in

Apple critique Meta à propos de sa lourde taxe imposée aux créateurs dans le métavers

Apple contenu AR VR

Mark Zuckerberg a qualifié les frais de l’App Store d’Apple de Tim Cook d’exorbitant. Mais cette semaine, il a annoncé qu’il prélèverait 47,5 % des revenus de vente dans son application Horizon Worlds. Cette taxe exorbitante imposée aux créateurs a généré de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux.

Meta a annoncé une nouvelle fonctionnalité dans son jeu vidéo de réalité virtuelle Horizon Worlds. Grâce à celle-ci, un nombre limité de créateurs intégrés à l’application pourraient commencer à vendre des produits comme des accessoires virtuels. Cependant, les créateurs devront verser plus de 47,5 % de chaque vente à Oculus et Meta. La lourde taxe était plus élevée que ce à quoi s’attendaient les créateurs.

Apple a répondu à l’annonce de Meta, dans une déclaration à MarketWatch. « A plusieurs reprises, Meta a critiqué Apple pour avoir facturé aux développeurs une commission de 30% pour les achats intégrés dans l’App Store – et a utilisé les petites entreprises et les créateurs comme bouc émissaire à chaque tournant ».

Apple dénonce « l’hypocrisie de Meta »

« Désormais, Meta cherche à facturer ces mêmes créateurs beaucoup plus que toute autre plate-forme. L’annonce met à nu l’hypocrisie de Meta… Ils veulent que la plateforme d’Apple soit gratuite. Mais ils profitent volontiers des créateurs et des petites entreprises qui utilisent la leur », a déclaré Apple dans un communiqué.

En novembre 2021, Mark Zuckerberg a publié des informations sur la lourde taxe d’Apple sur ses propres pages Facebook. Par ailleurs, il a introduit un mécanisme permettant aux créateurs de Meta de renverser le système de frais d’Apple. Moins de sept mois plus tard, la société de Zuckerberg est sur le point de dépasser la taxe d’Apple de plus de la moitié.

Apple Meta taxe

Meta dénonce Apple depuis des années pour ses frais de transaction de 30% sur l’App Store. Par exemple, dans un article de blog d’entreprise d’août 2020, Fidji Simo, alors vice-président de Facebook, a écrit : « Nous espérons qu’Apple envisagera de modifier de manière permanente ses exigences pour que les applications utilisent sa plateforme de traitement des paiements ainsi que de réduire la taxe de 30 % associée».

Et dans une mise à jour du message, Simo a ajouté : « Nous avons demandé à Apple de réduire sa taxe de 30 % sur l’App Store ou de nous permettre d’offrir Facebook Pay afin que nous puissions absorber tous les coûts pour les entreprises en difficulté pendant le COVID-19. Malheureusement, ils ont rejeté nos deux demandes ».

Vivek Sharma, vice-président de Meta’s Horizon, a déclaré à The Verge : « Nous pensons que c’est un taux assez compétitif sur le marché. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.