Accueil / Secteurs d'applications / Cinéma / Paris Virtual Film Festival – Découvrez la réalité virtuelle

Paris Virtual Film Festival – Découvrez la réalité virtuelle

Paris Virtual Film Festival au Forum des Images

Le Forum des Images ouvre ses portes pour un nouvel événement : le Paris Virtual Film Festival. Pendant un week-end, plusieurs courts-métrages et expériences en réalité virtuelle ont été mis à la disposition du public. Impressions sur ces œuvres.

Le premier Festival de réalité virtuelle à Paris est lancé ! L’événement s’est déroulé du 17 juin au 18 juin au Forum des Images de Châtelet à Paris. Le festival était équipé de nombreux casques Samsung Gear VR ainsi que d’Oculus Rift et de HTC Vive. Plusieurs courts-métrages en réalité virtuelle ont été exposés, ces expériences sont extrêmement variées et vont de vidéos à 360° à de l’animation interactive.

Le Forum des images est structurellement et thématiquement parfaitement adapté pour cet événement. On pourrait presque imaginer des salles permanentes pleines de ces casques. Mais le Forum ne vise pour l’instant que l’événement éphémère. Les films exposés sont très variés et ont déjà été montrés lors d’autres festivals ou expositions RV, donc pas d’exclusivités. Les œuvres exposés sont cependant de qualité et méritent le détour.

Impressions sur les films du Paris Virtual Film Festival

Jet Lag

Le film Jet Lag de Pierre Friquet produit par Enfin Bref Productions possède beaucoup de charme. Il montre deux femmes amoureuses séparées par un continent. Le schéma narratif est très intéressant, car il est exprimé sous forme de messages audio échangés entre les deux protagonistes. Ces dernières dansent de deux manières complètement différentes entourées de paysages ayant chacun une beauté propre. Ju effectue une danse traditionnelle indienne avec des Gungharu, instrument de musique constitué de bracelets et de clochettes, et accompagné d’un violoncelle ainsi que d’un Tabla (tambour indien). La scène se déroule sur une tour en béton surplombant un bord de mer et un village constitué de masures en tôle. L’ambiance générale de ce moment est très légère, le réalisateur a mis à profit la 360° en ajoutant un paysage complet et une plus grande possibilité de mouvement pour la danseuse. Cette ouverture est également très bien mise à profit dans les parties de la vidéo où Tanushree danse la capoeira sur les toits d’une ville brésilienne. La sensation de hauteur et de jungle de béton est ici très poignante. Un beau film et une belle expérience en réalité virtuelle.

Notes on Blindness : Into Darkness

Une expérience tout à fait intéressante. Le journal audio du théologien et écrivain John Hull décrivant sa nouvelle perception du monde. Ce petit film d’animation montre morceau par morceau les différents éléments entourant le narrateur au fur et à mesure qu’il les perçoit. Ce court-métrage est un exemple d’une bonne utilisation de la 3D sonore ainsi que de la réalité virtuelle. Les mots de Hull guident l’attention et le regard vers les différents éléments présentés. Dans l’ensemble, Notes on Blindness est une réflexion poétique sur la perception du monde par les aveugles.

Notes on Blindness au Paris Virtual Film Festival

Sens

Sens est une expérience interactive en réalité virtuelle dans laquelle le spectateur se dirige au travers d’un décor linéaire noir et blanc. Il faut sélectionner des directions, des objets et des panneaux de direction pour évoluer dans ce jeu. Les lignes épurées et le fait qu’elle soit bicolore rendent cette expérience assez mystique et relaxante avec cependant des touches angoissantes lorsque le personnage chute. Beau, solennel et élégant, Sens est une expérience intéressante à avoir en réalité virtuelle.

La Péri

La Péri est à l’origine un ballet composé par Paul Dukas en 1911 figurant un prince, Iskender, cherchant la Fleur d’Immortalité. C’est une Péri, qui sont dans la mythologie perse des anges déchus, qui possède cette fleur. Le prince essaie donc de voler cette fleur. Cette expérience recompose cette histoire en réalité virtuelle avec un jeu de danse raffiné créé à partir de véritables danseuses de ballet. Le joueur doit récupérer les pétales de la Fleur d’Immortalité à l’aide des manettes du HTC Vive. Cette œuvre dégage une poésie élégante entre les danses et l’apparence de la danseuse et de la fleur. Les décors sont cependant un peu léger comparé au graphisme de la danseuse et au potentiel qu’il pourrait avoir. Globalement, une bonne expérience qui promet de futurs jeux dotés d’une esthétique travaillée.

La Péri au Paris Virtual Film Festival

Across the Line

C’est une vidéo en deux parties, la première est filmée à 360° et la seconde est animée. Across the Line est une charge politique contre les détracteurs de l’avortement aux États-Unis. Ces derniers, dénommés « pro-life militants » ont souvent des croyances religieuses fortes qu’ils imposent aux femmes choisissant l’IVG. On se trouve tout d’abord dans un cabinet médical d’un planning familial qui introduit directement la thématique de l’expérience. On se trouve ensuite dans une voiture se dirigeant vers la clinique et un des militants arrête la voiture et supplie la jeune femme de venir avec lui pour qu’elle n’effectue pas la procédure. La partie animée entoure le spectateur de personnages l’insultant, chacun leur tour, avec les mêmes insultes entendues par les femmes allant à ces cliniques. L’objectif de ce court-métrage semble être de sensibiliser tous les spectateurs aux souffrances que ces femmes ressentent lorsqu’elles font leur choix.

Inside the Box of Kurios

Cette vidéo à 360° a été réalisée par le Cirque du Soleil et est l’expérience la plus étrange de tout le festival. Dans ce petit film, des clowns, des contorsionnistes et des danseurs font leurs spectacles. Le tout sur une musique originale, dans des costumes très travaillés et des chorégraphies impressionnantes. Inside the Box of Kurios est un court-métrage intéressant à voir aussi bizarre soit-il.

Seeking Pluto’s Frigid Heart

Cette expérience a été conçue par le New York Times dans le cadre de sa stratégie RV. Le célèbre journal avait envoyé des milliers de casques Cardboard à ses abonnés pour lancer ce nouveau pôle du média. Cette vidéo montre et explique la surface de Pluton grâce à des images rassemblées par une mission de la Nasa. Le rendu est assez extraordinaire. En plus des visuels dotés d’une beauté froide et majestueuse, la voix du narrateur accompagne à la perfection le spectateur dans cette séance d’exploration en donnant à l’expérience un regard scientifique qui amplifie la beauté froide de la planète. Seeking Pluto’s Frigid Heart est un exemple remarquable de bonne utilisation de la réalité virtuelle ainsi qu’une expérience dotée d’une beauté sombre.

Seeking Pluto's Frigid Heart au Paris Virtual Film Festival

The Rose and I

Cette séquence d’animation de Penrose Studio est assez courte, mais charmante. Elle montre une adaptation libre du Petit Prince, où le héros de Saint-Exupéry se trouve sur une petite planète où pousse une rose. Le film est assez court et nous laisse un peu sur notre faim. Cependant, l’animation est charmante et la vidéo est bien conçue.

Allumette

Allumette du Penrose Stduio diffusé au Paris Virtual Film FestivalÉgalement une production de Penrose Studio, Allumette a été diffusée sur Oculus Rift et est clairement une des expériences les plus intéressantes du Paris Virtual Film Festival. L’expérience est une saynète de quelques minutes, mais ancrée dans un monde que le spectateur peut visiter. Ce dernier n’est pas obligé de suivre l’histoire principale, aussi charmante soit-elle, mais peut découvrir l’intérieur des autres bâtiments, regarder l’histoire à partir d’un autre angle ou encore simplement apprécier les décors et les personnages secondaires plus en détail. C’est cette liberté laissée au spectateur qui fait de la réalité virtuelle un médium d’avenir. Pouvoir explorer le monde dans lequel se situe l’action peut donner plusieurs niveaux de lecture à une histoire et offrir aux réalisateurs de très larges possibilités de trames narratives.

Le Paris Virtual Film Festival possède donc plus d’une expérience intéressante à vivre en réalité virtuelle, même si ces dernières sont toutes extrêmement courtes . Il faut voir cet événement comme un moyen d’introduire la RV au grand public. C’est d’ailleurs pour cela qu’un des stands proposait de monter son propre casque Cardboard pour repartir avec. Le cinéma en réalité virtuelle n’en est pour l’instant qu’à ses débuts, mais ils semblent très prometteurs.