Test casque Sony Playstation VR
in ,

Playstation VR – Test du casque de Sony

Le casque de réalité virtuelle made in Sony, le Playstation VR, nous a été proposé en démo. Il n’en fallait pas plus pour qu’on se jette dessus afin de vous en proposer un test. Alors ce casque, une bonne alternative à l’oculus-rift ? On vous dit tout.

Du nouveau chez SONY

SONY a dévoilé une toute nouvelle version de son casque de réalité virtuelle, le Playstation VR, lors de la GDC 2015 (Game Developers Conference), comprenant un design remanié, des améliorations techniques et une nouvelle série de démos pour montrer l’étendue de toutes ces améliorations. La firme à déjà dû faire face à l’Oculus Rift, avec le dernier modèle, le Crescent Bay, qui repoussait les limites de la technologie RV. Mais en plus de son concurrent principal, le Playstation VR doit maintenant faire face a un tout nouveau concurrent : Le Vive HTC de chez Valve.

En toute franchise, Sony et Valve proposent tous deux des casques avec une expérience de jeu similaire et bénéficient déjà d’ une date de sortie: respectivement octobre 2016 et mars 2016. On ne peut pas en dire autant de l’Oculus Rift. Les améliorations apportées par SONY depuis 2014 sur la première version de son casque, font du Playstation VR un sérieux prétendant au trône.

Playstation_VR_1

Améliorations techniques

Désormais, Playstation VR dispose d’un écran OLED plus grand, de 5,7 pouces avec une résolution de 1920 x 1080p. Sony a également étendu le champ de vision à 100 degrés (ce qui se rapproche du champ visuel humain), ce qui permettra alors de jouir d’ une expérience de jeu plus immersive qu’avant. Durant l’essai du casque avec la démo de « Payday – The London Heist« , il n’y avait pas de mouvement de flou, même lorsque nous devions éviter les balles qui passaient à côté de nos oreilles en bougeant notre tête à toute vitesse.

Cela est rendu possible par la présence de trois nouvelles LEDs bleues sur cette nouvelle version du Morpheus, portant le nombre de ces LEDs à neuf (une sur le devant et les deux autres sur les côtés) qui assurent un bon tracking à 360 degrés des mouvements de la tête.

Playstation_VR

Playstation VR est peut-être l’un de seul casque VR qui soit viable sur le marché à l’heure actuelle. C’est encore plus le cas avec ce dernier modèle et son design raffiné qui peut être porté confortablement. Ce modèle est plus léger que le précédent (même si nous n’avons pas encore de chiffres précis), beaucoup plus confortable que ces deux principaux rivaux. Concernant l’écran, on nous assure qu’il prend en compte les cadres des grands verres de lunettes, ce qui n’est pas le cas de tous les casques.

Ce nouveau Playstation VR se tient sur la tête à l’aide d’une seule bande avec un bouton d’ouverture rapide, le rendant beaucoup plus facile à adapter ou à enlever lorsque l’on a terminé de jouer. Le casque n’exerce pas de pression sur vos yeux ou votre visage, car le poids est situé à l’arrière et sur le dessus de votre tête, là où se situe la bande et sur le dessus de votre front. À noter qu’il existe toutefois un problème de buée sur l’écran, mais ce n’est pas propre au Playstation VR, mais à l’ensemble des casques de réalité virtuelle, lorsqu’ils sont passés d’une personne à une autre.

Playstation VR

Autres améliorations, Sony a ajouté également le système audio 3D Binaural et une fonctionnalité d’écran social (Social Screen) qui permettent en outre d’apporter une expérience de jeu axé sur le social. Cette fonctionnalité permet à n’importe quel joueur curieux de voir exactement ce que vous faites dans votre partie, comme un spectateur. Par exemple, voir votre ami se faire cribler de balles (virtuellement) dans la démo de Payday.

L’un des gros points fort, c’est que Sony ait résolu les problèmes de latences, vous évitant alors le mal des transports. En fait, la latence a été réduite à moins de 18ms, ce qui correspond environ à la moitié de la latence du précédent Playstation VR. Combiner cette faible latence et un taux de refresh augmentés à 120 FPS, permet alors d’offrir une expérience visuelle qui est presque comparable aux jeux PS4 sur une télévision.

Morpheus à l’essai

Voilà comment nous avons été accueillis dans le démo de PAYDAY – The London Heist. Pas très très

PSVR

Côté équipement, une paire de Playstation Move dans les mains ainsi que le Playstation VR sur la tête. Immédiatement, on nous incite à nous asseoir et nous plonge dans une pièce enfumée avec un homme plutôt costaud assis en face.

Nous avons commencé à regarder autour de nous, découvrant le monde dans lequel nous immergéé jusqu’à ce que notre compatriote attire notre attention. Brandissant un chalumeau, la personne nous demande où se trouve Séréna tout en tournant la flamme dans notre direction. On recule au fond du siège instinctivement et au fur et à mesure que son chalumeau s’approche de nous puis d’un coup, le téléphone sonne.

Immersion presque totale

Sony VR

On a cru a moment de soulagement sauf que l’appel était en fait… pour nous. Soudainement, les Playstation Move se transforment en une paire de mains et nous permettent alors d’exécuter plusieurs actions comme se lever et prendre le téléphone. Le son du téléphone devient de plus en plus fort ou moins fort en fonctions de la proximité avec l’oreille. Cela peut paraître futile, mais rend l’immersion bien plus réelle et profonde. Cependant, c’est vraiment dommage que London Studios n’ait pas ajouté de bras à nos mains virtuelles.

Au milieu de la conversation téléphonique, nous sommes transportés dans une pièce, caché derrière un bureau avec plusieurs tiroirs à examiner. En utilisant les gâchettes des contrôleurs, nous ramassons une torche par terre pour ouvrir les tiroirs et les piller. Une voix dans  l’oreille signale alors que des gardes patrouillent tout autour de notre position et nous invite à me cacher sous le bureau lorsqu’ils s’approchent. Finalement, on réussi à éviter d’être détecté par les gardes jusqu’à ce que l’on trouve une clé me permettant d’ouvrir un coffre-fort qui contenait un diamant assez impressionnant.

Place au meilleur moment de la démo, celui de tuer tous nos poursuivants. Enfoncer le chargeur dans l’arme comme un vrai gangster et place à l’action. Quel plaisir ! La sensation de jeu est vraiment différente et l’immersion totale. Un problème néanmoins durant cette phase, impossible de tenir l’arme de la main droite, c’est très faucheux, piètre gauchers que nous sommes.

Conclusion

Nous avons essayée énormément de démos de jeux de réalité virtuelle l’année dernière et l’expérience interactive offerte par Payday The London Heist est certainement la plus immersive de toutes. Même les démos du casque de Valve sont beaucoup plus passives que celles proposées par London Studios. Payday donne une véritable impression de ce à quoi nous attendre d’un jeu RV complet et nous ne serions pas surpris si celui-ci sortait en même temps que le casque Playstation VR en octobre 2016 pour un prix de 399 €. En un mot : bluffant.

Notation

Design - 8
Fonctionnalités - 7
Son - 8
Vidéo - 9
Gameplay - 7

7.8

Bien

Design: Sony à conçu un casque vraiment très esthétique et aux couleurs de la franchise: noire et bleu. Simplement efficace. Fonctionnalités: Le Playstation VR est doté de quelques fonctionnalités qui seront élargie par la suite. Son: Concernant le son, SONY n'a plus rien à prouver de ce côté, de par ses produits musicaux. Vidéo: SONY à vraiment travaillé dur sur la vidéo de ce son casque, axé gaming. Du très bon boulot! Gameplay: Déroutant au début à cause du casque, cela s'oublie relativement vite et très maniable grâce aux contrôleurs.

User Rating: Be the first one !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *