Test casque Durovis Dive
in ,

[Test] VR Dive 5 : Le casque VR de Durovis Dive

Il faut savoir d’abord que la société allemande Shoogee a sorti deux types de casques Durovis Dive : le Dive 5 et le Dive 7. Le premier est pour les smartphones Android et iOS de taille 5 pouces maximum, tandis que le second est pour les tablettes de taille 7 pouces maximum. Je vais traiter dans ce test uniquement le casque pour smartphones.

Fonctionnement / Prise en main

Le fonctionnement du casque proposé par Durovis assez se révèle être audacieux au premier coup d’oeil. Le devant du casque s’enlève et se met très facilement prenant tout au plus deux secondes. Donc, placer le smartphone reste quelque chose de simple et sans prise de tête, ce qui n’est pas le cas sur d’autres casques.

Dive

Ensuite vient l’enfilage du casque avec le réglage des sangles. Au début, cela serrait horriblement fort, et de plus mon nez touchait les lentilles. Même après avoir desserré au maximum, je me retrouvais toujours un peu pressé par le casque, mais que sur des zones du visage pas hyper sensibles. Néanmoins, je m’étais habitué avec l’absence de douleur, ce qui n’était pas le cas du Archos VR où je me retrouvais avec le nez écrasé. Je précise que le port de lunettes n’est pas possible.

Enfin, là, c’est le point qui fâche. La particularité du Dive vient surtout du réglage de ses lentilles. En faites, imaginez un axe (XYZ) comme suit et en vous basant sur l’image du produit ci-dessus :

Axe XYZ

Chaque lentille peut se mouvoir sur les axes x et y. De ce fait, on peut les rapprocher l’une de l’autre comme les éloignées sur l’axe y. Et, on peut jouer sur la distance de ces lentilles envers nos yeux avec l’axe x.

Malgré le fait d’avoir beaucoup de possibilités pour régler la distance lentille-lentille et la distance lentille-oeil, la trop grande variation de choix fait que je n’ai pas réussi à obtenir ce que je voulais après 20-30 minutes d’essai.

Pour accompagner mes dires sur cette partie, voici la vidéo qu’on peut trouver sur le site Durovis.com montrant les différentes étapes :

Spécificités du Dive

Voici la configuration optimale et requise pour jouir des capacités du casque :

Comme annoncé plus haut, le casque ne prend en compte que des smartphones avec une taille de 5 pouces au maximum, ce qui est relativement maigre quand on sait que la proportion grandissante de ces mobiles va jusqu’à 6 pouces maintenant. Il est tout de même compatible avec bon nombre d’entre eux. Par exemple, il fonctionne avec iPhone 5S, iPhone 6, Optimus G Pro, Xperia Z3 et d’autres, trouvables sur leur site.

Le smartphone doit posséder un accéléromètre ainsi qu’un gyroscope pour marcher les jeux et les vidéos en réalité virtuelle.

Dive

Les applications du casque Dive

Pour profiter des applications par Durovis et ses partenaires, il faut d’abord télécharger Dive app sur Google play.

Je ne les connais pas personnellement, mais je peux vous donner un petit aperçu de ce qu’on peut trouver en vidéo :

Hover Dive, le jeu où il faut cibler les ennemis avec ses yeux pour les détruire.

Unity-Chan, l’application qui vous permet d’admirer des animations d’un personnage en 3D.

Dive City Rollercoaster, qui vous fait vivre une expérience de montagnes russes.

Il existe au moins une petite centaine d’applications. Donc, n’hésitez par aller chercher sur leur site fourni plus haut.

Acheter le casque Durovis Dive 5

Pour acheter le casque, il faut se rendre sur le magasin de leur site. Pour tout résident français, il coûte 59,50€. En plus de cet achat, un Magnet Upgrade Kit est offert avec, impliquant une pleine compatibilité avec les applications Google pour iOS et Android.

Dive magnetkit_shop

Notation

Design - 8
Ergonomie - 6
Expérience vécue - 5
Rapport qualité/prix - 4

5.8

Très moyen

Durovis Dive 5 avait tout pour plaire au premier abord allant du design aux paramètres de réglage du casque. Le problème est le fait que j'ai passé tout mon temps à régler les positions des lentilles durant diverses applications. Je n'ai donc jamais réussi à obtenir un bon rendu en réalité virtuelle. Au final, soit j'avais de mauvaises lentilles, soit je n’étais pas doué ou soit les fabricants ont mal conçu leur casque. Peut être que vous aurez plus de chance que moi, mais sachez que pour quelques dizaines d'euros de moins, vous avez accès aux casques cartons qui offrent surement une meilleure expérience globale.

User Rating: 5 ( 1 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *