temps de planer dans les airs quelques instants, le temps de contempler les environs. La bande-son aux accents jazz est également très joviale, et les bruitages rappellent eux aussi ceux d’un dessin animé.

Immersion de Ultrawings VR : une expérience très immersive en vue à la première personne

Malgré ses graphismes irréalistes, Ultrawings propose une très bonne sensation d’immersion. La vue à la première personne et les contrôleurs à détection de mouvements donnent réellement l’impression d’être à bord de l’avion. De plus, la maniabilité reste technique et pousse donc le joueur à se donner à fond pour accomplir sa mission. Lorsque le crash est imminent, la sensation d’immersion atteint son paroxysme.

Confort de Ultrawings VR : une expérience confortable à condition de ne pas avoir le vertige

Comme dans un véritable avion, effectuer des loopings et autres figures de voltige peut rapidement donner la nausée. Il est donc nécessaire de piloter doucement et avec précision pour profiter d’une expérience confortable.

Ultrawings VR ne pose a priori pas de problème de motion sickness. Toutefois, les personnes qui ont le mal de l’air ou le vertige lorsqu’elles montent à bord d’un avion dans la réalité rencontreront certainement le même problème dans le jeu.

Ultrawings VR face à la concurrence

Ultrawings VR est nettement moins technique et réaliste que des simulateurs de vol en réalité virtuelle plus traditionnels comme Areofly FS 2 ou DCS World. Les passionnés de simulation pure et dure seront donc peut-être déçus par le côté arcade du titre.

Toutefois, il s’agit à l’heure actuelle du seul simulateur de vol VR compatible avec les contrôleurs à détection de mouvement, et ces contrôleurs décuplent la sensation d’immersion et le réalisme du pilotage. Le jeu a donc de quoi séduire les utilisateurs confirmés. Les débutants quant à eux seront ravis par le côté fun et accessible du jeu.

Conclusion du test de Ultrawings VR

Si vous rêvez de contrôler un avion en réalité virtuelle mais que vous n’êtes pas très expérimenté, Ultrawings VR se présente comme un compromis idéal. Accessible aux débutants, mais suffisamment technique pour plaire aux joueurs confirmés, ce titre amusant promet à tous quelques heures de divertissement. La maniabilité avec les contrôleurs à détection de mouvement offre d’excellentes sensations d’immersion. De fait, malgré une durée de vie un peu légère et un manque de variété des missions, l’expérience reste très sympathique.

Points Positifs

  • Un simulateur de vol à la fois accessible et technique
  • Des graphismes plaisants
  • La compatibilité Oculus Touch / Vive Wands

Points Négatifs

  • Des graphismes un peu désuets techniquement
  • La lassitude peut s’installer rapidement

Scénario - 5
Gameplay - 9
Durée de vie - 7
Graphismes et bande-son - 7.5
Immersion - 9
Confort - 7

7.4

Scénario : Pas de scénario, mais une atmosphère unique.


Jouabilité :Un gameplay compétitif sportif et intense.


Durée de vie : Une durée de vie quasiment illimitée selon l'engouement de chacun.


Graphismes et bande-son: Des graphismes très réussis pour un jeu PSVR.


Immersion: Une expérience physiquement intense et très immersive.


Confort: Une expérience confortable malgré des soucis de tracking.


User Rating: Be the first one !
  • BRICOOMARKET détecteur de monoxyde de carbone fonctionnant sur batterie avec un bouton TEST
    Electricité Domotique, automatismes et sécurité Alarme : kit et accessoires Détecteur de gaz BRICOOMARKET, Dispositif d'alarme moderne conçu pour surveiller en continu la concentration de monoxyde de carbone (monoxyde de carbone) avec un affichage à cristaux liquides rétro-éclairé. Le
  • DRILLPRO Voyage Transport Espace de rangement Portable Sac Pour Samsung Gear VR Oculus
    Outillage ... Divers DRILLPRO, Fonctionnalité: -Le sac de cas Invent est conçu spécifiquement pour les lunettes 3D à casque Samsung Gear VR Oculus et peut être compatible avec d'autres casques VR Oculus de taille similaire. -L'intérieur de protection vous permet de ranger en toute sécurité les

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *