in

Quest: Un mode avion pour rendre la VR en avion une réalité

Quest: Comment Meta surmonte les obstacles pour rendre la VR en avion une réalité

Les avions sont un cadre idéal pour une belle expérience de réalité virtuelle (VR). Ils transforment l’espace restreint de la cabine en une vaste salle de cinéma ou même en un écran géant pour surfer sur le web sans déranger les voisins. Certes, le suivi du Quest est fiable. Mais la réalité virtuelle dans les véhicules en mouvement comme les avions pose encore des défis. Et Meta s’efforce apparemment de remédier à cela.

Le Quest de Meta a des limitations lorsque vous l’utilisez en vol. En effet, ce dispositif présente des secousses involontaires lors des mouvements de l’avion. Cela rend la réalité virtuelle inutilisable pendant le décollage, l’atterrissage ou le roulage. Pour une utilisation optimale, il faut donc une altitude et une direction constantes.

Un utilisateur a évoqué ce problème sur Twitter. En réponse, le directeur technique de Meta, Andrew Bosworth, a annoncé que l’entreprise travaille actuellement sur des améliorations spécifiques pour rendre le Quest plus adapté au divertissement en vol.

Le problème commun à tous les casques de réalité virtuelle optiquement suivis sur le marché persiste aujourd’hui. Heureusement, les entreprises cherchent des solutions. A titre d’illustration, nous mentionnons Holoride, cofondé par Audi. Cette entreprise a collaboré avec HTC pour connecter le casque autonome Vive Flow aux voitures via un dispositif de rétrofitting. Grâce à cela, les utilisateurs peuvent interagir avec des applications spécifiques en tenant compte du mouvement relatif du véhicule.

Le Vision Pro a un mode avion

En 2021, Meta a également annoncé une initiative similaire avec BMW. L’objectif est d’ancrer des objets virtuels en connectant le système de suivi du Quest à la voiture. Bien qu’une mise à jour ait été publiée mi-2023, la disponibilité sur les casques grand public de Meta reste incertaine.

En revanche, Apple a récemment dévoilé son casque de réalité mixte Vision Pro à 3 500 $. Ce dispositif est aussi une solution de voyage avec un mode dédié pour stabiliser les visuels en avion. Toutefois, le fonctionnement précis de ce mode reste inconnu. Et cela suscite des interrogations sur un possible basculement vers un suivi basé uniquement sur des capteurs visuels, éventuellement moins précis mais utilisable en vol.

Nous nous demandons si Meta pourrait envisager une approche similaire pour maintenir la parité de fonctionnalités avec Vision Pro.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.