in

Nvidia : lancement de son métavers avec d’importantes mises à jour sur Omniverse

Nvidia métavers

Nvidia annonce plusieurs mises à jour sur Omniverse, ce qui rapproche le métavers un peu plus de la réalité.

Lors du discours d’ouverture de la conférence NVIDIA GTC, le PDG de l’entreprise, Jenson Huang, a présenté 65 nouveaux SDK. Ceux-ci auront un impact sur les véhicules autonomes, le cloud computing, la robotique et les avatars interactifs de l’IA conversationnelle. La première mise à jour concerne l’Omniverse Avatar. Cette plateforme permet de créer des avatars d’IA conversationnels en temps réel capables de voir et converser. Ils peuvent même comprendre votre intention lorsque vous leur parlez.

Une variété d’industries peut bénéficier de l’Omniverse Avatar de Nvidia. Nous citons notamment l’alimentation, la banque et la vente au détail. C’est la solution collaborative de Nvidia pour créer des jumeaux numériques d’objets du monde réel ou même des locaux entiers tels que des usines. On le décrit souvent comme un « métavers pour les ingénieurs« . Plus de 700 entreprises et 70 000 créateurs individuels ont déjà recours à cette solution.

Nvidia métavers

« L’aube des assistants virtuels intelligents est venue », a déclaré Huang. Il a ajouté : « Omniverse Avatar combine les technologies graphiques, de simulation et d’IA fondamentales de NVIDIA pour créer certaines des applications en temps réel les plus complexes jamais créées. Les cas d’utilisation de robots collaboratifs et d’assistants virtuels sont impressionnants et de grande envergure ».

Lancement de l’Omniverse Avatar et de NVIDIA Omniverse Replicator

Lors de la conférence, l’entreprise a également dévoilé son NVIDIA Omniverse Replicator. Il s’agit d’un puissant moteur de génération de données synthétiques. Il est capable de produire des mondes virtuels simulés physiquement, parfaits pour la formation. Les grandes entreprises pourraient s’en servir pour former en toute sécurité les employés travaillant dans des conditions potentiellement dangereuses.

Rev Lebaredian, vice-président de la technologie de simulation et de l’ingénierie Omniverse chez NVIDIA, a déclaré : « Omniverse Replicator nous permet de créer des ensembles de données diversifiés, massifs et précis pour créer des ensembles de données de haute qualité, performants et sûrs… Nous avons construit nous-mêmes deux moteurs de génération de données spécifiques à un domaine. Mais nous pouvons imaginer de nombreuses entreprises en créer avec Omniverse Replicator. »

Nvidia métavers

« Avec NVIDIA Omniverse, nous pouvons itérer rapidement et recréer le réalisme que nous obtenons lors de la photographie de modèles à l’échelle physique pour explorer la conception. Nous sommes capables d’itérer et amplifier les voix de nos clients pendant le processus de conception ». C’est ce qu’a déclaré Hilda Espinal, directrice de la technologie et vice-présidente senior chez CannonDesign.

Le Project Maxine, un SDK accéléré par GPU

Une partie du discours d’ouverture portait sur la façon dont ces nouvelles technologies joueront un rôle dans la transformation d’industries de plusieurs milliards de dollars grâce au Project Maxine. Ce dernier constitue un SDK accéléré par GPU avec des fonctionnalités d’IA de pointe. Les développeurs peuvent les utiliser pour construire des effets vidéo et audio réalistes. Ils permettent aussi de créer de puissantes expériences AR utilisées dans le cadre du travail, du divertissement et de l’éducation.

Nvidia métavers

Huang a également montré comment Maxine s’intègre facilement à la technologie de vision par ordinateur et à l’IA pour créer des avatars conversationnels multilingues en temps réel. Il a expliqué comment différentes divisions de NVIDIA recouraient à la technologie pour créer des expériences.

A titre d’exemple, l’équipe Metropolis de NVIDIA s’est servie de Maxine pour créer un kiosque parlant nommé Tokkio. Celui-ci vous accueille dans n’importe quelle langue et vous aide à commander votre nourriture. Les ingénieurs Drive de NVIDIA ont créé Concierge, une IA qui serait utilisée dans les véhicules autonomes. En outre, ils ont exploité Maxine pour aider à créer une version jouet virtuel de Huang qui utilise la synthèse vocale et l’IA pour s’engager dans une « vraie » conversation.

Nvidia, un acteur important pour faire du métavers une réalité

Le PDG de NVIDIA n’a pas seulement parlé de leurs nouveaux outils. Il a aussi souligné l’importance d’avoir un jumeau numérique. Il a abordé l’utilité des mondes virtuels pour les marques de tous les secteurs, et cela, à mesure que nous nous rapprochons d’un métavers légitime.

Nvidia métavers

Le métavers peut être considéré comme la prochaine étape du Web. Il offre un monde virtuel et persistant où les utilisateurs peuvent socialiser, travailler et jouer avec des actions qui pourraient avoir des effets réels.

Facebook a récemment changé le nom de son entreprise en Meta pour refléter sa nouvelle orientation sur la construction d’un métavers. Lors de la conférence Connect de Meta, le PDG Mark Zuckerberg a déclaré qu’il faudrait de nombreuses années pour réaliser pleinement la vision du métavers.

Nvidia est positionné pour être un acteur clé pour faire du métavers une réalité. En effet, il couvre plusieurs domaines qui devront converger pour en faire une réalité. On cite tout particulièrement l’IA, les jumeaux numériques, les centres de données et le traitement graphique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *