in

Le processeur Snapdragon AR2, les principales caractéristiques révélées

Le processeur Snapdragon AR2, les principales caractéristiques révélées

Qualcomm a annoncé aujourd’hui Snapdragon AR2, sa « plate-forme de réalité augmentée spécialement conçue pour les casques ». Selon la société, l’architecture AR2 est mieux adaptée à la création de lunettes AR à faible consommation d’énergie et à des facteurs de forme compacts. Elle est donc différente des puces Snapdragn XR2 existantes.

Lors de l’événement Snapdragon Summit de Qualcomm, la société a dévoilé la plate-forme Snapdragon AR2. Celle-ci se compose d’un trio de puces. Et d’après Qualcomm, cela contribuera à rendre possible des appareils AR de la taille de lunettes.

Qualcomm est connu pour ses puces Snapdragon XR2 qui ont trouvé leur chemin dans de nombreux casques autonomes leaders sur le marché. Aujourd’hui, il a créé une nouvelle plate-forme Snapdragon AR2 avec une conception de traitement distribué.

La plate-forme se compose de trois puces : Le processeur AR (pour la perception du capteur et la sortie vidéo), le coprocesseur AR (pour la fusion de capteurs et les tâches de vision par ordinateur dédiées) et la puce Wi-Fi 7 (pour la communication avec un dispositif de traitement hôte).

Qualcomm affirme que le Snapdragon AR2 est jusqu’à 50 % plus économe en énergie. En effet, elle crée une charge de travail plus distribuée sur un processeur principal et un coprocesseur. A part cela, elle offre des performances d’IA 2,5 fois meilleures et un facteur de forme plus compact, par rapport au Snapdragon XR2 monopuce.

Une poignée de partenaires travaille activement avec la plateforme Snapdragon AR2

Une poignée de partenaires travaille activement avec la plateforme Snapdragon AR2

Qualcomm voit également les appareils AR2 utiliser la puce Wi-Fi 7 rapide pour communiquer avec un appareil hôte, qui fera le gros du travail comme le traitement des applications et le rendu. Qualcomm affirme que la puce Wi-Fi 7 (FastConnect 7800) peut atteindre une bande passante de 5,8 Gbps avec seulement 2 ms de latence.

En utilisant ce cadre à trois puces pour le traitement distribué, Qualcomm affirme qu’il sera possible de construire des lunettes AR compactes qui consomment moins d’un watt de puissance.

La plate-forme Snapdragon AR2 prend en charge jusqu’à neuf caméras simultanées pour une multitude de tâches de suivi de la tête, de détection de l’environnement et de suivi des utilisateurs.

On ne sait pas encore quand les premiers appareils AR2 arriveront sur le marché. Mais Qualcomm répertorie une poignée de partenaires travaillant activement avec la plate-forme. On compte tout particulièrement Lenovo, LG, Niantic, Nreal, Oppo, Pico, Qonoq, Rokid, Sharp, TCL, Vuzix, et Xiaomi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.