in ,

Metaverse : quels impacts possibles sur l’industrie du porn ?

vr porn metaverse

L’avènement du metaverse a refaçonné l’expérience utilisateur dans de nombreux secteurs, y compris l’industrie du porn. Bien que cette dernière ait toujours suscité des sentiments mitigés chez de nombreux internautes, le metaverse change certaines de ces opinions. 

L’industrie du porn a toujours été pionnière dans l’adoption de nouvelles technologies, et le métavers n’y échappe pas. Ce dernier offre la possibilité de démocratiser les expériences. De fait, elle supprime les barrières géographiques qui isolent ceux ayant des goûts sexuels hors du commun. Découvrez comment le metaverse démocratise l’accès au plaisir.

Le metaverse devient une source de plaisir

25 % des requêtes sur le web sont liées à la pornographie, ce qui montre l’intérêt des internautes à son égard. Le « Metaverse » étant un terme très tendance, il peut faire passer ce domaine dans une nouvelle dimension.

Cependant, tout n’est pas si simple. Ainsi, Meta, la société mère de Facebook, ne semble pas être ouverte à l’idée d’autoriser ce genre de contenu sur sa plateforme. Le conglomérat technologique entend être extrêmement hostile à tout ce qui touche à la sexualité sur sa plateforme. Il établit ce qu’il appelle des « niveaux de sécurité à la Disney. »

Les connexions au Metaverse ont été principalement utilisées par les joueurs qui s’y rencontrent sous forme d’avatars. De plus en plus d’industries commence cependant à adopter cet espace à conquérir. Il est désormais possible de rencontrer des collègues pour un thé virtuel ou un partenaire pour une expérience grandeur nature.

Mais il y a une alternative à cette vision propre à Zuckerberg. Elle consiste à développer des expériences sexuelles interactives pour le métavers par le biais de diverses technologies. Notamment de la réalité virtuelle (VR), de l’intelligence artificielle (IA) et de la télédildonique, c’est-à-dire des jouets sexuels compatibles Bluetooth. En combinant ces systèmes avancés avec les expériences créées par les vidéos de charme, le metaverse pourrait révolutionner le secteur.

Découvrez les impacts possibles du metaverse sur l’industrie du porn.

Expériences approfondies

Les consommateurs de porn VR sont constamment à la recherche de nouveautés. Le metaverse peut leur offrir ce qu’il y a de mieux. En fait, les précédentes versions du contenu VR pour adulte ont utilisé les angles de caméra pour donner aux acteurs l’impression d’être dans la pièce.

Quant aux nouvelles formes de vidéographie VR, elles rendent l’expérience plus approfondie. Il est désormais possible d’inclure dans les séquences des angles de caméra qui n’avaient pas été explorés auparavant. En fait, les caméras peuvent filmer à 180 degrés. Les différents angles sont assemblés en post-production pour obtenir une image 3D complète de la personne.

De nombreux producteurs ont adopté la nouvelle VR dans le Metaverse. Ils développent du matériel pour donner une perspective unique sur le porno. Ces expériences pourraient être à la hauteur de la définition de la réalité virtuelle : être physiquement présentes dans un environnement non-physique.

Augmentation du nombre d’utilisateurs

Avec la pandémie et l’utilisation accrue de la technologie, l’industrie pornographique a connu une augmentation du nombre d’utilisateurs dans le monde entier.

Le porno en réalité virtuelle pourrait même modifier les préjugés liés au sexe, à la race, au handicap et à l’âge qui existaient auparavant dans ce secteur. Puisque l’utilisateur contrôle les expériences dans le metaverse, ces préjugés peuvent ne plus jouer de rôle dans la représentation du porn.

Les femmes se sont toujours senties minimisées ou violées dans la forme traditionnelle de la scène pornographique. Les développeurs ont toutefois ajouté de nombreuses fonctionnalités après avoir reçu les commentaires des spectatrices. Le fait que chacun et chacune puissent désormais contrôler leur expérience donne aux spectateurs le sentiment d’être plus autonomes. Cette image ne correspond pas à celle véhiculée auparavant par l’industrie.

Les utilisateurs disposent désormais d’un moyen plus sûr qu’auparavant pour explorer leur sexualité et leurs préférences. Cela renforce l’attrait de la VR et du Metaverse. Cependant, tous les participants doivent se méfier des personnes mal intentionnées. Ces dernières pourraient gâcher l’expérience ou même commettre des crimes virtuels tels que l’atteinte à la vie privée.

Une technologie abordable

Le premier système VR a été mis au point, mais il était grand, encombrant et inamovible. La technologie de réalité virtuelle était coûteuse et moins accessible au commun des mortels.

Après quelques développements au fil des ans, de nouvelles versions compatibles avec les smartphones ont vu le jour. Ainsi, beaucoup plus d’utilisateurs consacrent du temps et de l’argent à l’expérience de la VR. Le large éventail d’utilisateurs qui se familiarisent avec la technologie pourrait signifier que les développeurs adaptent leur contenu pour convenir à un public plus large.

Le fait d’avoir un large éventail d’utilisateurs fait du Metaverse porn VR un produit plus commercialisable qui dépasse les limites précédentes. Il peut y avoir un marché plus important pour certains développements de niche. Ce qui a contribué à révolutionner l’industrie pornographique. Les sujets et thèmes inexplorés qui attiraient moins de spectateurs pourraient désormais être intégrés au Metaverse.

Les appareils intelligents qui fonctionnent avec la technologie VR pourraient encore améliorer les expériences des utilisateurs. Alors que les internautes sont habitués à des objets connectés comme les smartwatches, l’industrie pornographique développe actuellement une technologie qui fonctionne avec des images ou des applications.

En fait, tout est actuellement envisagé, des appareils séparés aux combinaisons VR plus avancées qui peuvent être portées. Les développeurs examinent tous les angles pour faire fonctionner la technologie métavers du secteur du porn.

Changer les stigmates

Au lieu de la mauvaise réputation ou de la connotation perverse qui entoure le porno, la technologie VR pourrait donner une tournure positive à ce genre. Les couples peuvent désormais partager l’interaction au lieu de n’utiliser les vidéos et l’expérience que pour leur propre gratification. En prenant part à cette nouvelle forme d’exploration, ils peuvent découvrir ce qu’ils préfèrent ou non. De fait, ils peuvent passer des moments intimes ensemble et s’impliquer mutuellement dans un métavers fantastique. Cela n’était pas possible auparavant.

Ce nouveau voyage pourrait rapprocher les couples au lieu de les éloigner. Le fait d’explorer et de vivre de nouvelles expériences ensemble crée un lien qui pourrait améliorer la relation et non pas creuser un fossé entre eux comme ce fut le cas avec le porno classique.

Conclusion

Comme pour toute autre activité dans la vie, les excès doivent toujours être surveillés. L’une des raisons pour lesquelles Meta a interdit la pornographie serait peut-être la crainte que la VR ou même le métavers n’encouragent : les activités sexuelles violentes, la pédopornographie ou même les thèmes racistes. 

Cependant, les experts de l’industrie du contenu pour adultes estiment que le métavers pourrait leur offrir la possibilité de démocratiser les expériences sexuelles. A condition de l’utiliser efficacement.

En plus de servir à des fins de plaisir personnel et d’intimité, les espaces virtuels du métavers ont un potentiel éducatif pour promouvoir le bien-être sexuel et la communication, tant en ligne que hors ligne.

Le sujet du sexe étant encore très stigmatisé, l’anonymat et l’intimité des mondes virtuels en font une plateforme idéale pour l’éducation et la santé. Au lieu de se rendre en personne dans un sex-shop, par exemple, un utilisateur peut visiter une boutique en ligne dans le métavers. Il sera plus à l’aise pour parler à un membre du personnel de ce qu’il recherche. Il en va de même pour les cours ou les ateliers sur la santé sexuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.