[Test] Reflex Unit – Prenez les commandes d’un mecha japonais sur Samsung Gear VR

reflex unit test samsung gear vr

Reflex Unit est un jeu d’action en réalité virtuelle développé par Robosaru Games, disponible en exclusivité sur le Samsung Gear VR. Il propose au joueur d’incarner un mecha dans un Tokyo futuriste envahi par des forces inconnues. Le titre repose principalement sur son mode multijoueurs, permettant à un maximum de 4 joueurs de s’affronter sur internet.

Joueurs : 1 à 4 joueurs
Date de sortie :  27 avril 2017
Durée de vie : 3 heures pour le mode histoire
Développeur : Robosaru Games
Genre : Action, Tir, Arcade
Prix conseillé : 4,99€
Plateformes : Samsung Gear VR

Acheter Reflex Unit sur Samsung Gear VR

Acheter Reflex Unit sur Samsung Gear VR à cette adresse.

Scénario de Reflex Unit : une histoire banale de mecha japonais

L’action de Reflex Unit prend place à Tokyo en 2035. La capitale japonaise est prise d’assaut par un ennemi inconnu, et les communications avec le reste du Japon et du monde sont coupées. En quelques heures seulement, la police de Tokyo et les services spéciaux ont été éradiqués. Le dernier espoir repose sur les épaules d’un jeune pilote de mecha, les robots fameux robots géants omniprésents dans la culture manga. C’est ce pilote débutant que le joueur incarne. De toute évidence, ce scénario relativement basique n’est pas le principal point fort de Reflex Unit. Il sert seulement de trame de fond pour laisser place à l’action. Quoi qu’il en soit, les amateurs de mangas cultes comme Gundam, Evangelion ou Rah Xephon apprécieront de pouvoir prendre les commandes d’un mecha.

Gameplay de Reflex Unit : un gameplay sympathique plombé par des problèmes techniques

Dans Reflex Unit, nulle question de piloter un mecha en vue à la première personne. Le joueur se trouve au centre d’une sorte de salle de contrôle, et surplombe un grand plateau représentant la ville de Tokyo en proie aux envahisseurs. Le robot géant se contrôle en vue du dessus, à l’aide d’une manette ou du nouveau contrôleur Gear VR. Le pavé tactile (ou le joystick de la manette) permet de contrôler les déplacements du robot, tandis qu’une pression sur le pavé tactile (ou le second joystick) permet de faire tourner la carte pour changer d’angle de vue. La gâchette permet quant à elle d’ouvrir le feu. La visée quant à elle s’effectue par le biais du head-tracking. Depuis les options, il est possible d’opter pour un système de visée à l’aide du contrôleur Bluetooth. Cependant, cette option pose des problèmes de maniabilité. Il est donc préférable de conserver les réglages par défaut.

Le but du jeu est simple. Le joueur doit avancer sur la carte en détruisant des objectifs un par un. Sur son chemin, se dressent des dizaines de mechas adverses et d’unités d’infanterie. Pour les éliminer, le joueur dispose d’une mitrailleuse, mais aussi d’un puissant lance-missile nécessitant un bref délai pour verrouiller sa cible. L’objectif est donc de se mettre à couvert pour envoyer une salve de missiles sur le robot ennemi, avant de l’achever à l’aide de la mitrailleuse. En effet, si le joueur se précipite sur l’adversaire, il se fera directement détruire. Malgré son imposante carrure, le mecha est très vulnérable, et quelques tirs ennemis suffisent pour l’anéantir.

Toutefois, le lance-missile est limité à trois munitions, et doit donc être utilisé avec parcimonie, sous peine de se retrouver désarmé. Heureusement, une fois détruits, les mechas ennemis laissent tomber des munitions, des kits de soin, ou encore des boucliers d’énergie temporaire. En se montrant stratégique et prudent, le joueur peut donc terminer une mission sans mourir une seule fois.

Sans grande originalité ni prétention, le concept de Reflex Unit est plutôt sympathique. Hélas, ce gameplay est plombé par plusieurs défauts. Tout d’abord, en cas de contrôle à l’aide du contrôleur Bluetooth, le lance-missile s’utilise en pressant le haut du pavé tactile. Or, cette commande fait aussi bouger le personnage vers l’avant ! Le viseur du lance-missile s’en trouve donc décalé, ce qui rend la maniabilité hasardeuse et frustrante. Par ailleurs, durant notre test, plusieurs bugs sont survenus à maintes reprises. De temps à autre, le robot cesse tout bonnement de répondre aux commandes. La seule solution est alors de relancer le jeu.

Durée de vie de Reflex Unit : un mode histoire plutôt court, prolongé par un mode arcade et un mode multijoueur

Le mode histoire de Reflex Unit est composé de seulement six missions. L’aventure se termine donc assez rapidement, même si la difficulté élevée obligera la plupart des joueurs à recommencer plusieurs fois pour débloquer toutes les étoiles, en ne perdant aucun point de vie. Par ailleurs, outre le mecha scout disponible dès le début du jeu, deux autres robots peuvent être déverrouillés, ce qui prolonge légèrement la durée de vie du mode histoire.

Quoi qu’il en soit, ce mode a pour principal objectif d’initier le joueur aux subtilités du jeu de façon progressive, en lui dévoilant les différents bonus, unités et armes disponibles au fil des missions. Une fois le mode histoire terminé, un mode Endless est débloqué. Dans ce mode, le joueur doit survivre le plus longtemps possible afin de se hisser au sommet d’un classement mondial.

Toutefois, le principal mode de jeu est le mode en ligne, permettant aux joueurs de s’affronter sur internet au travers de matchs à mort opposant de 2 à 4 joueurs. C’est au cours de ces parties compétitives que les joueurs auront réellement l’occasion de mettre à l’épreuve leurs talents et leur expérience. Un chat vocal implémenté au jeu permet de converser à l’oral pendant les parties. Hélas, lors de notre test, nous n’avons pas réussi à trouver d’adversaire. Comme beaucoup de jeux Gear VR, Reflex Unit se heurte au faible taux d’adoption de la réalité virtuelle. On trouve de plus en plus de jeux différents sur l’Oculus Store, mais le nombre d’utilisateurs tend à stagner, voire même à diminuer. De fait, même en patientant pendant de longues minutes, il est très difficile de trouver d’autres joueurs à affronter.

Graphismes et bande-son de Reflex Unit : de beaux graphismes sans originalité artistique

Reflex Unit propose 4 niveaux de qualité graphique. En Very High, le jeu est très joli et détaillé. Les personnages et les décors sont finement modélisés, les couleurs sont vives, et les effets visuels sont plutôt spectaculaires. Cependant, la direction artistique manque de saveur et d’originalité. Irréprochable techniquement, le jeu semble en revanche dépourvu d’âme. Il en va de même pour la bande-son, composée de musique dance / techno un peu kitch et générique. Les bruitages sont également corrects, sans pour autant marquer l’esprit de l’utilisateur.

Immersion de Reflex Unit : une sensation d’immersion qui laisse à désirer

La sensation d’immersion procurée par Reflex Unit est très limitée. En effet, contrôler un robot miniature à la troisième personne, qui plus est sur un plateau holographique au centre d’une salle de contrôle n’est pas l’expérience la plus immersive qui soit. Pour être honnête, mis à part le système de visée au head-tracking, le support VR pour ce jeu ne semble pas forcément très pertinent. Le jeu pourrait être directement porté sur PC ou console sans que le joueur ne perçoive de différence.

Confort de Reflex Unit : aucun problème de confort à signaler

Aucun problème de confort à signaler dans Reflex Unit, hormis les soucis de maniabilité et de bugs évoqués plus haut. Visuellement, le titre est agréable et ne provoque pas de nausée ou de migraine.

Acheter Reflex Unit sur Samsung Gear VR

Acheter Reflex Unit sur Samsung Gear VR à cette adresse.

Reflex Unit : conclusion du test

Reflex Unit est un jeu sympathique, mais pas suffisamment original pour se démarquer sur un marché du jeu en réalité virtuelle de plus en plus saturé par les expériences moyennes. En choisissant de centrer leur titre autour de son mode multijoueurs, les développeurs n’ont pas pris conscience qu’il serait quasiment impossible de trouver d’autres usagers, même aux heures de pointe. De plus, même si ce jeu est exclusivement disponible sur Gear VR, il pourrait tout à fait être porté sur PC ou console sans le moindre changement. En définitive, Reflex Unit n’est pas un mauvais jeu, mais il est peu probable qu’il se hisse parmi les titres les plus populaires de l’Oculus Store du Gear.

Points Positifs

  • Des graphismes de qualité
  • Une ambiance qui plaira aux fans de mangas
  • Un chat vocal pour le mode multijoueur

Points Négatifs

  • Une direction artistique sans saveur
  • Le format VR n’est pas très pertinent
  • Personne pour joueur en multijoueur
  • Plusieurs bugs et problèmes de maniabilité

Scénario - 5
Gameplay - 7
Durée de vie - 8.5
Graphismes et bande-son - 8
Immersion - 4
Confort - 8

6.8

Scénario : Un scénario banal, qui plaîra tout de même aux fans de mecha.


Jouabilité :Un gameplay sympathique sans grande originalité.


Durée de vie : Un mode histoire plutôt court, mais un mode multijoueurs et un mode endless pour une durée de vie infinie.


Graphismes et bande-son: Des graphismes de qualité, mais une direction artistique sans réelle saveur.


Immersion: Une senation d'immersion qui laisse à désirer.


Confort: Une expérience confortable, malgré quelques bugs et une maniabilité hasardeuse.


User Rating: Be the first one !
  • SAMSUNG Carte De Commande Ref Sur De4100126A Pour Lave Linge Samsung - Mfsb144500
    Quincaillerie Pièces détachées Pièces détachées pour gros électroménager Pièces détachées pour lave-linge SAMSUNG, Merci de vérifier que cette pièce est bien compatible avec votre modèle d'appareil. Notre service client peut vous conseiller. Largeur: 115mm, Longueur: 355mm. Compatible avec le
  • WPRO Cartouche filtre à eau WPRO USC100 (63180-14667) (481281718629, 484000008553)
    Quincaillerie Pièces détachées Pièces détachées pour gros électroménager Pièces détachées pour réfrigérateur WPRO, Cartouche filtre à eau SAMSUNG, DAEWOO, ARISTON HOTPOINT, HAIER, LG Vous pouvez commander le kit d'alimentation en cliquant sur le lien ci dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *