in , ,

La réalité virtuelle dans les tribunaux pour aider les jurés

Réalité virtuelle scène de crime jurés tribunaux

Pour des jurés devant prendre une lourde responsabilité sur la culpabilité ou non d’un accusé lors d’un procès, imaginer la scène d’un crime est parfois difficile et peut induire en erreur. Aussi, des chercheurs britanniques travaillent pour amener la réalité virtuelle dans les tribunaux et offrir aux jurés une reconstitution immersive et réaliste d’une scène de crime.

Des chercheurs de l’université de Staffordshire au Royaume-Uni développent un système utilisant la réalité virtuelle afin de transporter les jurés sur la scène d’un crime. Une idée ingénieuse qui apportera aux jurés un outil important afin de mieux appréhender la scène d’un crime.

Réalité virtuelle tribunaux VR tribunal jurés procès scène de crime

La réalité virtuelle au secours des tribunaux

L’idée d’apporter la réalité virtuelle dans les tribunaux est avant tout de pouvoir reconstituer au mieux une scène de crime lors d’un procès. Les jurés amenés à se prononcer sur la culpabilité d’un accusé pourront ainsi visualiser de façon réaliste et fidèle toute la scène et comprendre les faits présentés par les avocats et procureurs, à l’aide d’un casque de réalité virtuelle Oculus Rift.

La technologie emploie, entre autre, un scanner laser 3D utilisé par la police afin de scanner fidèlement et de reconstituer une scène de crime avec réalisme réellement étonnant. L’environnement de la scène, la position des personnes et objets du lieu sont ainsi reconstitués avec beaucoup de précision. Des fonds verts sont ensuite utilisés par le procureur ou les avocats afin de se déplacer dans la reconstitution de la scène du crime et indiquer ce qui leur semble pertinent pour accréditer leur thèse du crime et confirmer ou infirmer une thèse.

Réalité virtuelle scène de crime tribunaux jurés VR tribunal procès

Mieux appréhender une scène de crime

Cet outil marque un tournant important pour les tribunaux car les avocats de la défense et le procureur peuvent faire valoir au mieux leur point de vue du crime. Les jurés se convertissent ainsi en témoins de la scène du crime telle que décrite par le procureur et contestée par l’avocat de l’accusé. Ils peuvent ainsi beaucoup mieux appréhender les thèses de chaque camp.

Cette technologie permettra non seulement aux jurés de pouvoir visualiser la scène mais aussi de voir comment le meurtre a été commis, ou se plaçaient des tireurs, comment un témoin a pu observer la scène depuis l’endroit ou il se trouvait, etc. Avec un tel outil, de nombreuses incertitudes peuvent être levées, des incohérences dans un plaidoyer peuvent apparaitre de façon flagrante et surtout, les jurés peuvent revivre la scène en immersion complète.

Une technologie réservée à des procès particuliers

Malgré le fait que cette technologie représente une aide non négligeable pour les tribunaux, elle ne pourrait être réservée en Grande-Bretagne qu’à des procès spécifiques. La réalité virtuelle dans les tribunaux est notamment idéale lorsqu’il n’y a pas d’aveu de la part d’un accusé ou lorsque le crime est complexe ou réalisé dans un environnement particulier.

Cependant, cette technologie souffre d’un problème majeur. Le coût d’une telle reconstitution en réalité virtuelle est effectivement particulièrement important. La première expérience menée dans un tribunal britannique a coûté la somme de 184.000 euros au procès. Il faudra sans doute patienter avant de voir cette technologie arriver dans les tribunaux français.

Via

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.