Accueil / Ecosystème / [Startup de la semaine] Minsight : Comment Opuscope a réussi le pari de la réalité mixte

[Startup de la semaine] Minsight : Comment Opuscope a réussi le pari de la réalité mixte

Opuscope HoloStoria HoloLens startup réalité mixte augmentée MR ar LOGICIEL CReATION CONTENU

Fondée par Thomas Nigro et Soraya Jabert, Opuscope lance officiellement son application de création de contenu en réalite mixte, Minsight, pour HoloLens, alors que la startup célèbre sa première année. Retour sur une aventure entrepreneuriale couronnée de succès.

HoloStoria application logiciel SaaS MR ar

Deux entrepreneurs passionnés de technologie

Thomas se dit passionné de sciences depuis toujours. C’est vers l’âge de 15 ans qu’adolescent il décide de se spécialiser dans l’informatique. Étudiant émérite, il utilise son temps libre pour participer à des projets tels que le développement d’applications pour feu Windows Phone 7 ou encore VLC pour Windows. Le jeune homme est alors repéré par Microsoft qui l’adoube du statut de Microsoft Regional Director, rôle de conseiller auprès des équipes de la marque à Cork et Paris.

Soraya, en charge des pôles commercial et marketing, se présente, elle, comme la caution culture et histoire du duo. Forte d’études en histoire de l’art, elle est au moins autant passionnée de technologie que son compère Thomas. Habituée des musées, la jeune femme aspire à réinventer la visite de ces lieux que Thomas considère parfois “trop conservateurs”. Il faut un certain bagage pour apprécier au mieux ce que propose les musées. Cela freine certaines personnes” observe Soraya, approuvée par son cofondaeur qui opine du chef.

De la création de contenu VR à l’édition de logiciel : un pivot réussi

Opuscope startup dééveloppeur HoloLens

Alors encore étudiants, aucun des deux n’envisagent de challenger sa fibre entrepreneuriale. Pourtant, lorsqu’ils visionnent le film La Femme au Tableau, ils tombent tous les deux d’accord : “ce serait génial de pouvoir utiliser la technologie pour réinventer la visite au musée” se rappelle Soraya. Les deux amis décident alors de se lancer dans l’aventure. Au départ, Thomas et Soraya n’ont pas pleinement conscience de la pépite qu’ils ont entre les mains. “Au début, c’était un simple projet pour démocratiser l’accès à l’art par le biais de ces nouvelles technologies” s’amuse Soraya. Pour y parvenir, les deux étudiants choisissent la réalité virtuelle, travaillant sur le premier kit de développement de l’Oculus Rift. L’idée était alors d’avoir un store qui centralisait plusieurs visites de musées.

Très rapidement, les porteurs du projet se rendent compte que les technologies de réalité augmentée et mixte seraient un atout pour leur projet. Ils pensent alors à HoloLens de Microsoft que Thomas avait pu tester quelques mois auparavant. Thomas et Soraya contactent alors plusieurs institutions culturelles qui se disent intéressées par leur projet, notamment le Musée des arts des décoratifs avec lequel ils collaborent aujourd’hui.

Opuscope startup HoloLens Holostoria développeurs

Opuscope voit officiellement le jour le 8 février 2016. La jeune pousse se concentre alors sur la création de contenu scénaristique en VR et réussit à approcher quelques musées, qui affirment leur intérêt pour la solution proposée par la startup. Mais la production de contenu est une activité onéreuse. Sur fonds propres, Opuscope prend conscience du manque de viabilité à long terme de son business model, malgré un travail en interne pour réduire le coût de production de ces types de contenu. C’est justement dans ces travaux qu’Opuscope va trouver une solution. “On s’est dit que notre logiciel de création de contenu était finalement assez simple à prendre en main et qu’on pourrait alors laisser la possibilité aux musées de l’utiliser eux-mêmes” raconte Thomas.

Opuscope startup HoloLens Holostoria

La jeune pépite choisit alors de pivoter pour abandonner la création de contenu et se consacrer à l’amélioration de son logiciel Minsight, premier outil de création de scénographie en réalité mixte à utiliser directement depuis un appareil et non au ordinateur classique. Au-delà du changement de technologie, Opuscope fait aussi le pari d’élargir son marché. Concentré sur l’art et la culture au départ, la startup est sollicitée par de nombreux acteurs issus de divers secteurs : retail, éducation, automobile, luxe, mode… “Au début, on voulait vraiment rester dans le domaine de la culture” commence Soraya. “Mais nous avons compris que notre segment clientèle ne pouvait pas rester uniquement autour de la culture et qu’être une agence de création avec des outils utilisés en interne n’était pas viable conclut Thomas. Ainsi, c’est durant l’été 2016 qu’Opuscope pivote définitivement. Et le succès est au rendez-vous ! “Depuis août, tout s’est beaucoup accéléré” confie Thomas. “C’est d’ailleurs Soraya qui à donner l’impulsion de ce pivot, alors que c’est pourtant elle qui vient du monde de la culture” commence-t-il. Et sa collègue de terminer : “et c’est moi qui m’en suit détachée !” sourit-elle.

Minsight : un logiciel WYSIWYG pour démocratiser la création de contenu en MR

En juin 2016, c’est décidé, Opuscope s’oriente vers l’édition de logiciel à destination des agences de création mais aussi de tous ceux souhaitant créer du contenu en réalité mixte. Petit à petit, Minsight prend forme. Avec une équipe de développeurs et d’experts 3D, Opuscope s’attaque à la réalité mixte, augmentée et virtuelle. Développée sur l’HoloLens de Microsoft, Minsight permet de créer des expériences immersives en VR et MR. Le logiciel se veut accessible et simple d’utilisation : il suffit d’importer de de placer du contenu dans une scène. L’utilisateur a également la possibilité de personnaliser sa scénographie grâce à des animations, des brosses et autres effets artistiques.

Minsight offre également la possibilité de collaborer en temps réel. On peut ainsi imaginer créer une scénographie à plusieurs sans que toutes les personnes impliquées ne soient physiquement réunies en un même lieu. Minsight est disponible sur HoloLens et arrive bientôt sur d’autres plateformes VR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *