in ,

Microsoft achète Simplygon pour simplifier la modélisation 3D en AR et VR

Microsoft est en cours d’acquisition du logiciel suédois Simplygon développé par Donya Labs AB. Le programme permet d’optimiser le jeu 3D mais également la modélisation dans des domaines comme l’architecture ou l’impression 3D.

Microsoft Redmond siège rachat

Avec son HoloLens, Microsoft a réussi à s’imposer comme un des leaders sur le marché de la réalité augmentée. En à peine une année, les lunettes du géant de Redmond sont devenues une référence en matière d’AR. Afin de pérenniser cette position, l’entreprise de Bill Gates a décidé d’acquérir Simplygon. Ce logiciel automatise l’optimisation de la modélisation 3D. Simplygon utilise des rendus 3D dans de nombreux formats et en retire certains détails afin de réduire le volume de données utilisé pour les décrire.

Pour Kudo Tsunoda, vice-président administratif des expériences nouvelle génération du groupe Windows and Devices, cette acquisition va permettre aux utilisateurs de Windows de capter, créer et partager des rendus 3D“Simplygon nous permet d’être à l’initiative d’une nouvelle vague de créativité avec la mise à jour Windows 10 Creators Update, Paint 3D et notre communauté en ligne de créateurs sur Remix3D.com” explique Tsunoda dans un post annonçant le deal sur le blog de Microsoft.

the witcher jeu 3D Microsoft Simplygon

Matt Connors, fondateur et CEO de Donya Labs, Ulrik Lindahl, CTO et Koshi Hamedi, cofondateur rejoindra Microsoft à la suite de cette acquisition. Le plus grand marché pour le logiciel Simplygon est le design de jeu 3D. Le programme a été utilisé par de nombreuses licences à succès comme The Witcher 3, Forza Horizon, Eve Valkyrie ou encore des jeux Telltale à l’instar Tales from the Borderlands ou The Wolf Among Us.

Simplygon, une histoire de polygones

Simplygon polygone

Qu’ils proviennent de jeux vidéo, de rendus architecturaux ou d’un environnement en réalité augmentée ou virtuelle, les objets 3D sont très souvent composés de polygones. Plus il y a de polygones, plus le rendu sera apte à représenter des surfaces incurvées. Mais cela implique également plus d’avoir plus de mémoire et de puissance pour opérer le rendu.
La solution proposée par Donya Labs AB simplifie le rendu 3D en utilisant moins de polygones pour décrire les parties plates tout en conservant plus de polygones dans les zones plus complexes, pour éviter que le rendu n’ait l’air pauvre. Cette technique permettrait de réduire le nombre de polygones jusqu’à 90% sans sacrifier les détails essentiels et les formes recherchées. Cette solution permet d’obtenir des rendus 3D plus rapidement et/ou en utilisant une configuration matérielle moins puissante.

Windows 10 Creators Update : Microsoft mise sur la 3D

Windows Creator 10 mise à jour contenu 3D pAINT 3d mICROSOFT

Avec ce rachat, dont le montant n’a pas été dévoilé, Microsoft assied sa volonté de rendre plus accessible la modélisation 3D. Depuis octobre dernier, le géant américain de l’informatique a mis en avant la création, l’édition et le partage de contenu 3D via Windows 10 Creators Update. Cette mise à jour du système d’exploitation, encore en version beta, fait la part belle à la 3D. Windows Capture 3D permet ainsi aux utilisateurs de smartphone de “scanner” un objet physique pour en obtenir une version virtuelle. Le logiciel de dessin Paint revêt lui aussi un nouvel habit et permettra d’éditer des visuels en 3D et de les intégrer à des images classiques, en 2D. La célèbre suite bureautique Office aura également droit à un lifting, qui offrira notamment à PowerPoint des capacités de gestion d’objets 3D.

Des périphériques VR accessibles à venir

Lenovo Dell Acer Asus casque Microsoft

Si Microsoft a su se faire une place de choix sur le marché de l’AR/MR, la firme de Redmond ne semble pas vouloir s’en contenter. En effet, lors de la présentation de la future mise à jour de Windows 10, l’Américain a insisté sur sa volonté de se positionner sur le marché de la réalité virtuelle. Microsoft a ainsi noué plusieurs partenariats avec des constructeurs, comme Asus, Acer, HP, Dell ou encore Lenovo, afin de développer des “casques VR puissants et accessibles”. C’est justement avec cet argument pécuniaire que Microsoft pourrait tirer son épingle du jeu : en effet, cette collaboration avec de grands constructeurs a pour but de lancer des produits VR dès 299 dollars. Si l’on s’en tient uniquement au prix, ce qui peut-être le cas des consommateurs primo accédants, l’Oculus et le Vive ne tiennent pas la comparaison. Annoncés pour le mois de mars, nous sommes impatients de découvrir les caractéristiques de ces casques pensés en étroite collaboration avec Microsoft.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.