in

The Sandbox : Le groupe Carrefour acquiert un terrain virtuel

Carrefour Sandbox

Carrefour, le célèbre groupe français du secteur de la distribution, a révélé avoir acheté un terrain virtuel de 36 ha sur The Sandbox. Il affirmé qu’il souhaitait expérimenter dès maintenant cette tendance émergente.

Carrefour s’intéresse de très près aux NFT, aux biens virtuels et au métavers. Le groupe est maintenant le propriétaire de terrains virtuels de 36 hectares sur The Sandbox. Elodie Perthuisot, directrice exécutive E-Commerce, données et transformation numérique du groupe, a affirmé son contentement après cet achat.

Nous ignorons encore les projets de Carrefour sur ces terrains virtuels. Il s’agit surtout d’expérimenter les technologies émergentes telles que le métavers. En effet, celui-ci pourrait modifier le commerce en ligne.

Quoi qu’il en soit, ce type de terrains offre de nombreuses possibilités : parc d’attractions, concert en live streaming virtuel, rencontre avec les fans… Elodie Perthuisiot a évoqué la possibilité d’y lancer des produits ou d’y organiser des événementiels. Cependant, elle est restée évasive sur les vrais projets de Carrefour.

Carrefour Sandbox

Selon les données d’une plateforme sur l’achat et la vente de NFT, ce groupe a investi près de 120 Ethereum pour l’achat de ce terrain dans The Sandbox. Notons que ce dernier est un jeu basé sur la Blockchain. Il a été développé par le studio Pixowl. Sur The Sandbox, les entreprises peuvent acheter des terrains virtuels ou organiser des événements virtuels. La cryptomonnaie Sand est le jeton utilisé pour les transactions sur The Sandbox.

Carrefour n’est pas le seul à avoir fait des acquisitions sur Sandbox

Le groupe Carrefour n’est pas le seul à avoir pensé au métavers. Le groupe d’édition de disques, Warner Music, s’est lui aussi, embarqué dans cette aventure virtuelle. Cette maison a fait un achat de terrain virtuel afin de créer un monde sur le thème de la musique dans le métavers.

« Nous développerons des expériences musicales sociales persistantes et immersives qui défient les limites du monde réel. Cela permettra à nos artistes et à leurs fans de s’engager comme jamais auparavant », affirme Oana Ruxandra, responsable du développement numérique chez Warner Music.

adidas

La marque Adidas a également fait un pas dans le métavers en achetant des terrains virtuels sur The Sandbox. Il semble que cette entreprise souhaite mettre en place tout le nécessaire pour développer son propre métavers.

Soulignons que pour mener à bien cette acquisition, le groupe Carrefour a fait appel à la start-up Coinhouse, une plateforme pour l’achat et la vente de cryptoactifs. À Paris, c’est l’une des références dans ce secteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.