La police de New York utilise la réalité virtuelle pour s’entraîner

Police réalité virtuelle

Face aux menaces de prise d’otage ou de terrorisme,  la réalité virtuelle devient un allié de choix pour la police qui veut s’entraîner dans des conditions proches de la réalité.

A Brooklyn, la prochaine génération des forces de l’ordre se déploie à peu en misant sur les nouvelles technologies pour venir à bout des menaces en tout genre.

Un entraînement en réalité virtuelle pour la police

Ce sont des centaines de policiers du bureau anti-terroriste de New York qui ont pris part à un programme pilote d’une semaine destiné à tester le potentiel de la réalité virtuelle pour entraîner les forces de l’ordre. Au programme, de cette expérience toute une variété de scénarios dont le réalisme et le côté immersif ferait baver d’envie bien des amateurs de jeux vidéo en réalité virtuelle. Et pour cause ! Les scénarios par lesquels ils sont passés étaient à chaque fois inspirés d’événement réels qu’a vécu la police.

Les expériences étaient conçues par V-Armed, une entreprise qui se dédie à proposer et créer des expériences immersives pour les forces de l’ordre, les ingénieurs ou encore les premiers secours. Parmi les scénarios proposés on trouvait notamment des tireurs fous ou encore des prises d’otage. Les policiers devaient notamment neutraliser les cibles sans toucher les civils pouvant se trouver autour. « C’est une approche radicalement différente et innovante.  Vous n’avez pas besoin d’autant d’espace, vous pouvez variez de façon très importante les paramètres », c’est quelque chose que l’on étudie avec attention précise le chef adjoint du service John O’Connell. Bientôt aussi pour la police française ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *